Tous appelés à la sainteté et à la mission : pèlerinage de catéchumènes et néophytes à Lisieux

« Soyez les bienvenus ! » C’est ainsi que cinq évêques de Normandie ont accueilli avec grande joie les 350 néophytes, catéchumènes, confirmés, famille, accompagnateurs des quatre dernières années lors d’un pèlerinage provincial à Lisieux le samedi 14 avril 2018.

« Que chacun entende pendant cette journée l’appel à la sainteté et à la mission ! »

Et c’est bien dans cette optique que dès le car, la centaine de diocésains quittant Rouen de bon matin ont fait connaissance de leur voisin, ont échangé, prié les laudes, écouté la vie de Sainte Thérèse de l’enfant Jésus et de la Sainte Face.

Et ainsi, très vite nous avons rejoint les Normands des diocèses du Havre, de Coutances et Avranches, de Séez, d’Evreux et de Bayeux-Lisieux se rassemblant dans la basilique pour regarder un film sur sainte Thérèse et écouter Monseigneur Boulanger nous parler de la spiritualité de « Thérèse, notre sœur ».

Trois escaliers …

Trois « escaliers » ont jalonné sa montée au Ciel : l’escalier du bonheur, celui de la consolation et celui de la souffrance que nous pouvons également monter alternativement dans nos vies. A l’exemple de Thérèse, nous pouvons rendre grâce pour tous les petits bonheurs de notre vie quotidienne, regarder combien Jésus nous console par l’intermédiaire de personnes qui se trouvent sur notre route et enfin offrir notre souffrance en se sachant porté dans les bras de Jésus. La vie comme un bouquet de roses : les roses et les épines ! Vivre d’aimer…

Et toi, comment fais-tu pour aimer sur cette terre ? nous interroge Mgr Boulanger.

Interpellation que beaucoup d’entre nous portaient en visitant de façon libre les lieux mêmes où sainte Thérèse avait vécu avant de se regrouper en deux emplacements pour un pique-nique convivial tous diocèses confondus.

Catéchèses et visites l’après midi

L’après-midi les cinq évêques présents ont accueilli des petits groupes de pèlerins pour des enseignements sur la mission, la famille, la prière, la spiritualité de Ste Thérèse. Partout résonnait un appel à la sainteté s’appuyant sur l’exemple de Sainte Thérèse et de sa petite voie de l’Amour et sur l’exhortation apostolique du Pape François.

Chaque groupe était également invité à une visite spirituelle d’un lieu symbole de ce chemin de sainteté : la cathédrale, le carmel, la basilique, la chapelle du sourire à l’Ermitage.

Célébration en fin de journée

En fin d’après-midi, nous avons pu célébrer tous ensemble le Seigneur à la basilique, et confier nos intentions à Sainte Thérèse qui nous a promis « de passer son Ciel à faire du bien sur la terre ». La richesse de ce qui avait été vécu, la présence des catéchumènes recevant l’onction, la joie partagée, la présence de nos évêques nous ont permis de vivre une belle communion en Eglise.

Il fut encore question de sainteté : « elle n’est pas réservée aux évêques prêtre, religieuses, religieux. Chaque chrétien, quel que ce soit son état de vie – consacré(e), père ou mère de famille, grands-parents, travailleur, etc., est appelé à la vivre, à la faire progresser, par de petits gestes accomplis au quotidien avec foi et amour » (exhortation apostolique Gaudete et Exsultate).

Et c’est vers notre quotidien que nous sommes repartis le cœur ensoleillé, bien décidé à mettre en lumière le meilleur de nous-même, alors qu’une pluie diluvienne s’abattait sur la route !

« Aimer, c’est tout donner et se donner soi-même » !

Et quelques semaines après …

A l’occasion de rencontres des uns et des autres, les échos se croisent… « Oui, c’était vraiment un beau temps fort ». Pour les uns, ce fut à Lisieux lors d’une conférence, de la messe ou de la visite d’un lieu, mais, pour d’autres, ce fut par les échanges dans le car, au pique-nique. L’Esprit Saint souffle où il veut et quand il veut et diffuse encore sa joie quelques semaines plus tard et pourquoi pas pour la vie entière ! En tous cas, les visages croisés depuis rayonnent et dans le secret des cœurs, la graine de la foi continue à germer ! Confions tout cela à Thérèse !

Gwenaëlle de Francqueville, Responsable du Service de l’initiation chrétienne des adultes du diocèse de Rouen

Pour vous aider

Boîte à outils catéchuménat

Accompagner les adolescents

catéchumenat-adolescents

Les statistiques du catéchuménat

Approfondir votre lecture

  • Claire Bernier

    Le catéchuménat, un défi pour l’évangélisation

    Les organisateurs ont d’emblée posé le catéchuménat comme défi pour l’évangélisation. Cela peut paraître surprenant … Le catéchuménat n’est-il pas notre joie ? N’est-il pas ce lieu heureux et gratifiant pour l’Eglise qui enfante et accueille des nouveaux venus à la foi catholique, enthousiastes et fiers d’entrer bientôt dans la famille des chrétiens ?

  • Chemin de terre à Crayssac

    Néophytat : une randonnée spirituelle pour découvrir différentes manières de prier

    Comment accompagner les néophytes ? Le diocèse de Clermont-Ferrand a ainsi proposé d’approfondir la prière, dans ses diverses expressions, au travers d’une randonnée pédestre alliant temps spirituels et temps de convivialité. Cette invitation a permis à certains néophytes de reprendre contact avec l’Eglise.

  • F Fauvel

    Travailler l’itinéraire catéchuménal à partir du témoignage d’une néophyte

    Témoignage de Frédérique Fauvel, néophyte, lors du Jubilé de la miséricorde à Rome en septembre 2016 à la basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs devant des milliers de catéchistes du monde entier.