Un Avent à l’école du nouveau Directoire : Evangélisation et Incarnation

« Evangéliser c'est révéler à l'homme qu'il est appelé à partager la divinité de Dieu. »

« Evangéliser c’est révéler à l’homme qu’il est appelé à partager la divinité de Dieu. »

« Évangéliser, ce n’est pas d’abord apporter une doctrine ; c’est plutôt rendre Jésus-Christ présent et l’annoncer. La mission d’évangélisation de l’Église exprime au mieux l’économie de la Révélation ; réellement, le Fils de Dieu s’incarne, entre dans l’histoire et devient homme parmi les hommes. L’évangélisation rend compte de cette présence pérenne du Christ, afin que ceux qui s’approchent de l’Église puissent trouver en sa personne le moyen de « sauver sa vie » (Mt 16, 25) et de s’ouvrir à un nouvel horizon. » (Directoire pour la Catéchèse n°29).

Regarder

Dieu s’est rendu présent à l’humanité et c’est cela que l’on fête à Noël. Une présence surprenante, étonnante, fragile et forte, offerte à tous.

De tout temps les hommes ont voulu représenter l’irreprésentable, montrer l’in-montrable, rendre Jésus-Christ présent pour mieux l’annoncer. Les artistes à travers leurs œuvres ont cherché comment ce mystère de l’incarnation pourrait se dévoiler et prendre corps dans nos vies. Dieu se fait homme pour mieux se révéler, pour mieux se communiquer. Il ne passe pas par de longs discours, par une doctrine à nous inculquer, il se fait chair pour s’inviter dans notre histoire et se donner pour l’accomplissement de son plan : le Salut de chaque homme.

Par une décision tout à fait libre, Dieu se révèle et se donne à l’homme.

Catéchisme de l’Eglise Catholique, § 50

Regardons cette peinture de l’Annonciation de Ambrogio Lorenzetti de 1344.

Le kérygme est tout entier figuré dans ce tableau.

L’ange vient à la rencontre de Marie, le monde divin vient rencontrer l’humanité, et entre en dialogue. Dialoguer, attendre une réponse de l’homme à son appel, est le mode d’action préféré de Dieu !

Un livre ouvert est posé sur les genoux de Marie : « Et le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous, et nous avons vu sa gloire, la gloire qu’il tient de son Père comme Fils unique, plein de grâce et de vérité. » Jean 1, 14. Le Christ est déjà inscrit en Marie qui est assise sur un trône de gloire.

Dieu envoie son esprit représenté par une petite colombe, le oui de Marie, suffit à faire s’accomplir la Parole.

La mort du Christ est déjà préfigurée par la croix au centre du tableau représentée par la colonne, élément d’architecture et les paroles de l’ange. Ce dernier a sur la tête une couronne d’olivier, symbolisant l’huile d’olive qui soigne, qui guérit pour dire une mort chemin de vie, qui guérit et qui sauve.

L'Annonciation est un tableau réalisé en 1344 par le peintre siennois Ambrogio Lorenzetti ; destiné à la Sala del Concistoro du Palazzo pubblico de Sienne, il est conservé aujourd'hui à la Pinacothèque nationale de Sienne.
L'Annonciation est un tableau réalisé en 1344 par le peintre siennois Ambrogio Lorenzetti ; destiné à la Sala del Concistoro du Palazzo pubblico de Sienne, il est conservé aujourd'hui à la Pinacothèque nationale de Sienne.

Méditer

Chacun de nous est une œuvre d’art, une merveille nous dit le psaume 138 vt 14 (traduction de la Bible de Jérusalem) : « Merveille que je suis, merveille que tes œuvres ». Comme une œuvre d’art, nous nous donnons à voir comme visage de l’incarnation du Christ. Evangéliser c’est révéler à l’homme qu’il est appelé à partager la divinité de Dieu. Par notre baptême, nous sommes devenus temple de l’Esprit, marqués par l’huile sainte, sceau du Seigneur. Le vêtement blanc reçu, nous a donné de revêtir le Christ, et invités à être sa lumière dans ce monde. Nous sommes le livre ouvert de la Parole de Dieu inscrite en nous. Par la joie qui illumine notre visage, par la miséricorde qui habite nos gestes, par l’amour qui rejaillit sur chacun de ceux que nous croisons, nous rendons compte du Christ présent chaque jour au côté des hommes de ce temps et ouvrons des chemins d’espérance. Saint Paul nous le rappelle, pas besoin de parler toutes les langues, d’être prophète, d’avoir toute la science des mystères et la connaissance de Dieu « s’il me manque l’amour, je ne suis rien. » 1 Co 13, 2.

Donnez-moi

Un single des Frangines, co-écrit avec Vianney et composé par ce dernier.

Ecouter

Témoignage – Dans le mot « évangélisation », il y a le mot « ange »… Et chaque fois que je prononce ce mot, me revient à l’esprit le visage d’un petit garçon de 10 ans qui m’a évangélisé alors que j’étais sa catéchiste. Ange était insupportable […]

Veiller

C’est ce à quoi nous appelle l’évangile du 1er dimanche de l’Avent.

Pour cette première semaine d’attente, nous vous invitons à regarder le monde autrement afin de rester éveillés. Que notre regard soit sensible à la beauté des personnes qui nous entourent et que nous croisons.

Chaque jour, nous pourrions noter le nom d’une personne qui a été un émerveillement, un étonnement, qui nous a évangélisé au sens du Directoire pour la Catéchèse, une personne qui a rendu Jésus-Christ présent ou qui l’a annoncé. Laissons-nous surprendre par une parole, un geste, une attitude. Dessaisissons-nous humblement de nos aprioris et ouvrons-nous à un nouvel horizon en accueillant cet Ange ! (cf. podcast)

Nous pouvons déposer ce nom devant notre 1ère bougie de la couronne de l’Avent allumée et porter cette personne dans notre prière.

Chaque lundi, retrouvez un nouvel épisode de la série de l’Avent :

Approfondir votre lecture

  • Vignette Avent Narthex

    Art sacré : entrons dans l’Avent avec les méditations de Narthex.fr

    Cette année, pour son calendrier de l’Avent, la revue d’art sacré, patrimoine et création Narthex.fr convoque ses lecteurs le dimanche pour des « haltes de contemplation […] dans l’espérance de la Lumière de Noël ». Des méditations et réflexions spirituelles autour d’œuvres d’art seront publiées au rythme de la couronne de l’Avent et des célébrations dominicales qui jalonnent ce temps, le jour de Noël et jusqu’à la venue des mages, en la fête de l’Epiphanie.

  • L'appli Eglise catholique en France aux couleurs du temps de l'Avent (violet) : le calendrier 2020.

    Un calendrier de l’Avent catholique sur votre mobile

    Comment cheminer spirituellement en ce temps de l’Avent ? Comment se préparer à vivre Noël, en communion avec la communauté catholique ? La Conférence des évêques de France propose un calendrier de l’Avent digital via l’application mobile Eglise catholique en France.

  • Pour un Noël dans la gratitude, éditions de l'Emmanuel, 2020.

    Pour un Noël dans la gratitude : chaque case du calendrier de l’Avent, une occasion de dire « merci »

    Après Mon calendrier de l’Avent Laudato si’, les éditions de l’Emmanuel proposent un cette année un calendrier familial qui invite à rendre grâce et dire merci pendant ce temps l’Avent, du 29 novembre au 25 décembre 2020.