Habiter notre maison commune : un jeu sur l’écologie intégrale

« Habiter notre maison commune », le plateau de jeu de L’Oasis n°16.

Le jeu, L’Oasis n°16 : Tous est lié !

Cette démarche catéchétique est spécialement conçue pour vivre une rencontre en équipe d’adultes (catéchistes ou accompagnateurs, ou parents) à l’aide de la revue L’Oasis n°16, Été 2020.

« Tout est lié ! » Le titre de ce numéro de L’Oasis (qui est une citation du pape François) invite à réfléchir à la Création comme don de Dieu. Cette thématique est devenue incontournable dans un itinéraire catéchétique et catéchuménal.

Un itinéraire en 4 étapes – 2h00

Visée catéchétique :

Dès les origines, Dieu a créé le monde et tout ce qui s’y trouve par sagesse et par amour pour manifester et communiquer sa gloire. Depuis toujours, il invite l’homme à coopérer librement à son œuvre. Cette collaboration est un témoignage de foi. Elle engage quelque chose de la manière de vivre en relation avec Lui, les autres et l’environnement. Tout est lié.

Matériel : Accompagnez-vous de la revue L’Oasis n°16 à télécharger ici

Pour l’étape n°1 :

Pour l’étape n°2 :

« Habiter notre maison commune », le plateau de jeu de L’Oasis n°16.

Pour l’étape 3 :

Pour l’étape 4 :

Étape n°1 : prier et entrer en contemplation – 10 à 15 minutes

Objectif de cette étape :

  • Prier avec les mots du pape François pour entrer dans la thématique

Déroulement

Commencer par tracer le signe de la croix sur son front

Chanter Comme il est beau ce monde merveilleux

Lire ensemble la prière du pape François pour l’année Laudato Si’, en page 8.

Partager quelque chose de la création qui nous a émerveillé récemment (on peut s’inspirer des illustrations de L’Oasis n°16)

Étape n°2 – 45 minutes

Objectif de cette étape :

  • Partager sa relation à la Création et prendre conscience des interactions entre les différents domaines de la vie sur Terre, la Maison commune dans laquelle nous habitons.

But du jeu :

Un tirage au sort vous a désigné pour effectuer un voyage de quelques jours dans l’espace avec un célèbre spationaute, en vue de regarder et de contempler la Terre depuis l’espace.

La navette spatiale comprend 4 places : l’une pour le spationaute, l’autre pour vous ainsi que pour 2 personnes de votre choix. Le spationaute, parent ou membre de la famille d’un catéchumène de votre groupe est à un stade de sa vie où il se pose beaucoup de questions. Le discours chrétien actuel sur l’écologie l’intéresse et il aimerait avoir un autre avis que celui des médias. Il vous invite à explorer 6 domaines : regard sur le monde, énergie, relations, ressources, dérèglements et mission.

Déroulement du jeu :

1ère partie :

Disposer au centre de la table le planisphère et les 6 vignettes découpée placées tout autour.
Un premier joueur lance le dé, récupère la vignette correspondant au chiffre du dé, la pose sur le planisphère et répond à la question correspondante (voir ci-dessous).
Le joueur à sa gauche lance le dé à son tour, s’il tombe sur la même vignette il répond à son tour à la même question, s’il tombe sur une autre vignette il la place sur le planisphère et répond à la question correspondante.
On joue ainsi à tour de rôle jusqu’à ce que le planisphère soit recouvert. Si l’on tombe sur une question à laquelle on a déjà répondu soi-même, on passe son tour.

Questions pour la 1ère partie :
  1. Regard sur le monde : Qu’est-ce qui m’émerveille dans le monde actuellement ?
    2. Energie : Qu’est-ce qui me pousse à vouloir contempler et faire contempler la planète à d’autres ?
    3. Relations : Qui est-ce que je choisis pour venir avec moi découvrir la beauté de la planète, et pourquoi ces personnes ?
    4. Ressources : Qu’est-ce que j’ai envie d’emporter pour ce voyage, de quoi ai-je besoin ? A quoi dois-je renoncer ?
    5. Dérèglements : Quels sont les dérèglements nouveaux de la planète qui pourraient empêcher le départ ? Quels seraient les plans d’action à suggérer ou les protections à prendre ?
    6. Mission : Comment est-ce que je contribue à la beauté et à la protection du monde aujourd’hui ? (dans des actions quotidiennes comme le tri, …)

A la fin de cette première partie, quand le planisphère est complet, on fait un dernier tour sans lancer le dé. Chacun choisit une vignette sur laquelle il n’est pas tombé et à laquelle il souhaite répondre.

2ème partie :

Quand toutes les vignettes recouvrent le planisphère, à tour de rôle chacun lance le dé de nouveau, retire la vignette correspondant au lancé de dé et répond cette fois à une autre question, celle inscrite sur l’infographie en pages 6 et 7.

Questions pour la 2ème partie :

1. Regard sur le monde : Comment est-ce que j’éduque à l’émerveillement dans ma mission ?
2. Energie : Où vais-je puiser mon énergie « durable » au quotidien ? Comment puis-je témoigner de la source d’énergie qu’est le Christ auprès de personnes que j’accompagne ?
3. Relations : En quoi ma manière d’être (en famille, au travail, dans ma mission d’accompagnement) participe-t-elle à la croissance et au développement des autres ?
4. Ressources : Que pourrais-je modifier dans mon comportement pour être plus respectueux des ressources de la terre ? Comment pourrais-je partager cela aux personnes que j’accompagne ?
5. Dérèglements : quels sont les obstacles qui m’empêchent de créer et de contribuer au projet de Dieu ? Quels sont les difficultés des personnes que j’accompagne ?
6. Mission : Quelle est ma contribution au monde et au royaume de Dieu ? Comment puis-je aider ceux que j’accompagne à découvrir la leur ?

Le jeu s’arrête quand toutes les vignettes ont été retirées.

Relecture du jeu :

  • Partager les impressions sur le jeu : comment l’ai-je vécu ?
  • Est-ce que l’échange durant le jeu m’a permis de découvrir, d’évoluer dans ma manière de penser la Création ?
  • Qu’aurais-je envie d’approfondir ?
  • Comment ce qui a été partagé peut-il enrichir le contenu de mes rencontres en catéchèse et catéchuménat.
  • Le jeu m’a-t-il révélé quelque chose de l’intention de Dieu par rapport à la Création ?

Pour l’animateur : A la fin de ce temps de jeu, chacun a pu exprimer quelque chose de son rapport à la Création, à la planète, à la nature. Mais également sur le rapport entre Création et foi. Cela permet d’incarner ce que le pape François indique dans l’expression « tout est lié » : la planète n’est pas un élément extérieur aux hommes, sans elle il n’est pas possible de vivre, puisqu’elle est le lieu où nous trouvons les ressources nécessaires. Comme chrétien nous sommes appelés à en prendre soin. C’est précisément ce que nous dit la Bible.

Étape n°3 : Lire et se laisser déplacer – 45 minutes

Le croyant de la bible montre que la Création est un lieu qui permet de redécouvrir quelque chose de la tendresse de Dieu.

Objectif de cette étape :

  • Comprendre que la création est un partenaire vital et un lieu où Dieu se donne à voir, à rencontrer, particulièrement dans les moments difficiles de la vie.

Déroulement :

Découvrir la tendresse et la présence de Dieu dans son œuvre créatrice en lisant l’article « La Création comme expérience de la tendresse de Dieu » en pages 4 et 5, en particulier les passages « Une expérience de petitesse et de toute-puissance » et « Acceptons-le et laissons-nous attendrir ».

Puis regarder la vidéo présentant l’enluminure de Moyen-Age de la rubrique « L’art pour dire Dieu » et rechercher les articulations entre les passages de l’article biblique et cette représentation.

Lire la réponse à la « question des lecteurs » en page 9, qui répond à une question couramment posée aux croyants : comment tenir ensemble discours biblique et discours scientifique ? Comment comprendre que la Création est un « processus » ?

Ce sujet pourrait être approfondi lors d’une prochaine rencontre entre catéchistes ou accompagnateurs, voire faire l’objet d’une formation.

Étape n°4 : regarder et confier – 15 minutes

Objectif de cette étape :

  • Ressaisir l’urgence d’une prise de conscience écologique intégrale

Déroulement

Regarder le clip Laudato Si pour les enfants
Auparavant, proposer que chacun retienne un mot, une idée qui résonne avec les échanges précédents et qui restera comme une interpellation pour la suite, pour soi-même, pour la mission en catéchèse et en catéchuménat.

Dans la Bible, lire à tour de rôle les versets 57 à 87 au chapitre 3 du livre de Daniel

Terminer par la prière du Notre Père

Approfondir votre lecture