Parole de Dieu : deux temps d’animation entre catéchistes et accompagnateurs

Bible ouverte.

Bible ouverte.

Une double proposition de temps d’animation pour inviter des catéchistes et des accompagnateurs du catéchuménat à méditer sur la Parole de Dieu. Le Dimanche de la Parole de Dieu a été institué par le pape François le troisième dimanche du Temps Ordinaire, cette année le 26 janvier.

Retrouvez d’autres propositions dans le dossier Dimanche de la Parole de Dieu et catéchèse.

La Parole de Dieu retentit dans les Ecritures. Mais c’est une Personne qui s’adresse aux hommes avant d’être un texte à étudier.

– TNOC 3.3

Quelle place pour la Parole de Dieu dans l’annonce de la foi ?

Durée

Cette animation peut durer entre 1h et 1h30, en fonction du nombre de participants.

Identifier les objectifs du Pape

A partir des n°2 et 15 du Motu Proprio Aperuit illis, repérez les objectifs du pape François dans l’institution d’un Dimanche de la Parole de Dieu. On pourra se mettre en binôme ou par groupes de trois personnes pour ce temps.

Approfondir personnellement et en groupe

Pendant un temps personnel qui suivra, chacun pourra se demander :

1. Quelle place a l’Ecriture Sainte dans ma vie personnelle, ma vie de baptisé, de catéchiste ?

2. Quelle place laissons-nous à l’écoute et au partage de la Parole de Dieu lors de nos rencontres d’adultes ou entre catéchistes ?

3. Quelle place occupe la Parole de Dieu dans nos itinéraires de catéchèse et dans nos temps forts avec les enfants, les jeunes, les adultes ?

Les questions 2 et 3 peuvent permettre une relecture de nos actions pastorales qui pourra être partagée après une période, un trimestre, une année.

4. En nous demandant quelles sont les questions que je me pose sur l’Ecriture sainte, sur les passages qui me posent problème, réfléchir aux formations seraient nécessaires pour mieux comprendre et annoncer la Parole de Dieu ?

Cette question permet d’identifier des besoins de formation que l’on pourra envisager pour la période ou l’année suivante.

Parole de Dieu

Dans le témoignage du texte biblique lui-même, la Parole prononcée par Dieu est consignée par écrit pour que le peuple de Dieu garde constamment en mémoire la Parole de Dieu (Dt 31,9). A la Parole proférée par Dieu correspond donc sa parole écrite, charte de l’Alliance (Ex 31,18 ou 34,29) et document de base pour l’instruction du peuple de Dieu. Ce qui caractérise la parole écrite n’est pas la lettre mais l’esprit (2 Co 3,6).

L’expression Parole de Dieu indique dans le Prologue la Personne de Jésus Christ, le Fils éternel du Père fait homme.

« On affirme que Dieu a communiqué sa Parole dans l’histoire du salut, qu’il a fait entendre sa voix par la puissance e son Esprit, il a parlé par les prophètes (Concile de Constantinople).

« Jésus est la Parole de Dieu » : comment comprendre cette affirmation ?

Durée

Cette animation peut durer environ 1h15.

Lire un extrait de Dei Verbum

Fruit du Concile Vatican II, « boussole pour notre temps », la Constitution Dei Verbum sur la Révélation divine traite notamment de la Parole de Dieu pleinement révélée en Jésus Christ. Nous vous proposons de lire de lire le § 4 pour mieux comprendre que Jésus est la Parole de Dieu :

Après avoir, à bien des reprises et de bien des manières, parlé par les prophètes, Dieu « en ces jours qui sont les derniers, nous a parlé par son Fils » (He 1, 1-2). Il a envoyé en effet son Fils, le Verbe éternel qui éclaire tous les hommes, pour qu’il demeurât parmi eux et leur fît connaître les profondeurs de Dieu (cf. Jn 1, 1-18). Jésus Christ donc, le Verbe fait chair, « homme envoyé aux hommes », « prononce les paroles de Dieu » (Jn 3, 34) et achève l’œuvre de salut que le Père lui a donnée à faire (cf. Jn 5, 36 ; 17, 4). C’est donc lui – le voir, c’est voir le Père (cf. Jn 14, 9) – qui, par toute sa présence et par la manifestation qu’il faite de lui-même par ses paroles et ses œuvres, par ses signes et ses miracles, et plus particulièrement par sa mort et sa résurrection glorieuse d’entre les morts, par l’envoi enfin de l’Esprit de vérité, achève en l’accomplissant la révélation, et la confirme encore en attestant divinement que Dieu lui-même est avec nous pour nous arracher aux ténèbres du péché et de la mort et nous ressusciter pour la vie éternelle.

Dei Verbum §4

Retrouvez la Constitution dogmatique Dei Verbum sur le site du Vatican.

Approfondir personnellement et en groupe

  • Après une première lecture, que dites-vous de cet extrait ? Sur quoi butez-vous ?
  • Cherchez les références bibliques, comment éclairent-elles le texte du Concile ?
  • Quels sont les termes utilisés pour parler de Jésus Christ ? Que révèlent-ils de lui ?
  • Que fait Jésus Christ ?
  • Que nous révèle-t-il sur le dessein de Dieu ?
  • Comment ce paragraphe nous aide-t-il à comprendre que Jésus Christ est la Parole de Dieu ?

Au § 9, il est question d’Ecriture et de Parole de Dieu, comment comprenez-vous la distinction qui en est faite ?

La sainte Tradition et la Sainte Écriture sont donc reliées et communiquent étroitement entre elles. Car toutes deux, jaillissant de la même source divine, ne forment pour ainsi dire qu’un tout et tendent à une même fin. En effet, la Sainte Écriture est la Parole de Dieu en tant que, sous l’inspiration de l’Esprit divin, elle est consignée par écrit ; quant à la sainte Tradition, elle porte la Parole de Dieu, confiée par le Christ Seigneur et par l’Esprit Saint aux Apôtres, et la transmet intégralement à leurs successeurs, pour que, illuminés par l’Esprit de vérité, en la prêchant, ils la gardent, l’exposent et la répandent avec fidélité : il en résulte que l’Église ne tire pas de la seule Écriture Sainte sa certitude sur tous les points de la Révélation. C’est pourquoi l’une et l’autre doivent être reçues et vénérées avec un égal sentiment d’amour et de respect.

– Dei Verbum, §9

Verbe de Dieu

Dans le prologue de l’Evangile de Jean, Jésus est présenté comme le Verbe de Dieu. Il est lui-même la Parole de Dieu. Il est venu dans notre monde pour annoncer la Parole de Dieu.

Les Saintes Ecritures

Les Saintes Ecritures contiennent la Parole de Dieu (Dei Verbum 24) et puisqu’elles sont inspirées, elles sont vraiment cette Parole de Dieu. « Que l’étude de a Sainte Ecriture soit donc vraiment pour la théologie sacrée comme son âme ». A travers toutes les paroles de l’Ecriture Sainte, Dieu ne dit qu’une seule Parole, son Verbe unique en qui il se dit tout entier (He 1, 1-3).

Approfondir votre lecture