Eucharistie, profession de foi : impliquer les parents dans le cheminement de l’enfant

Parents et enfants réunis à Segonzac pour une journée de retraite dans le cadre de la préparation de la première eucharistie ou de la profession de foi des enfants?

De nombreux diocèses et paroisses cherchent à donner aux parents leur rôle de catéchiste dans l’accompagnement de leur enfant vers le sacrement de l’eucharistie ou la profession de foi. La paroisse de Segonzac dans le diocèse d’Angoulême a organisé une journée parents-enfants réunissant ceux qui se préparaient à recevoir l’eucharistie pour la première fois et les adolescents qui feront bientôt leur profession de foi.

Une journée de retraite parents-enfants

La journée a commencé sous le patronage de saint François d’Assise en se laissant inviter au désir de se rapprocher du Seigneur en répondant à son appel. Ensemble, les générations ont approfondi le sacrement de l’eucharistie et préparé le sacrement de réconciliation. Durant cette journée, les parents se sont fait témoins de l’évangile en mimant un évangile de la multiplication des pains pour les jeunes. Au-delà des célébrations qu’ils vivront au sein de la communauté paroissiale, le temps donné par leurs parents marquera la mémoire spirituelle de ces jeunes.

Approfondir votre lecture

  • Temps de l’Avent et de Noël

    L’Avent, temps de préparation à la célébration de la naissance de Jésus, est marqué par la symbolique de l’attente et du désir. Des jours pour attendre Noël, la venue du Fils de Dieu parmi les hommes, mais aussi sa venue à la fin des temps. Par sa mort et sa résurrection, le Christ vient chaque dimanche tout au long de l’année.
    Le premier dimanche de l’Avent marque aussi le début d’une nouvelle année liturgique.

  • Sacrement de l’eucharistie

    L’eucharistie fait partie des trois sacrements de l’initiation chrétienne. Chaque dimanche, les baptisés sont nourris avec du pain et du vin devenus corps et sang du Christ. Comment l’eucharistie nourrit-elle ma vie et ma mission ?

  • Sacrement de l’onction des malades

    Dieu agit dans chaque sacrement. Notre chair est menacée par la maladie et la mort. L’huile du sacrement sur les mains des malades les fortifie pour renouveler leur confiance en Dieu, vaincre la tentation du découragement et l’angoisse de la mort.