Foi et science, un mariage impossible ? – Initiales n°267

Initiales n°267 : Foi et science, un mariage impossible ? – Septembre 2022.

Parler de science et de foi sans les opposer, est-ce possible ? La raison et la foi semblent incompatibles et pourtant l’une a besoin de l’autre, l’homme a besoin de ces deux ailes (Jean-Paul II, Fides et ratio) pour chercher la vérité. Trop souvent certaines questions peuvent venir faire vaciller la foi de nos adolescents : le début de la vie sur terre, la résurrection, les miracles… Il faut des preuves, des démonstrations.

À nous d’entendre ces questions, d’éclairer certains textes bibliques, de comprendre comment foi et raison s’enrichissent mutuellement afin d’aider les adolescents à devenir des adultes bien dans leur foi.

L’édito de Joëlle Eluard

Faire se rencontrer sciences et foi ? Initiales en est un bel exemple !

Nos auteurs viennent de tous horizons : sociologues, philosophes, historiens, théologiens, biblistes… Chacun d’eux met son intelligence, ses recherches, sa spécificité – en un mot sa science – au service de la foi de nos jeunes et je les en remercie.

Les comités d’élaboration et de rédaction contribuent, en faisant fonctionner “leurs petites cellules grises”, à bâtir la revue, à choisir les angles, à créer l’itinéraire, les animations, tout en gardant à cœur l’annonce de l’Évangile, et je les en remercie.

Mais il y a aussi besoin de la technique, avec l’équipe de Bayard Service. Il s’agit alors, avec tous les moyens numériques et leurs compétences, de mettre en forme, de mettre en page, de choisir l’iconographie qui permettra de manière harmonieuse de relever le défi de l’évangélisation auprès de vous, animateurs, et des adolescents, et je les en remercie.

Je ne peux pas ne pas citer l’équipe du SNCC et particulièrement les secrétaires de rédaction qui se sont succédé (eh oui, j’en ai usé un certain nombre mais Maïté résiste !), qui m’ont permis par l’art de la discussion, de l’argumentation, de l’imprégnation et de la correction fraternelle, d’être la plus ajustée possible pour porter la Bonne Nouvelle du Christ ressuscité ; je les en remercie.

La science de la maïeutique étant mise en œuvre, tous ensemble nous avons “accouché” de 36 numéros d’Initiales en 9 ans de présence, que vous avez lus, parcourus, picorés, utilisés pour, je l’espère, avoir semé un peu partout des graines de pédagogie divine, et je vous en remercie.

Tout cela, vous l’aurez compris, pour vous dire que ma mission prend fin. Je suis appelée ailleurs, sur d’autres rives, mais pas très loin quand même. J’ai tellement grandi auprès de chacun de vous, j’en rends grâce au Seigneur sans qui rien de tout cela n’aurait été possible.

Merci.

Joëlle Eluard, Rédactrice en chef d’Initiales

« Et Dieu vit tout ce qu’il avait fait ; et voici : cela était très bon. »

Genèse 1, 31

Un peu de lecture dans ce numéro

  • Les traductions de la Bible, un jeu de pistes pour mieux la comprendre

    Nous vous proposons de découvrir trois traductions d'un épisode central des quatre évangiles : le baptême de Jésus. Elles poursuivent chacune des choix éditoriaux propres, pour ne citer qu'eux : la recherche de précision littéraire de la Bible de Jérusalem et la facilité de compréhension d’une lecture orale pour l'AELF.

  • Dire que Dieu est le Créateur, une vérité de foi

    Pendant le cheminement catéchuménal, les jeunes vont découvrir que le Dieu des chrétiens est un Dieu créateur et sauveur. Deux qualificatifs auxquels il n’est pas évident de réfléchir avec eux et qui pourtant sont au cœur de notre foi.

Bonus de ce numéro

Envole-moi !

Parler de science et de foi sans les opposer, est-ce possible ? Trop souvent certaines questions existentielles peuvent venir faire vaciller la foi de nos adolescents. Comment foi et science sont-elles au service de l’homme et s’enrichissent mutuellement ?

Dieu veut notre bonheur. Par son Esprit, nous avons reçu le don de l’intelligence et de science. Il nous invite à regarder, à la suite du Christ, la beauté
du monde et à participer à sa construction, afin que notre vie soit une vie bonne et heureuse.

Étape 1 : Science et foi au service de l’homme

Quand on parle de science et de foi de quoi parle-t-on vraiment ?
Le XIXe a été un siècle où se sont concentrées les oppositions car la science pensait pouvoir répondre à tout et détenir la vérité. Aujourd’hui cet antagonisme semble s’éloigner et il est temps de regarder comment les objectifs sont communs : être au service de l’homme pour une vie bonne.

Objectif :

Permettre aux jeunes de repérer ce qui semble être des oppositions entre science et foi, puis regarder ce que chaque domaine a apporté pour améliorer la vie des personnes..

AU CHOIX

Les Paroles d’ados

La rivière du doute

 

ET AU CHOIX

Les 7 familles des découvertes

Mille bornes : la route du bonheur

Étape 2 : Qui pourra me répondre ?

Les hommes ont cherché de tout temps à répondre à des questions existentielles : la vie, la mort, la souffrance… Pendant longtemps, la seule réponse a été donnée par la religion. Puis la science s’est invitée dans la danse.

Aujourd’hui les deux approches sont complémentaires pour mieux comprendre qui est l’être humain.

Objectif :

Permettre aux jeunes, à travers quelques questions de leur vie, de regarder des réponses apportées par les Écritures et par la science afin de mieux appréhender les interrogations humaines.

 

AU CHOIX

D’où je viens ?

Face à la souffrance, un miracle est-il la réponse ?

Qui est ma famille ?

La mort et après ?

Étape 3 : Besoin de deux ailes

Jean-Paul II parle des deux ailes, la foi et la raison. Nous avons besoin de ces deux ailes pour grandir dans nos vies.
Comme les bâtisseurs des cathédrales, comme les artistes qui utilisent différentes techniques mises à leur disposition pour produire leurs œuvres, la science peut être au service de l’art pour exprimer notre foi.
Chacun et chacune, nous sommes invités, par la voie de la beauté, à nous tourner vers Dieu pour le célébrer.

Objectif :

Permettre aux jeunes de découvrir ce que sont les dons d’intelligence et de science puis, à l’exemple des bâtisseurs de cathédrales, les inviter à être créatifs et à oser une œuvre qui permet de se tourner vers Dieu pour le célébrer.

AU CHOIX

Les deux ailes de Jean-Paul II

Découvrir les dons d’intelligence et de science

  • Les extraits du Rituel pour la confirmation et de catéchèses du pape François

ET AU CHOIX

Bâtisseurs de cathédrales

À la rencontre d’un artiste qui célèbre Dieu par son art

Créer une œuvre pour célébrer le Seigneur

Pour une conversion écologique

Un numéro par trimestre

Ini 258_Couverture

Se procurer un numéro

boutique-publications.cef.fr

Un numéro, un thème

Initiales : une nouvelle maquette depuis 2020.

Christus Vivit : lettre du pape aux jeunes

L'exhortation apostolique post-synodale Il vit, commentée, éd. Lessius, octobre 2019.

Sur ce thème

  • Dire que Dieu est le Créateur, une vérité de foi

    Pendant le cheminement catéchuménal, les jeunes vont découvrir que le Dieu des chrétiens est un Dieu créateur et sauveur. Deux qualificatifs auxquels il n’est pas évident de réfléchir avec eux et qui pourtant sont au cœur de notre foi.

  • Les traductions de la Bible, un jeu de pistes pour mieux la comprendre

    Nous vous proposons de découvrir trois traductions d’un épisode central des quatre évangiles : le baptême de Jésus. Elles poursuivent chacune des choix éditoriaux propres, pour ne citer qu’eux : la recherche de précision littéraire de la Bible de Jérusalem et la facilité de compréhension d’une lecture orale pour l’AELF.

  • Les soignants : la vie de trois médecins du XXème siècle en bandes dessinées

    Un nouvelle BD thématique autour de médecins engagés au service des personnes fragilisées par la maladie. Albert Schweitzer, Françoise Dolto et Frère Luc de Tibhirine : trois figures de soignants, trois bons samaritains qui ont marqué leurs contemporains au XXème siècle et peuvent nous inspirer dans le soin à apporter à son prochain.