Une identité sexuée – Initiales n°197

Initiales n°197

Parler de la différence garçons/filles suscite méfiance !
Il est urgent cependant, pour tous ceux qui se préoccupent de l’éducation globale des adolescents, pour ceux qui ont la responsabilité de proposer le chemin de la foi de se situer clairement sur ce sujet.

Commander

Sommaire du numéro de mars – avril 2006 (197).

Dieu et la violence

Ini 255 Couverture

Un numéro par trimestre

Ini 253 Couverture

Un numéro, un thème

620x349 vignette Initiales

Accompagner les adolescents

catéchuménat adolescents

Jeunes & Vocations

jeunes-et-vocations-site

Les adolescents, un enjeu pastoral

Document-Episcopat-300x300

Christus Vivit : lettre du pape aux jeunes

L'exhortation apostolique post-synodale Il vit, commentée, éd. Lessius, octobre 2019.

Logo de l'Enseignement catholique.
logo-aep
lutter-contre-la-pedophilie

Approfondir votre lecture

  • 620x349 certificats pastorale des familles

    A Paris et Lyon, des formations pour la pastorale des familles

    Sous l’impulsion d’Amoris Laetitia, de nouveaux parcours de formation ont été mis en place à Paris (ICP) et Lyon (UCLy) pour l’accompagnement des familles. Tous ceux qui assument des missions auprès des couples et des familles y sont invités. Un certificat « Accompagnement et diaconie des familles » est proposé à l’institut catholique de Paris et un certificat universitaire Amoris Laetitia à Lyon.

  • mains

    Le corps humain et la gloire de la fragilité

    Un peu de théologie, L’Oasis n°7 : La résurrection de la chair. Notre corps, lieu d’expériences relationnelles et spirituelles est périssable mais a une vocation et un devenir surprenants.

  • Un père et son enfant au bord de la mer.

    Réflexion sur l’engendrement et la paternité

    Qu’est-ce qu’engendrer ? Comment parler de ce lien entre père et fils ou fille ? « A tous qui croient en son nom, le Verbe a donné pouvoir de devenir enfant de Dieu » affirme Saint Jean dans son Prologue (Jn 1, 12). Trois moments peuvent constituer ce parcours parce qu’engendrer ou être fils, c’est à la fois un appel, un choix, et un envoi.