Découvrir un témoin de la foi – Fiche méthodo

Pour découvrir un témoin, des repères :

Pour découvrir la vie de saints ou de témoins de la foi, avec des enfants, des jeunes ou des adultes, prendre le temps de visionner un DVD ou de lire une BD qui les présentent de manière suffisamment riche. Puis travailler en petits groupes les questions suivantes (selon le nombre de participants on prendra toutes les questions ou on les distribuera à quatre équipes).

  1. Le contexte socio-politique dans lequel il a vécu

Où a-t-il vécu ? A quelle époque ? Quelle est était la situation sociale ? Quels étaient leurs besoins ?

  1. Son itinéraire

Quels sont les différents épisodes de sa vie ? Quelles étapes a-t-il franchies ? Comment a-t-il découvert le Christ ? Dans quelles circonstances ? A-t-il vécu une conversion ?

  1. Son engagement

Qu’a-t-il dit ? Qu’a dit-il fait ? Qu’est-ce qu’il a inventé, transformé ? Au nom de qui a-t-il parlé ? Qu’est-ce qui a été difficile ? Qu’est-ce qu’il a osé faire ? Quel risque a-t-il pris ?

  1. Son influence aujourd’hui

Comment le représente-t-on aujourd’hui ? Comment en parle-t-on ? Qu’est-ce qui nous attire dans ce qu’il, a vécu, dit ou fait ?

Mettre en commun les découvertes faites en groupes. Pour rendre cet échange plus vivant et s’approprier les divers éléments, il est possible de faire un mime ou un sketch, une émission de télévision, un jeu, etc.

Terminer par un temps de prière en choisissant un texte d’évangile qui évoque bien le personnage, dire à haute voix ce qui nous attire chez lui, ce qu’il nous fait découvrir du Christ, rendre grâce pour sa vie ou demander à Dieu telle ou telle grâce pour vivre et aimer comme lui.

couv-ecclesia 26

Marcher avec les saints – Ecclésia 26

Des suggestions pour exploiter le dossier "MARCHER AVEC LES SAINTS" avec des équipes

Approfondir votre lecture

  • Une jeune couple.

    14 février, Saint-Valentin : et si on parlait mariage avec les catéchumènes ?

    La Saint-Valentin, une fête commerciale ? Un certain nombre de couples va profiter de cette fête pour se manifester de petites attentions l’un à l’autre. Et si on prolongeait cette fête par une soirée catéchuménat « en couple » ? Avec le (la) conjoint(e) du catéchumène, les conjoints des accompagnateurs, un couple d’amis des catéchumènes réunis par exemple pour une soirée détente. Confortablement installés au salon chez l’un ou l’autre, créer une occasion de se redire la bonne nouvelle du mariage, qu’ils soient mariés ou non.

  • Gnosticisme et pélagianisme : « Même aujourd’hui les cœurs de nombreux chrétiens, peut-être sans qu’ils s’en rendent compte, se laissent séduire par ces deux propositions trompeuses. » (Gaudete et exsultate, chapitre II)

    « Gnostique ou pélagien ? » : identifier et combattre deux ennemis de la sainteté

    Dans les deux premières interventions de la session de formation Le combat spirituel en catéchèse et catéchuménat nous avons situé le combat comme une donnée inhérente à la condition humaine. Ce qui nous fait comprendre qu’il n’y a pas d’humanité sans combat. En contemplant la figure de Jésus, Dieu fait homme, nous avons vu à quel point lui-même a affronté le diable et mené le combat jusqu’à la croix. En tant que baptisés, à la suite du Christ comme disciples-missionnaires, les combats ne manquent pas. Il appartient à chacun de repenser ce qu’il mène comme combat propre. L’objet de cet atelier est à présent de situer le combat dans son lien avec la sainteté.

  • Saint Pierre, une menace pour l'empire romain, éd. Glenat/Cerf, 2019.

    Saint Pierre, une menace pour l’empire romain : en BD, dans les pas du premier pape

    Cette BD au beau graphisme nous raconte l’histoire de saint Pierre, apôtre et premier pape, mort à Rome en 64 après Jésus-Christ sous le règne de Néron. L’auteur choisit de démarrer par la fin : saint Pierre, crucifié sur une croix, va raconter les moments importants de sa vie.