Sur les pas de l’apôtre Saint Jacques, Pierre Fournier

Couverture Sur les pas de l'apôtre Saint-Jacques
Sur les pas de l’apôtre Saint Jacques : en chemin vers Compostelle

A la demande de pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle désireux d’une nourriture spirituelle pour leur voyage, Pierre Fournier, prêtre du diocèse de Gap et Embrun nous propose une méditation fondée sur l’Écriture Sainte dans ce qu’elle nous dit de l’apôtre saint Jacques. Par le biais des quatre évangiles et des Actes des apôtres, nous sommes invités à nous mettre sur les pas de saint Jacques, à travers les épisodes les plus significatifs de son itinéraire humain et spirituel. Vrai chercheur de Dieu, avec son tempérament vigoureux et véhément, il a été saisi par le Christ et formé par lui. Il a connu une remarquable maturation de la foi : passant de l’expérience de la gloire du Seigneur à la Transfiguration, à la scène de Gethsémani, il a consenti à la conversion de son interprétation triomphaliste du Messie. Il est devenu l’apôtre itinérant et consacré à l’annonce de la Bonne Nouvelle. Nous pouvons donc apprendre beaucoup de saint Jacques. Les quatorze petits chapitres de ce livre nous y aident grandement.

Thérèse-Marie Potelle

FOURNIER Pierre, Sur les pas de l’apôtre Saint Jacques: en chemin vers Compostelle, éditions Nouvelle Cité, juin 2010, 16 euros, 157p.

Pour vous aider

620x349 vignettes boite à outils rentrée catéchèse

Pour vous aider

620x349 vignettes

Approfondir votre lecture

  • Statue de la Vierge Marie.

    Dévotion à Marie : « Les fêtes de Marie conduisent au mystère pascal »

    Dans l’encyclique Lumen Gentium, il est dit que « l’Église honore à juste titre d’un culte spécial celle que la grâce de Dieu a faite inférieure à son Fils certes, mais supérieure à tous les anges et à tous les hommes, en raison de son rôle de Mère très Sainte de Dieu et de son association aux mystères du Christ… Tandis que la Mère est honorée, le Fils en qui tout existe (cf. Col 1/15-16) et en qui « il a plu » au Père éternel « de faire résider toute la plénitude » (Col 1/19) est reconnu comme il convient, aimé, glorifié et obéi »

  • Maurice_Denis_Annonciation

    Annonciation et Visitation : « L’accueil du Seigneur dans nos vies est toujours porteur de fruit »

    De l’Annonciation du Seigneur à Marie à la Visitation, les pages fameuses de l’Incarnation chez l’évangéliste Saint Luc (Lc 1, 26-56) mettent au centre comme personnage principal Marie, à la différence de l’évangile de Matthieu qui insiste plutôt sur Joseph.

  • Statue de la Vierge Marie et de Jésus enfant.

    Marie dans la liturgie : une présence au fil du temps

    Durant les premiers siècles, la piété mariale fut plutôt discrète dans son expression mais forte dans son enracinement biblique et théologique. Le Magnificat et la plus ancienne prière adressée à Marie, le Sub tuum (Sous l’abri de ta miséricorde) constituent deux témoignages de cette sobriété primitive, toute orientée par la manifestation de la place de Marie dans le mystère du salut :