Normes sanitaires, gestes barrières : l’accueil de enfants en situation de handicap dans les groupes de catéchèse

19 mai 2020 : Epidémie coronavirus Covid-19. Suite au déconfinement, reprise des cours pour des élèves d'une classe de CE2 dans l'école primaire de l'établissement privé Saint Germain de Charonne. Rappel, à l'aide de dessins, des gestes barrière et de l'hygiène sur un tableau d'affichage. Paris (75), France.

Epidémie coronavirus Covid-19 : reprise des cours pour des élèves d’une classe de CE2 dans une école primaire. Rappel, à l’aide de dessins, des gestes barrière et de l’hygiène sur un tableau d’affichage. Paris (75), France.

Pour l’accueil des enfants porteurs d’un handicap les normes relatives à l’accueil collectif de mineurs s’appliquent : règles de distanciation physiques, lavage des mains, nettoyage des surfaces et des locaux qu’ils soient prévus pour l’accueil du public, associations ou privés … cependant des aménagements adaptés à chaque situation de handicap sont possibles.

Pour rappel, les normes générales communes à tous

COVID-19 : les mesures sanitaires pour la rentrée de la catéchèse des enfants

Le nombre de jeunes testés positifs à la Covid-19 étant en hausse constante, il est primordial d’éviter tout relâchement dans l’application des mesures sanitaires et d’hygiène (distanciation physiques, lavage des mains, port du masque, nettoyage des surfaces et des locaux qu’ils soient prévus pour l’accueil du public, associatifs ou privés …

Les recommandations sont synthétisées dans le Livret des parents pour la rentrée transmis par le Ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports dont les normes destinées aux établissements scolaires sont transposables à nos activités de catéchèse en lieu clos.

Ce qui change à la rentrée : les nouvelles règles sanitaires

  • Le nombre d’enfant accueillis n’est plus limité, dans le respect de la distanciation physique (1 mètre minimum).
  • Le port du masque est obligatoire en permanence pendant toute la durée de la séance pour les catéchistes, les adultes et les enfants à partir de 11 ans même si la distanciation physique d’un mètre est possible.

Points d’attention

  • Les parents ont l’obligation de prévenir sans délai le responsable de la catéchèse en cas d’exposition au Covid-19, de suspicion de contamination ou de contamination confirmée (test positif) de leur enfant. Ils doivent être signalés sans délai par le responsable aux service compétents de la Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS).

Pour plus d’informations, se reporter au protocole sanitaire relatif aux accueils collectifs de mineurs (ACM), daté du 10 septembre 2020 émis par le Ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports.

Des adaptations pour les enfants en situation de handicap

Lorsque l’activité catéchétique a repris sur décision de l’évêques en accord avec le préfet, le principe est d’accueillir tous les enfants en laissant les parents juges de ce qui est le plus adapté à leur enfant.

Une dérogation peut être établie par un certificat médical pour certains enfants pour qui le port du masque (obligatoire pour les enfants à partir de 11 ans) est difficile en raison de leur handicap, il faudra que la distance sociale soit respectée. Mais il n’est pas utile de demander un certificat médical pour la reprise de l’activité catéchétique.

Une visière ne remplace pas le masque. Exceptionnellement dans certains cas, comme par exemple la nécessité d’une communication en langue des signes française ou en langue française parlée complétée qui requiert un besoin de lecture labiale, après un avis médical, une visière peut être utilisée à la place du masque pendant le temps de la rencontre y compris pour les enfants, à condition qu’ils présentent un degré de maturité suffisant pour que ce dispositif ne présente pas de risque pour leur santé et en conservant strictement la distance physique de 1 mètre. Une visière doit être désinfectée au moins 2 fois par jour et ne dispense pas des autres mesures et gestes barrières (d’après le site du Ministère de l’Éducation nationale de la Jeunesse et des sports : École inclusive et déconfinement).

Un des points d’insistance de la communication gouvernementale porte sur la pédagogie à mettre en œuvre à l’intention des personnes porteuses d’un handicap quant aux gestes barrières. Des outils adaptés à de nombreuses situations de handicap existent (voir plus loin).

La présence d’un tiers portant un masque (parent, proche, aidant, enfant volontaire …) pourra l’aider à respecter le gestes barrières et à les intégrer.

La situation sera à apprécier au cas par cas et la solution sera trouvée en établissant un dialogue avec les parents et les catéchistes.

Ressources

Outils pour comprendre les gestes barrières pour les personnes porteuses d’un handicap.

Kit pour faciliter l’acquisition des mesures sanitaires pour les enfants en situation de handicap

La Fédération Léo Lagrange Méditerranée propose un excellent livret synthétisant conseils, mesures et ressources pour l’accueil des enfants en situation de handicap. Un bon outil dont la page 4 serait à mettre à jour sur l’obligation du port du masque pour les adultes et les enfants à partir de 11 ans :

Kit pour faciliter l’acquisition des mesures sanitaires pour les enfants en situation de handicap

Des supports en français simplifiés (FALC)

L’Agence de Santé (ARS) Nouvelle Aquitaine partage sur son site des supports d’information sur le coronavirus en français simplifié et outils (affiches) en langage FALC « Facile à lire et à comprendre » : COVID-19 – Des supports en français simplifiés (FALC)

Des livrets pour comprendre les gestes barrières

De nombreuses ressources relatives aux différents handicaps sur le site de deux ergothérapeutes Marie Lagarde et Romain Genet ; elle seront utiles pour tout éducateur : DevErgo.

En particulier, des livrets pour permettre à l’ensemble des enfants à la compréhension et à l’application des gestes barrières. Permettre l’inclusion des enfants en situation de handicap en période de crise sanitaire. D’autres ressources comme des jeux, des quizz sont proposées.

Les liens vers les livrets:

De plus, différents outils et affiches sont proposés pour aider l’enfant à adopter les gestes barrières.

  • Livret CAA : les gestes barrières expliqués aux enfants utilisant la communication alternative et augmentative (MAKATON, Pictogrammes, LSF, Tableau de langage assisté, Pictogrammes basse vision).

4 adaptations sont proposées par Dév’Ergo mais le document original peut être envoyé par mail pour des personnalisations.

Approfondir votre lecture

  • Jeune fille en prière.

    Adolescents et jeunes : des propositions pour un quotidien confiné et connecté à l’essentiel

    A l’automne 2020, alors que le confinement reprend en France, les adolescents et jeunes se voient privés de nombreux rendez-vous paroissiaux, diocésains, ou d’aumônerie qui avaient été pensés pour eux. Cette épidémie qui restreint de nouveau leurs mouvements, ne le empêchera pourtant pas de vivre ce temps comme une occasion de conversion : de nombreuses initiatives ont vu le jour, sur Internet et sur les réseaux sociaux pour étancher (ou devancer !) la soif spirituelle des jeunes. A un âge où l’isolement et ce confinement peuvent être vécus de manière particulièrement douloureuse, puissent ces propositions agir comme un réconfort et permettre aux adolescents de faire LA rencontre qui transformera leur vie !

  • Accueillir le Seigneur dans sa maison, au milieu de sa famille et de son quotidien, quelle joie !

    En famille, vivre une liturgie domestique le dimanche

    Au début de ce deuxième confinement national et jusqu’à ce que nous puissions tous nous retrouver en assemblée paroissiale, nous pouvons continuer ou (re)commencer à célébrer des liturgies domestiques, grâce aux diocèses qui mettent à disposition des fidèles diverses propositions pour conduire et vivre ces célébrations en famille, en « Église domestique » (Lumen gentium, n. 11).

  • Les 7 sacrements, cadeaux de dieu pour toute la vie : une série Théobule pour la rentrée 2020-2021.

    « Les 7 sacrements, cadeaux de Dieu pour toute la vie », nouvelle série Théobule pour les petits

    Théobule s’invite chez les enfants de 6 à 11 ans avec ses récits bibliques en dessins animés. Afin d’aider les plus jeunes à vivre le temps liturgique, à préparer le rendez-vous du dimanche, le chien Théobule prend le relais des parents en catéchèse et donne rendez-vous aux enfants une fois par semaine en vidéo. Il suffit d’indiquer son adresse mail. L’année commence autour des 7 sacrements !