Magistère romain

Les textes officiels de l’Église catholique nous éclairent pour comprendre la mission confiée à celles et ceux en responsabilité catéchétique dans l’Église. Ils relèvent de l’autorité du Magistère romain (instance qui garantit la doctrine de l’Église, sous la responsabilité du pape). Morceaux choisis des principaux documents du Magistère romain ayant trait à la catéchèse et au catéchuménat.

Lorsque des textes sont disponibles sur Internet, un lien vous est proposé afin de pouvoir les consulter en ligne, généralement sur le site du Vatican. Dans le cas contraire, les références du document vous sont données si vous souhaitez l’acquérir.

Une frise des textes essentiels

référence caté enfants
Pierres vivantes 1980
caté adultes 1991
CEC 1992
Proposer la foi 1996
RICA 1996
DGC 1997
Aller au coeur 2003

Un peu d'histoire ...

le chantier de la catéchèse

Histoire de la catéchèse en images depuis le Concile

En 2001, les évêques de France ont voulu lancer une vaste réflexion avec l'ensemble de celles et ceux qui souhaitaient s'y associer, pour "renouveler la pratique de la catéchèse en France". Ils ont inscrit cette réflexion dans le contexte de la société actuelle en se recevant d'un long héritage.

Pour approfondir

  • Vatican II

    Vatican II, 50 ans en 2012 : quel héritage pour la catéchèse ?

    Le 11 octobre 1962 s’ouvrait le concile Vatican II qui a transformé le visage de l’Église et modifié ses relations avec le monde et avec les autres religions. Cinquante ans après, la mise en œuvre des textes du Concile est toujours d’actualité.

  • L'Esprit, espérance d'une Eglise en crise - Rondet

    Un peu de lecture à propos du Concile Vatican II

    A l’approche de l’anniversaire de Vatican II, sont parus au cours de l’année 2011, de nombreux livres (théologiens, évêques, laïcs…), qui soulignent tous à leur manière que l’Église actuelle est en régression par rapport au concile et cela est d’autant plus criant que nous sommes à un tournant de civilisation. Si l’Eglise veut continuer d’aimer le monde et d’être entendue, il faut qu’elle évolue.