Cœur de la foi et Credo

sky-1107952_1280En quoi croyons-nous ? Qu’est-ce qui est au cœur de notre foi et nous permet de nous dire chrétien ? Comment comprendre les mots du Credo que les chrétiens affirment dans le Symbole des Apôtres et le Symbole de Nicée-Constantinople ?

Cette page propose des éléments de réflexion pour nous aider à trouver les mots pour professer notre foi.

« Je crois en Dieu … »

On appelle « kérygme » le cœur de la foi en jésus-Christ : Jésus Christ Fils de Dieu est mort pour nos péchés, et est ressuscité et nous invite à le suivre.

Un peu de théologie dans L'Oasis

  • La révélation divine en catéchèse et catéchuménat

    Par sa parole, Dieu se révèle et invite à une réponse de foi. L’originalité de la révélation biblique : Depuis que l’homme est homme, il a cherché à comprendre le monde qui l’entourait, il a essayé de comprendre ce qui était au-delà des apparences.

  • Marie, disciple-missionnaire qui nous conduit au Christ

    La joie de Marie est de nous conduire au Christ. Elle est « Disciple-missionnaire » : les deux termes, « disciple » et « missionnaire », n’ont rien d’original. La nouveauté, c’est le trait d’union. Le trait d’union est plus fort que la conjonction « et ».

  • « Heureux les doux » : une béatitude tout en contraste

    La douceur de Jésus permet aux disciples de comprendre les exigences de l’amour. On ne perd jamais son temps à lire et relire les béatitudes.

  • L’écologie intégrale dans le mystère pascal

    La catéchèse sur la Création revêt une importance capitale. Elle concerne les fondements mêmes de la vie humaine et chrétienne.

  • Conduire sa vie dans la justice : discerner pour s’ajuster au Seigneur

    Pour vivre le don du baptême et grandir dans la foi, il nous faut associer, jour après jour, les deux termes de « gouvernance » et de « justice ». Il s’agit là d’une heureuse invitation à approfondir la dimension royale de notre baptême qui ne peut s’exercer sans prendre en compte la vertu de justice.

  • Renouveler les promesses du baptême lors de la vigile pascale ?

    La vigile pascale, une veillée pour puiser à la source du don reçu. Lors de la vigile pascale, il arrive souvent que des adultes soient baptisés. Mais que s’y passe-t-il pour les baptisés de longue date ?

  • Les grands-parents : un maillon incontournable dans la transmission

    Dans le monde d’aujourd’hui les grands-parents sont des repères pour se construire. Comment transmettre la foi aux générations à venir ? Pour répondre à l’appel de Dieu, encore faut-il que cet appel soit entendu et que quelqu’un le relaye. La transmission est aujourd’hui difficile et complexe dans tous les domaines de la vie.

  • Se nourrir : un chemin de conversion ?

    Reconnaître Dieu dans notre rapport à la nourriture. En 2010, l’UNESCO décidait de classer « le repas gastronomique des français » comme patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Une preuve, s’il en fallait, que, pour les français, le repas est bien davantage que le lieu nécessaire à l’alimentation. Mais ce n’est pas seulement le cas des français…

  • Les sacrements, des actes libérateurs du Christ !

    Tous les sacrements donnent de vivre en Christ des passages de la mort à la vie. Le temps du carême est un temps de conversion, d’orientation de nos vies vers le Salut qui nous est offert à Pâques.

  • Le bain ecclésial paroissial

    La première exigence de la foi, c’est de se reconnaître frère et sœur dans la proximité. Le Texte national pour l’orientation de la catéchèse parle d’un « bain ecclésial »1 . Celui-ci est un élément décisif de l’initiation chrétienne. L’expression est volontairement large car les formes peuvent en être variées.

  • La liturgie, école de sainteté

    La liturgie et particulièrement la messe peuvent être considérées comme le lieu où l’on apprend à devenir saints. Il est possible que nous ne percevions pas, de prime abord, le lien intime entre liturgie et sainteté : nous associons aisément cette dernière à une vie de charité et de prière, mais il n’est pas certain que nous voyions comment cela est connecté à la vie cultuelle chrétienne.

  • Le corps humain et la gloire de la fragilité

    Un peu de théologie, L’Oasis n°7 : La résurrection de la chair. Notre corps, lieu d’expériences relationnelles et spirituelles est périssable mais a une vocation et un devenir surprenants.

  • La musique, chant de l’âme

    La musique ouvre l’oreille du cœur. Un jour, une dame demandait au compositeur hongrois Zoltan Kodaly (+1967) : « Maître, à quel âge peut-on commencer l’apprentissage musical d’un enfant ». Et lui : « Madame, l’éducation musicale d’un enfant commence neuf mois avant sa naissance ».

  • Baptisés, guidés par la lumière

    Dans l’espace et le temps, le Christ illumine la route de notre histoire. Lorsqu’une personne vient au jour en naissant à la vie de Dieu et à la filiation par le baptême, l’Église lui remet la lumière prise au Cierge Pascal :

  • Le cadeau du temps

    Un peu de théologie : Plutôt qu’un ennemi à combattre, ou une réalité à maîtriser, le temps apparaît dans le projet de Dieu comme un cadeau à accueillir et une chance à saisir. Pour nous en convaincre, et le vivre ainsi en catéchèse, il nous faut un changement de regard. Une véritable conversion.

  • Fiers d’être chrétiens

    Un peu de théologie, L’Oasis n°3 : Annoncer. Une promenade dans l’Écriture pour repérer la spécificité et la beauté du christianisme. Quel est ce juste orgueil ?

  • Quelle liberté face à l’amour de Dieu ?

    Parmi les mots de la foi chrétienne, celui de « grâce » paraît souvent obscur. Peut-être tout simplement parce que nous avons du mal à accueillir le don de Dieu et qu’il nous arrive souvent de douter de la puissance de son amour face au mal, dans notre vie ou dans le monde.

  • La Miséricorde, une mission impossible ?

    En catéchèse et catéchuménat, témoigner de la Miséricorde, c’est avant tout vivre du Christ, mais comment ? Longtemps encore, la nostalgie d’un catéchisme appris et récité hantera les esprits des acteurs de la transmission des données de la foi. Ils répètent, non sans fondement, que les adultes et les enfants ne savent plus rien.

  • La pédagogie de la foi dans le Directoire pour la Catéchèse

    Dans une approche à deux voix, Isabelle Perrier et Joëlle Eluard échangent sur la pédagogie de la foi, telle qu’elle est travaillée dans chapitre 5 du Directoire pour la Catéchèse (articles 157 à 178).
    Cette intervention à deux voix a été donnée dans le cadre de la session Perspectives catéchétiques, « Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Églises » (Ap 2,17a).

  • Connectés au Christ : une démarche catéchuménale pour les adolescents

    La proposition Connectés au Christ est bâtie autour de 22 fiches, vingt-deux rencontres destinées à accompagner la démarche catéchuménale des adolescents qui demandent le baptême.

  • La navette du tisserand : un jeu sur la Parole de Dieu qui se révèle

    La confiance entre le Dieu de la Bible et son peuple se tisse peu à peu dans l’Histoire. Dieu parle aux hommes, Il se révèle, ceux-ci sont invités à Lui répondre. L’expérience de la foi se fonde sur la Parole vivante et non pas seulement sur un livre.

  • La révélation divine en catéchèse et catéchuménat

    Par sa parole, Dieu se révèle et invite à une réponse de foi. L’originalité de la révélation biblique : Depuis que l’homme est homme, il a cherché à comprendre le monde qui l’entourait, il a essayé de comprendre ce qui était au-delà des apparences.

  • Le rite de la renonciation au mal lors de la célébration du baptême

    La renonciation au mal lors du baptême, après la bénédiction de l’eau, pose souvent question avec son vocabulaire qui peut paraître un peu surprenant pour les adolescents.

  • Quand la justice fait naître à la vie : le jugement de Salomon

    Deux femmes demandent justice au roi Salomon. Elles partagent tout : même métier de prostituées, enceintes en même temps, elles ont enfanté à trois jours d’intervalle, seules dans la même et unique maison. Pas de témoin donc, ni de pères ni d’enfants non plus dans son récit. Une histoire de femmes qui sont comme indifférenciées.

  • Accusé, levez-vous ! – Initiales n°261

    Le regard de l’autre peut être un regard qui donne la vie, qui donne confiance, qui encourage, qui relève ou à l’inverse un regard qui fait peur, qui se moque, qui accuse, qui condamne. Quel regard voulons-nous porter sur nos frères ? C’est la question qui est au cœur de ce numéro.

  • Série ThéoDom pour le Carême : Les 7 péchés capitaux

    Tout comprendre sur la foi, le mariage, la Bible, l’Apocalypse, l’Esprit Saint grâce aux web-séries de théologie réalisées par des dominicains ! Orgueil,  gourmandise,  paresse ou acédie, luxure, avarice, colère, envie … cette litanie vous rappelle quelque chose ? En ce début de Carême, ThéoDom s’attaque aux sept péchés capitaux ! 

  • Du Carême à Pâques : sur VODEUS TV, une sélection de vidéos pour cheminer

    Pour le Carême, la Semaine Sainte et Pâques, VODEUS, nouvelle plateforme de VOD a réuni par catalogues une collection riche et variée de vidéos afin de favoriser le cheminement des internautes en ce temps liturgique. Parmi les propositions pour vivre ce temps de conversion : des témoignages de croyants, des questions à un prêtre, des méditations et documentaires diffusés en replay, après leur diffusion dominicale sur France 2. La sélection pour le Carême 2021 a été faite autour du thème de la fraternité, développée par le pape dans l’encyclique Fratelli Tutti.

  • Faire route avec Marie : un jeu pour suivre ses pas de disciple

    Par son Oui, la Vierge Marie a donné naissance à Jésus, Fils de Dieu. Dans l’Evangile sa présence est discrète mais réelle, de même que dans les premiers temps de l’Eglise. Aujourd’hui comme hier, les chrétiens la prient avec ferveur. Elle est pour nous le modèle du disciple missionnaire.

  • Marie, disciple-missionnaire qui nous conduit au Christ

    La joie de Marie est de nous conduire au Christ. Elle est « Disciple-missionnaire » : les deux termes, « disciple » et « missionnaire », n’ont rien d’original. La nouveauté, c’est le trait d’union. Le trait d’union est plus fort que la conjonction « et ».

  • Le catéchuménat : un apprentissage de la prière

    Le pape François dans son encyclique Christus vivit nous invite à la prière pour entrer en amitié avec Jésus. « Nous parlons avec l’ami, nous partageons les choses les plus secrètes. Avec Jésus aussi, nous parlons. La prière est un défi et une aventure. » (Christus vivit, n°155)

  • Je vous appelle mes amis – Initiales n°260

    Quelques fois, l’amitié est une évidence, d’autres fois, elle surprend. En tout état de cause, l’amitié ne va pas de soi, elle connait des hauts et des bas, elle demande à être entretenue. Il en va souvent de même dans notre relation au Christ. Il est toujours présent, toujours pressé de nous proposer d’entrer dans cette belle relation avec lui.

  • « Amis dans le Seigneur » … que nous dit saint Jean ?

    Combien d’amis avez-vous sur Facebook ? de Followers sur Twitter, d’abonnés sur Instagram ? et les jeunes sur Snapchat ou Tik tok ? Et si, au-delà de la toile, la Parole de Dieu nous aidait à tisser aujourd’hui des amitiés durables et sûres ?

  • Un Avent à l’école du nouveau Directoire : Le mystère de l’Incarnation

    Après la série « Pour un Avent écologique », voici une nouvelle série de l’Avent et cinq moments de réflexion et de contemplation autour de l’Incarnation, à l’école du Directoire, pour accompagner les 4 semaines du temps de l’Avent et la solennité de la Nativité.

  • Dieu s’invite chez moi : propositions de rencontres d’aumônerie en visioconférence pour l’Avent

    En ce temps de confinement, Initiales propose un itinéraire original, conçu pour être vécu en visioconférence avec les jeunes des groupes d’aumônerie durant le temps de l’Avent. Une proposition connectée qui reprend le thème développé dans la revue n°247« Dieu se fait homme ». Faute de pouvoir se retrouver dans nos lieux habituels, laissons Dieu s’inviter chez nous !

  • Adolescents et jeunes : des propositions pour un quotidien connecté à l’essentiel

    Avec la crise sanitaire qui sévit en France et ailleurs, les adolescents et jeunes se voient privés de nombreux rendez-vous paroissiaux, diocésains, ou d’aumônerie qui avaient été pensés pour eux. Cette épidémie qui restreint de nouveau leurs mouvements, ne le empêchera pourtant pas de vivre ce temps comme une occasion de conversion : de nombreuses initiatives ont vu le jour, sur Internet et sur les réseaux sociaux pour étancher (ou devancer !) la soif spirituelle des jeunes.

  • La douceur avec nos sens : un jeu sur la douceur du disciple-missionnaire

    Le titre de ce numéro de L’Oasis invite le baptisé, disciple-missionnaire, à comprendre et à habiter cette douceur à la manière du Christ et donc à vivre un chemin de conversion, tout particulièrement dans les missions de catéchistes et d’accompagnateurs en catéchuménat.

  • « Heureux les doux » : une béatitude tout en contraste

    La douceur de Jésus permet aux disciples de comprendre les exigences de l’amour. On ne perd jamais son temps à lire et relire les béatitudes.

  • L’escape game de saint Thomas

    Afin de mettre en valeur les talents de chacun, Initiales propose aux animateurs d’équipe d’adolescents de bâtir un escape game pour ou avec les jeunes. Le principe de l’escape game est de sortir d’un lieu avant l’écoulement du temps de jeu prévu. Dans celui que nous proposons « clé en main » ici, saint Thomas est confiné avec les disciples au Cénacle, dans la crainte des persécutions. L’objectif sera de découvrir qui est Thomas.

  • Le château intérieur : éveiller la spiritualité des enfants avec Thérèse d’Avila

    « Le château intérieur », un récit signé Judith Bouilloc et illustré par Eric Puybaret, propose aux jeunes lecteurs un voyage intérieur comme une introduction à la vie spirituelle, une invitation à découvrir la demeure de Dieu dans leur cœur. Ce petit livre de spiritualité écrit pour les enfants à partir de 10 ans mais lumineux à tout âge de la vie, nous entraîne dans les pas de sainte Thérèse d’Avila, pour découvrir la force de la prière et le château de notre âme.

  • L’itinéraire catéchuménal : un itinéraire révélateur de talents

    Demandant le baptême, les jeunes ne réalisent pas qu’ils embarquent pour un voyage à la rencontre de Dieu et d’eux-mêmes. Adolescents, ils doutent souvent d’eux-mêmes, se trouvent nuls parfois ! Les accompagnateurs vont puiser dans l’itinéraire catéchétique et les célébrations liturgiques de multiples ressources pour les accompagner dans leur développement, à la découverte de leurs propres talents.

  • Célébrons nos talents ! – Initiales n°259

    Dans la période complexe qu’est l’adolescence, la construction de soi est en pleine effervescence, de nombreuses questions surgissent, les réactions aux
    commentaires, aux remarques peuvent être très vives et l’estime de soi est souvent malmenée. Lorsqu’un ado commence à dire : « De toute façon, je suis nul(le) » ou « je ne sais rien faire », il s’agit alors d’ouvrir grand nos oreilles et de chercher comment l’écouter, l’accompagner pour l’inviter à percevoir ses talents parfois cachés, ses richesses insoupçonnées, comment lui révéler ce qui est enfoui.

  • Une confiance folle : la parabole des talents

    Les mois passent, les années s’écoulent. Le Christ ne revient pas. Cette attente qui dure met à rude épreuve la foi de la communauté. Juste avant les récits de la Passion, les évangiles évoquent, avec des images d’apocalypses, ces temps qui seront les derniers, ceux du retour du Seigneur.

  • « Votre enfant va au caté », un carnet de repères pour les parents

    « Y a-t-il des devoirs au caté ? Et si nous sommes divorcés ? Et si notre enfant n’est pas baptisé ? » Un livret pour répondre aux questions des parents au moment des inscriptions caté et en cours d’année pastorale et leur donner des repères sur l’année liturgique, l’organisation de la paroisse …

  • Astrapi Soleil, une pochette ludique et documentée pour les enfants curieux de Dieu

    Auparavant connu sous le nom de Filotéo, le magazine d’éveil religieux de Bayard a changé de format et s’intitule désormais Astrapi Soleil. Un rendez-vous trimestriel dans la boîte aux lettres des 7-11 ans, aux couleurs vivres et au contenu riche. Le numéro d’automne paraîtra au mois de septembre : Une rentrée pleine de rencontres !

  • « L’Homme à la rencontre de Dieu » : un parcours en 2 ans pour re-découvrir la foi chrétienne

    Le Centre pour l’Intelligence de la Foi propose une formation sur deux années pour approfondir la foi chrétienne et qu’elle prenne sens dans notre vie.

  • Le « Notre Père » : Jésus partage sa prière à ses disciples

    Comment prier Dieu ? Les disciples le demandent à Jésus, et Jésus leur partage sa propre prière. Celle du Notre Père.

  • « Un été avec Dieu », un jeu de cartes de vacances pour les enfants

    Et si on emmenait Jésus avec nous en vacances ? C’est ce que propose le diocèse de Lille à ses jeunes diocésains avec un jeu de cartes « Un été avec Dieu ». Sur le site du diocèse, « Le coin des petits » regroupe différentes propositions pour proposer des vacances estivales spirituelles aux petits et aux familles.

  • « Bible, mode d’emploi », un cahier Théodom pour se plonger dans les Écritures

    Comment lire un évangile ? Comment lire une lettre de Paul ? Comment lire l’Apocalypse ? Après deux volumes d’introduction à la théologie et à l’histoire de l’Eglise, parus en février et juin 2019, Théodom propose à ses lecteurs de trouver des réponses à toutes leurs questions sur la Bible et un « mode d’emploi » pour s’y plonger !

  • Les récits apocalyptiques, des lectures pour aujourd’hui ?

    « Dans les milieux croyants, ces textes atypiques fascinent ou alors repoussent, mais il y a rarement de demi-mesure. » Avec la bibliste Elodie Verdun-Sommerhalter, nous partons à la re-découverte des récits du Livre de l’Apocalypse, particulièrement évoqués en temps de crise et d’épreuve, afin de cerner ce qu’ils ont à nous dire pour aujourd’hui. Elodie Verdun-Sommerhalter est intervenu sur ce sujet dans le cadre de la session Perspectives catéchétiques, « Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Églises » (Ap 2,17a).

  • Couvre-feu, confinement : en famille, célébrer la liturgie de la Semaine Sainte et Pâques

    Comment vivre la Semaine Sainte et célébrer la fête de Pâques chez soi ? Voici des propositions de célébrations liturgiques domestiques pensées pour les parents et leurs enfants, afin que dans chaque foyer, on puisse vivre en communion avec l’Eglise le dimanche des Rameaux, le Triduum pascal, la Vigile et le dimanche de Pâques de cette année liturgique B.

  • « Le chemin d’amour de Jésus » : enquête et chasse au trésor de Pâques pendant la Semaine Sainte

    Le Service de la Catéchèse et du Catéchuménat du diocèse de Besançon a imaginé une chasse au trésor au cœur des récits bibliques de la Semaine sainte pour les enfants. Menée sur 6 jours par un animateur du jeu, catéchiste ou parent, cette activité ludique permettra aux enfants de découvrir les acteurs de la Passion du Christ et de trouver le trésor qui fait aimer la vie.

  • Des Rameaux à la Résurrection : la Parole de Dieu dessinée dans le sable

    L’art pour dire Dieu : dans ce numéro, la rédaction de L’Oasis propose de se laisser porter par la douceur des mains qui effleurent le sable pour donner vie à un texte biblique. Un récit artistique et animé dans le sable qui raconte l’entrée triomphale de Jésus dans Jérusalem, sa Passion, sa mort et sa Résurrection à Pâques.

  • « Vivre la mort », « Vivre le Ciel » : suivre un parcours de philosophie ou de théologie à depuis chez soi

    Diffusé à partir du lundi 12 avril 2021, le 9ème MOOC du Collège des Bernardins propose une réflexion philosophique sur la mort, l’agonie et l’au-delà. Le cours en ligne s’intitule Vivre la mort et sera enseigné par Blandine Humbert.

  • La révélation divine en catéchèse et catéchuménat

    Par sa parole, Dieu se révèle et invite à une réponse de foi. L’originalité de la révélation biblique : Depuis que l’homme est homme, il a cherché à comprendre le monde qui l’entourait, il a essayé de comprendre ce qui était au-delà des apparences.

  • Série ThéoDom pour le Carême : Les 7 péchés capitaux

    Tout comprendre sur la foi, le mariage, la Bible, l’Apocalypse, l’Esprit Saint grâce aux web-séries de théologie réalisées par des dominicains ! Orgueil,  gourmandise,  paresse ou acédie, luxure, avarice, colère, envie … cette litanie vous rappelle quelque chose ? En ce début de Carême, ThéoDom s’attaque aux sept péchés capitaux ! 

  • Des calendriers et chemins de Carême pour les petits

    Inviter les enfants à accompagner le Christ dans sa Passion et à préparer leurs cœurs à accueillir la Joie du Ressuscité : cette année encore, de nombreuses créations ont fleuri dans le monde de l’édition religieuse et sur Internet.

  • En route vers Pâques, des parcours catéchétiques de Carême pour les enfants

    Dans son dossier Carême-Pâques, le vicariat enfance-adolescence du diocèse de Paris propose un ensemble de propositions d’animations catéchétiques et de puzzles pour le Carême bâtis autour des textes liturgique de l’année A, B ou C. En famille ou en groupe de catéchèse (école, paroisse…), reconstituez la fresque qui raconte tous les événements menant à la Résurrection ! Un parcours en 12 étapes conçu pour les enfants de 5 à 12 ans.

  • Du Carême à Pâques : sur VODEUS TV, une sélection de vidéos pour cheminer

    Pour le Carême, la Semaine Sainte et Pâques, VODEUS, nouvelle plateforme de VOD a réuni par catalogues une collection riche et variée de vidéos afin de favoriser le cheminement des internautes en ce temps liturgique. Parmi les propositions pour vivre ce temps de conversion : des témoignages de croyants, des questions à un prêtre, des méditations et documentaires diffusés en replay, après leur diffusion dominicale sur France 2. La sélection pour le Carême 2021 a été faite autour du thème de la fraternité, développée par le pape dans l’encyclique Fratelli Tutti.

  • Février, Pâques : des rencontres de catéchèse pendant les petites vacances

    La crise sanitaire et toutes les contraintes qu’elle engendre a rendu et rend encore aujourd’hui difficile la réunion des groupes de catéchèse selon leur forme habituelle. Faisons donc preuve d’imagination pour rassembler autrement les enfants qui nous sont confiés !

  • Raconte-moi la Bible, les récits de l’Ancien et du Nouveau Testament animés en Playmobil

    Raconte-moi la Bible, c’est une chaîne YouTube qui propose des récits bibliques illustrés et animés avec des « tableaux » des figurines Playmobil. Dans ces épisodes, les enfants pourront écouter le récit simplifié et mis en scène des grandes moments de l’Ancien et du Nouveau Testament : Moïse, la visite des Mages, le baptême de Jésus …

  • Catéchèse en famille sur YouTube : les petits Pouch dessinent et racontent les fêtes liturgiques

    De l’Annonciation à la Nativité, les confinements ont été de belles occasions de réviser en famille les grands moments du Nouveau Testament. Dès le premier confinement, cette famille du diocèse de Meaux a créé sa propre chaîne YouTube et posté chaque semaine un épisode sur les grands événements de l’année liturgique vécus en famille.

  • Un chemin, un bouleversement : témoignage de Raphaël, 24 ans, qui se prépare au baptême

    Pâques est le passage des ténèbres à la lumière, victoire du Christ sur la mort. C’est un moment privilégié pour les personnes qui désirent entrer dans l’Église par le sacrement du baptême. Zoom sur le parcours de Raphaël Kerdat, 24 ans, qui est actuellement en 6ème année de médecine à Angers. La lecture de la Bible et la fréquentation de la paroisse Cathédrale-Saint-Maurice-Notre-Dame l’ont fait cheminer vers le sacrement de baptême, qu’il recevra prochainement.

  • L’art pour dire Dieu : La Vierge à midi, de Paul Claudel

    Dans ce numéro, la rédaction de L’Oasis propose de cheminer avec la Sainte Vierge. Paul Claudel, dans son poème La Vierge à midi nous invite à nous mettre en présence de “La femme dans la Grâce enfin restituée”… laissons-nous guider par celle qui est là pour toujours.

  • Les 7 sacrements racontés par Théobule

    Théobule s’invite chez les enfants de 6 à 11 ans avec ses récits bibliques en dessins animés. Afin d’aider les plus jeunes à vivre le temps liturgique, à préparer le rendez-vous du dimanche, le chien Théobule prend le relais des parents en catéchèse et donne rendez-vous aux enfants une fois par semaine en vidéo. Il suffit d’indiquer son adresse mail. L’année commence autour des 7 sacrements !

  • Les enquêtes du père Charles, une série de podcasts pour les adolescents

    Connect’, la pastorale des adolescents (12-18 ans) du diocèse de Grenoble, propose une série de podcasts pour les jeunes. Une façon de les aider à vivre leur foi et à comprendre le temps liturgique que nous vivons… même confinés !

  • Le 4ème dimanche de Pâques, vivre un temps en famille autour de la parabole du bon berger

    Ce temps à vivre est une proposition simple à la portée de chacun, parents, enfants, et jeunes, en famille, pour le quatrième dimanche du Temps pascal, un temps autour de la parabole du Bon Pasteur, autour de l’évangile du 4ème dimanche de Pâques, Jean 10, 1-10.

  • Méditation sur la route de Jérusalem à Emmaüs ou l’art de devenir témoins de la Résurrection

    Une méditation pour prolonger la lecture de l’évangile de Luc avec les disciples d’Emmaüs. Le Christ Ressuscité rejoint Cléophas et son ami pour leur ouvrir les yeux grâce aux Écritures et au partage du pain. Cette proposition s’adresse aux catéchumènes, confirmands et catéchistes… pour découvrir que nous pouvons, en accueillant le Ressuscité avec les yeux de la foi, devenir des porte-paroles de la bonne nouvelle du salut.

  • Le 3ème dimanche de Pâques, vivre un temps en famille autour de l’Évangile des disciples d’Emmaüs

    Ce temps à vivre est une proposition simple à la portée de chacun, parents, enfants, et jeunes, en famille, pour le troisième dimanche du Temps pascal, un temps sur le chemin d’Emmaüs, autour de l’évangile du 3ème dimanche de Pâques, Luc 24, 13-35, qui sera célébré en confinement. Ce temps nous invite à l’écoute de l’Esprit Saint et à l’écoute de la Parole de Dieu, nourriture des baptisés et chemin vers la prière et la charité.

  • Semaine Sainte : quand l’art nous dit quelque chose du Mystère pascal

    Par l’art pictural, ou la musique sacrée, certains artistes nous donnent à contempler le Mystère pascal. Voici un florilège d’œuvres et de morceaux qui, comme une véritable catéchèse, nous convient à méditer sur la fête liturgique par excellence qu’est Pâques. A découvrir par petites touches ici et là :

  • « Christ a souffert, Christ est mort » : à travers l’art, s’approcher du mystère de la Passion et la Résurrection du Christ

    « Christ a souffert, Christ est mort ». À chaque époque de l’histoire, les arts ont cherché à représenter la souffrance des dernières heures du Christ, sa passion, sa mort sur la croix. Ils ont aussi mis en image le moment dont personne n’a été témoin, celui de sa résurrection.

  • L’art pour dire Dieu : La Justice et le tombeau des parents d’Anne de Bretagne

    Dans ce numéro de printemps consacré à la gouvernance et à la justice, la rédaction de L’Oasis propose à ses lecteurs de découvrir une figure de justice : l’une des statues du riche monument funéraire que la future reine de France Anne de Bretagne à fait édifier pour ses parents, François II et Marguerite de Foix. Nous encourageons nos lecteurs à venir contempler ce tombeau in situ, dès que les sorties et promenades seront de nouveau autorisées, et lorsque l’épidémie qui sévit en France ne sera plus qu’un lointain souvenir.

  • Temps pascal et Dimanches de Pâques : un itinéraire de conversion autour de la Parole

    Le diocèse de Lyon a édité un livret pour les dimanches du Carême et du Temps pascal 2020, année A, destiné à l’ensemble des fidèles du diocèse mais dont tous peuvent profiter grâce à Internet. Un itinéraire bâti autour de la Parole de Dieu : écouter, laisser résonner, prier, regarder.

  • « Petite histoire » liturgique de la Vigile pascale

    Le parcours historique fort éclairant sur la manière dont la Vigile pascale s’est petit à petit forgée est présenté par le jésuite Joseph-André Jungmann en préface de La nuit pascale de Charles Becker. Il y montre surtout combien cette dernière a été « déplacée » au sens premier du mot et donc a perdu en certains aspects sa portée théologique, liturgique, catéchétique et spirituelle.

  • Avec des jeunes, préparer la Vigile pascale avec le récit de la traversée de la Mer Rouge

    Cette proposition de mise en scène, à mi-chemin entre le chœur parlé et la saynète, a été vécue dans le diocèse de Strasbourg avant d’être publiée dans le numéro des Cahiers de l’Orientation de la Catéchèse en Alsace « Vivre le Mystère pascal. La Semaine sainte ». Elle invite à préparer les jeunes adolescents entre 13 et 18 ans à vivre pleinement la Vigile pascale en revisitant avec eux une des sept Lectures de la Veillée pascale, le texte de l’Exode et l’épisode biblique de la traversée de la Mer Rouge (Ex 14, 15-15, 1).

  • Mon compagnon vers Pâques, un chemin de Carême illustré par Eric Puybaret

    Cet ouvrage illustré promet d’être un bon compagnon de route pour les enfants en âge de lire, mais aussi pour les ados, adultes, catéchumènes, familles, qu’il invite à cheminer et grandir dans la foi, durant les quarante jours du Carême, jusqu’à la lumière de Pâques. En feuilletant cet album, vous reconnaîtrez le dessin et les couleurs d’Eric Puybaret, qui illustrent la parole de Dieu et côtoient les textes spirituels et rendez-vous de prière écrits par Charlotte Grossetête.

  • La quatrième nuit : le retour du Roi messie

    Au temps de Jésus, au soir de Pessah, nos pères dans la foi faisaient mémoire de quatre nuits. Quatre nuit où Dieu apparaît comme le veilleur de la nuit. Dans le cœur du disciple, au temps du Christ Jésus, la lecture du livre de l’Exode au soir de la Pâque, résonne comme un poème : le poème que la tradition appelle « Poème des quatre nuits ». Quatre nuits que le Seigneur lui-même désigne comme quatre nuits de veille. (Tg Ex 12, 42)

  • Les moyens du combat spirituel : quelles sont nos armes ?

    Intervenu dans le cadre de la session « Le combat spirituel en catéchèse et catéchuménat », le Père Emmanuel Faure, exorciste et prédicateur du diocèse de Belley-Ars, donne des clés et moyens pour livrer un combat spirituel : « Il est impossible de devenir chrétien en dehors des combats. » « Il n’est pas possible d’acquérir la sagesse sans combat. »

  • Le Poème des quatre nuits et la tradition juive de la Pâque

    Au temps de Jésus, au soir de Pessah, nos pères dans la foi faisaient mémoire de quatre nuits. Quatre nuits où Dieu apparaît comme le veilleur de la nuit. Dans le cœur du disciple, au temps de Jésus, la lecture du livre de l’Exode au soir de la Pâque, résonne comme un poème : le poème que la tradition appelle « Poème des quatre nuits ». Ces nuits que le Seigneur lui-même désigne comme quatre nuits de veille (Tg Ex 12, 42).

« Lumière, née de la lumière ... »

Questionnements et réponses sur Dieu, la foi, la vie chrétienne ...

Avec les Pères de l'Eglise

Symbole des apôtres

Je crois en Dieu,
le Père tout-puissant,
créateur du ciel et de la terre ;

et en Jésus-Christ,
son Fils unique, notre Seigneur,
qui a été conçu du Saint-Esprit,
est né de la Vierge Marie,
a souffert sous Ponce Pilate,
a été crucifié,
est mort et a été enseveli,
est descendu aux enfers,
le troisième jour est ressuscité des morts,
est monté aux cieux,
est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
d’où il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit-Saint,
à la sainte Eglise catholique,
à la communion des saints,
à la rémission des péchés,
à la résurrection de la chair,
à la vie éternelle.

Amen.

Symbole de Nicée-Constantinople

Je crois en un seul Dieu,
le Père Tout-Puissant,
Créateur du ciel et de la terre
de l’univers visible et invisible.

Je crois en un seul Seigneur, Jésus-Christ
le Fils unique de Dieu,
né du Père avant tous les siècles

Il est Dieu, né de Dieu,
Lumière, né de la Lumière,
vrai Dieu, né du vrai Dieu,
engendré, non pas créé,
de même nature que le Père,
et par Lui tout a été fait.
Pour nous les hommes, et pour notre salut,
Il descendit du ciel ;
par l’Esprit Saint,
Il a pris chair de la Vierge Marie,
et S’est fait homme.
Crucifié pour nous sous Ponce Pilate,
Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.
Il ressuscita le troisième jour,
conformément aux Écritures,
et Il monta au ciel ;
Il est assis à la droite du Père.
Il reviendra dans la gloire,
pour juger les vivants et les morts ;
et son règne n’aura pas de fin.
Je crois en l’Esprit Saint,
qui est Seigneur et qui donne la vie ;
Il procède du Père et du Fils ;
avec le Père et le Fils,
Il reçoit même adoration et même gloire ;
Il a parlé par les prophètes.

Je crois en l’Église,
une, sainte, catholique et apostolique.
Je reconnais un seul baptême
pour le pardon des péchés.
J’attends la résurrection des morts,
et la vie du monde à venir.

Amen.

Dans sa lettre apostolique Porta fidei (« La Porte de la foi »), le pape Benoît XVI souhaitait que l’Année de la foi soit l’occasion de redécouvrir le Credo afin de susciter en chacun « l’aspiration à confesser la foi en plénitude et avec une conviction renouvelée ». Il appelait les fidèles à « redécouvrir les contenus de la foi professée, célébrée, vécue et priée ».

Approfondir votre lecture

  • Miséricorde

    Avec le « Jubilé de la Miséricorde », le Pape François souhaitait mettre en lumière le Dieu miséricordieux qui nous invite tous à revenir chez Lui, à aller à sa rencontre, Lui qui nous regarde avec amour et miséricorde. Pour vivre …

  • Enfant à la messe

    Liturgie et piété populaire

    La liturgie, lieu de l’expression de la foi et de la communion avec Jésus Christ est un lieu de conversion. Ainsi, le cheminement catéchuménal, modèle de toute catéchèse, est ordonné par un itinéraire liturgique qui façonne et travaille le cœur des candidats aux sacrements de l’initiation chrétienne.

  • Vocation, appel à la sainteté

    A quoi Dieu m’appelle dans ma vie ? Le terme « vocation » vient du latin vocare, appeler. Dans le langage courant le mot vocation est utilisé pour désigner l’appel que peuvent ressentir des personnes pour une mission particulière : humanitaire, professionnelle … Dans le langage chrétien il désigne le mouvement intérieur par lequel Dieu appelle une personne à se consacrer à son service.