Fragilité et souffrance

main tendueNotre corps, lieu d’expériences relationnelles et spirituelles est périssable mais a une vocation et un devenir surprenants.

Les situations de fragilité, de vulnérabilité, qu’elles soient causées par le handicap, le grand âge, la maladie, la pauvreté, le deuil, peuvent provoquer souffrance, marginalisation, solitude … Quelques éléments rassemblés pour y être attentif, pour nous aider à en parler en catéchèse et catéchuménat.

Fragilité

Deuil, mort

  • Les MOOC du Campus des Bernardins, cours en ligne de théologie, philosophie, art et culture

    Ex-SINOD, la plateforme de e-learning Campus des Bernardins propose au format MOOC des enseignements gratuits d’art, de culture & spiritualité, de théologie et de philosophie pour approfondir votre formation chrétienne et spirituelle.

  • « Les juifs sont-ils responsables de la mort de Jésus ? »

    On touche un point souligné dans les Notes pour une correcte présentation des juifs et du judaïsme dans la prédication et la catéchèse de l’Eglise catholique[1] de 1985 sur l’emploi du terme « Les Juifs » particulièrement dans l’évangile de Jean et précisément quant à la responsabilité des juifs dans la mort de Jésus.

  • Prière à saint Joseph : Salut, gardien du Rédempteur

    Dans sa Lettre apostolique Patris corde, donnée le 8 décembre 2020, le pape François nous invite à prier pour la conversion de notre cœur de parent par l’intercession de saint Joseph. Reprenons ces mots, invocation finale de ce beau texte « Avec un cœur de père », hommage à la figure paternelle de Joseph.

  • De la terre au ciel : un jeu pour parler de la vie éternelle

    A la suite du Christ mort et ressuscité, l’Eglise proclame comme vérité de foi la promesse de la vie éternelle. Il s’agira ici d’approfondir les articles du Credo qui concernent les fins dernières.

  • « Dieu va-t-il me juger sur ce que j’ai fait de mal ? »

    La question des lecteurs : « Dieu va-t-il me juger sur ce que j’ai fait de mal ? » C’est la question de Ségolène, catéchumène au curé de sa paroisse. 

  • « Donne-nous la force… quel que soit le chemin à parcourir »

    L’accompagnement d’une personne âgée met parfois à rude épreuve nos projets de vie, nos rêves d’avenir et nos volontés de toute puissance sur le cours des choses. Avec les mots de la prière de Michèle, « écoutante » de personnes du grand âge en Ehpad, demandons à Dieu de nous aider à lâcher prise, à garder confiance pour trouver l’apaisement.

  • Vous avez dit eschatologie ?

    Que dit la Bible ? L’eschatologie n’est pas qu’un beau discours théologique de grands savants sur la fin des temps, mais concerne déjà notre vie de baptisé au quotidien. Le mot eschatologie a été forgé récemment dans l’histoire, mais ce que cela traduit (les paroles à propos des fins dernières), ce n’est pas nouveau !

  • Le bonheur que tu promets

    Un peu de théologie – La question de la mort est au centre de nos préoccupations. C’est-à-dire la question de la vie et du sens que nous lui donnons ! « En cette vie où nous espérons le bonheur que tu promets et l’avènement de Jésus Christ notre Sauveur. » Cette formule finale de la prière après le Notre Père nous mène au cœur de l’espérance chrétienne.

  • Le jeu de la vie : jouer, faire ses choix, et déterminer son propre chemin

    Le jeu de la vie ! En répondant aux questions des cartes, chacun fait des choix, chacun prend sa direction et construit son chemin de vie.

  • Choisis la vie ! – Initiales n°263

    La vie est faite de choix conscients ou inconscients, petits et grands et à l’âge de l’adolescence ces choix se posent avec encore plus de force car la question de l’avenir paraît souvent mise en jeu. Qui peut m’aider, comment choisir et accepter au lieu de renoncer ? Le livre du Deutéronome nous invite à choisir la vie, à quoi cela nous engage-t-il dans le monde d’aujourd’hui ?

  • « Vie de mère » : les conseils d’une maman humoriste pour oser parler de la mort en famille

    Tous les mercredis, la comédienne belge Véronique Gallo se prête au jeu des confidences sur son quotidien divertissant de mère éreintée. Comment parler de la fin de vie et de la maladie avec les plus jeunes ? Dans cet épisode sur les soins palliatifs, elle aborde sur un ton plus grave, empreint de délicatesse et d’humour, la question de la mort.

  • Des vidéos, livres et sites pour parler de l’« au-delà » avec les plus jeunes

    Des idées et quelques outils essentiels pour aborder avec les enfants et les adolescents le sujet parfois délicat et souvent douloureux de la mort , de la vie éternelle et de la vocation baptismale à la sainteté … A l’approche de la fête de la Toussaint, et du 2 novembre, journée de prière pour les défunts, ces quelques vidéos, sites et lectures pourront vous guider.

  • Accompagner des personnes handicapées confrontées à la mort et au deuil

    Quand la mort survient, comment accompagner le deuil des personnes handicapées ?

  • Les sacrements, des actes libérateurs du Christ !

    Tous les sacrements donnent de vivre en Christ des passages de la mort à la vie. Le temps du carême est un temps de conversion, d’orientation de nos vies vers le Salut qui nous est offert à Pâques.

  • Un petit bout de route pour un p’tit bout d’chou

    Comment parler en famille de la mort d’un bébé avant sa naissance ? Il n’est pas facile de parler en famille de l’expérience douloureuse de la perte d’un bébé avant la naissance. Les auteurs et l’illustratrice de ce petit livre l’ont conçu pour accompagner les parents après un deuil périnatal, et les aider à partager des moments d’échange et d’intimité avec leurs enfants lorsqu’ils ont des questions exprimées ou implicites après une telle épreuve.

  • Des ténèbres à la lumière, une catéchèse sur la résurrection

    Des ténèbres à la lumière : avec le Christ, de la mort à la vie, une proposition d’itinéraire de catéchèse pour adultes, en lien avec le guide annuel Points de repère 2013/2014.

  • A l’image de son corps glorieux

    Contrairement à une opinion répandue, il n’y pas, dans la Bible, d’opposition entre le corps mortel et l’âme immortelle.

  • Aller au cimetière avec les enfants : une catéchèse en couleurs !

    En cette période de Toussaint, il est de tradition d’aller fleurir les cimetières et se recueillir sur les tombes de nos proches. On entend souvent des parents ou grand parents dire qu’ils hésitent à y emmener les enfants, de peur de les choquer, ou de les attrister. Mais c’est oublier que les enfants abordent la mort avec bien plus de naturel que nous.

  • Il est vraiment ressuscité ! – Initiales n°245

    La vie, la mort, sont des sujets toujours délicats à aborder avec les jeunes et pourtant si essentiels. Ces questions existentielles sont au cœur de notre foi. Pour beaucoup la résurrection reste si mystérieuse que faire cet acte de foi est difficile. Comment le message de Pâques est-il transmis aujourd’hui, est-il vécu, est-il audible par nos jeunes et par les adultes qui les accompagnent ?

  • Les expériences de mort imminente ou EMI, signes de l’invisible

    Qu’y a-t-il après la mort ? Que se passe-t-il au moment de notre mort ? Les jeunes sont les premiers « curieux » à s’interroger et à attendre des réponses. Certaines personnes mortes cliniquement et revenant à la vie racontent un autre monde, une expérience inoubliable qui a changé leur existence en profondeur.

Maladie, handicap

Corps humain

  • « Tes péchés sont pardonnés » : le pardon dans les récits évangéliques

    Le thème du pardon domine de nombreux récits évangéliques. Il met notamment en lumière la capacité de Jésus lui-même de remettre les péchés. Mais pardonner les péchés suppose que Jésus possède cette autorité, or seul Dieu peut pardonner, d’où la réaction des scribes et des pharisiens dans le récit de Luc au chapitre 5 versets 15-26.

  • Le corps humain et la gloire de la fragilité

    Un peu de théologie. Notre corps, lieu d’expériences relationnelles et spirituelles est périssable mais a une vocation et un devenir surprenants. Comment parler de la chair aujourd’hui alors que deux affirmations centrales de la foi nous interpellent : Jésus qui dit en Saint Jean « Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle » et le symbole des Apôtres qui nous demande de croire à la « résurrection de la chair » ?

  • A l’image de son corps glorieux

    Contrairement à une opinion répandue, il n’y pas, dans la Bible, d’opposition entre le corps mortel et l’âme immortelle.

  • « La résurrection de la chair, ça me dépasse ! »

    Une question de Benoît, catéchiste à Colmar : « La résurrection de la chair, ça me dépasse ! »

  • Les expériences de mort imminente ou EMI, signes de l’invisible

    Qu’y a-t-il après la mort ? Que se passe-t-il au moment de notre mort ? Les jeunes sont les premiers « curieux » à s’interroger et à attendre des réponses. Certaines personnes mortes cliniquement et revenant à la vie racontent un autre monde, une expérience inoubliable qui a changé leur existence en profondeur.

  • Le Mercredi des Cendres et le mystère du phénix

    Le phénix. Un oiseau rarissime et mystérieux, introuvable ; il n’a peut-être jamais existé. Et pourtant on en parle encore après des milliers d’années. Il a volé dans l’imaginaire de notre culture. Ce qu’on raconte surtout encore à son sujet, c’est qu’il possède une faculté merveilleuse : à sa mort, il est capable de renaître de ses cendres. Pour cette raison, pour son symbolisme fort, les premiers chrétiens ont représenté le phénix dans les catacombes et sur les mosaïques des absides des premières églises.

  • Respecte mon corps

    « Respecte mon corps » : cet album illustré écrit par le Docteur Catherine Dolto, destiné aux petits, à partir de 5 ans. La collection Mine de rien permet d’apporter des réponses aux questions que posent les enfants sur des thèmes comme la famille, vivre ensemble ou le corps et la santé. Ce titre fait partie de la bibliographie proposée sur ce site dans le cadre de la lutte contre la pédophilie.

  • Touche pas à mon corps, comment parler des abus sexuels

    « Touche pas à mon corps ! » est un petit livre illustré destiné aux enfants à part de 7 ans. Il permet d’aborder le sujet des abus sexuels et d’engager un dialogue.

  • Résiste ! Une vie dans un corps que je n’ai pas choisi

    Atteinte par une forme rare de myopathie, elle participe depuis l’âge de 8 ans au Téléthon.

  • Y’a quoi à manger ? – Initiales n°232

    Parce qu’elle est indispensable à notre survie, la nourriture, ça compte pour tous ! Mais manger, c’est aussi être en relation avec les autres, pour le meilleur et parfois le pire ! Car le « partage ne se fait pas toujours comme il faut !
    Entre boulimie et anorexie, entre gaspillage et famine, entre gourmandise et régime, y a-t-il un juste usage de l’alimentation?
    Parce que l’homme ne vit pas seulement de pain, découvrir un Dieu qui se donne en nourriture.

  • La musique, un chemin vers Dieu ?

    « Battement du cœur mystique de l’humanité », l’expression musicale offre au christianisme un support privilégié pour sa symbolique propre et pour la transmission du message évangélique. Par le corps qui jubile, grâce au souffle créateur, entre unité et diversité…

Combat spirituel

  • « Reste un peu », un film sur le chemin de foi de Gad Elmaleh

    A partir du 16 novembre 2022, le comédien et humoriste Gad Elmaleh présente en salle son film autobiographique « Reste un peu » dans lequel il incarne son propre rôle de « chercheur spirituel ». Né dans une famille de confession juive, le showman raconte dans ce long-métrage sa quête spirituelle, sa dévotion pour la Vierge Marie, sa conversion à la foi catholique et la façon dont elle est venue bouleverser son quotidien et ses proches.

  • Prier avec les mots de saint Augustin : « Bien tard, je t’ai aimée… »

    Illustre docteur de l’Église, saint Augustin, devenu évêque d’Hippone, est l’un des quatre Pères de l’Église latine avec saint Ambroise, saint Jérôme et Grégoire Ier. Quelques mois après son baptême, il connut un moment de bonheur mystique, l' »extase » ou la « contemplation » d’Ostie. Les Confessions est une œuvre autobiographique, écrite entre 397 et 401, dans laquelle il raconte sa quête de Dieu et sa rencontre… La prière de saint Augustin : « Bien tard, je t’ai aimée, ô beauté si ancienne et si nouvelle, bien tard, je t’ai aimée ! … »

  • Petite conversation sur le diable : un livre sur l’ange déchu Satan, son emprise et les mythes qui l’entourent

    Le diable, folklore ou réalité ? Ce livre écrit sous forme de conversation entre un prêtre « expert du diable » et un jeune journaliste curieux de la culture dite « satanique » – car elle fait référence au diable (du Hellfest en passant par la série Lucifer ou au film Hellboy), fait le tour de nombreuses questions que l’on peut se poser sur le diable et les anges.

  • L’art pour dire Dieu : La Justice et le tombeau des parents d’Anne de Bretagne

    Dans ce numéro de printemps consacré à la gouvernance et à la justice, la rédaction de L’Oasis propose à ses lecteurs de découvrir une figure de justice : l’une des statues du riche monument funéraire que la future reine de France Anne de Bretagne à fait édifier pour ses parents, François II et Marguerite de Foix. Nous encourageons nos lecteurs à venir contempler ce tombeau in situ, dès que les sorties et promenades seront de nouveau autorisées, et lorsque l’épidémie qui sévit en France ne sera plus qu’un lointain souvenir.

  • Le combat spirituel dans la Tradition de l’Église : un éclairage actuel avec le pape François

    A ce stade de la session sur le combat spirituel, il est venu pour nous le temps d’aller interroger le Magistère récent. Nous le ferons en regardant ce que le pape François nous dit sur deux « maladies » de ce temps : le gnosticisme et le pélagianisme. A partir de là, nous nous laisserons interpeller sur l’articulation combat, sainteté et salut. Enfin, nous revisiterons nos pratiques catéchétiques à l’école de la joie, catégorie si chère au pape François.

  • Nommer le lieu du combat spirituel

    Le Père Gaultier de Chaillé propose une approche biblique et théologique de la question du combat spirituel. Il est intervenu sur ce sujet dans le cadre de la session Le combat spirituel en catéchèse et catéchuménat. Nous allons parler du combat en nommant le diable, en expliquant ce que la Bible et la théologie en disent pour essayer de voir ce que la spiritualité, notre foi et notre action peuvent nous permettre de trouver comme ressources pour le combattre au quotidien.

  • Comme catéchiste et accompagnateur, quels sont les « moyens du combat spirituel » dont je dispose ?

    Cet atelier a été proposé dans le cadre de la session Le combat spirituel en catéchèse et catéchuménat. Les participants sont invités à évoquer la question du combat dans leur propre existence et identifier les moyens du combat à partir de l’intervention du Père Emmanuel Faure : « Les moyens du combat spirituel : quelles sont nos armes ? ».

  • Que fit Jésus face aux stratégies et tentations du « Mauvais », le diable ?

    Cet atelier, proposé dans le cadre de la session Le combat spirituel en catéchèse et catéchuménat, nous invite à nous confronter à deux deux récits particulièrement significatifs de ce combat du Christ. Pour apporter du relief à la découverte du texte, trois versions des deux textes sont proposées. A la suite de cette proposition d’animation, nous pouvons aussi prendre le temps de réfléchir à la présence et à la stratégie du diable en lisant l’intervention « Nommer le combat spirituel ».

  • Dans ma mission, que signifie « revêtir l’équipement de combat » dont parle saint Paul ?

    Au cours de ma mission de catéchiste et accompagnateur auprès des catéchumènes, je peux, comme l’exhorte l’apôtre Paul aux Éphésiens, revêtir l’équipement de combat donné par Dieu. Qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Quelles manœuvres du diable faut-il déjouer dans ma vie, dans ma mission ? Cet atelier a été proposé au terme de la session de formation Le combat spirituel en catéchèse et catéchuménat.

  • Les moyens du combat spirituel : quelles sont nos armes ?

    Intervenu dans le cadre de la session « Le combat spirituel en catéchèse et catéchuménat », le Père Emmanuel Faure, exorciste et prédicateur du diocèse de Belley-Ars, donne des clés et moyens pour livrer un combat spirituel : « Il est impossible de devenir chrétien en dehors des combats. » « Il n’est pas possible d’acquérir la sagesse sans combat. »

  • « Gnostique ou pélagien ? » : identifier et combattre deux ennemis de la sainteté

    Dans les deux premières interventions de la session de formation Le combat spirituel en catéchèse et catéchuménat nous avons situé le combat comme une donnée inhérente à la condition humaine. Ce qui nous fait comprendre qu’il n’y a pas d’humanité sans combat. En contemplant la figure de Jésus, Dieu fait homme, nous avons vu à quel point lui-même a affronté le diable et mené le combat jusqu’à la croix. En tant que baptisés, à la suite du Christ comme disciples-missionnaires, les combats ne manquent pas. Il appartient à chacun de repenser ce qu’il mène comme combat propre. L’objet de cet atelier est à présent de situer le combat dans son lien avec la sainteté.

  • Jacob luttant avec l'Ange

    Jacob lutte avec l’Ange : et moi, quels sont mes combats ?

    Cet atelier a été proposé dans le cadre de la session Le combat spirituel en catéchèse et catéchuménat. Les participants sont invités à évoquer la question du combat dans leur propre existence à partir d’une intervention du Père Patrick Goujon et d’un extrait du texte « La lutte avec l’Ange » de Jean-Paul Kauffmann sur le tableau éponyme d’Eugène Delacroix à Saint-Sulpice.

  • Vous avez dit « combat spirituel », quels combats ?

    Le Père Patrick Goujon propose une approche anthropologique de la question du combat spirituel qu’il développe en trois temps : premièrement, dans le combat, la force ne fait pas tout. Deuxièmement, le combat est affaire de mesure. Troisièmement, en forme d’interrogation : qui combat pour qui ? Jésuite, professeur de théologie spirituelle et dogmatique, il est intervenu sur ce sujet dans le cadre de la session de formation organisée par le Service national de la catéchèse et du catéchuménat en janvier 2020 : Le combat spirituel en catéchèse et catéchuménat.

  • Jonas en bagarre avec son Dieu

    Dans cette histoire biblique très courte, Jonas ne veut pas répondre à l’appel du Seigneur. Le récit de Jonas est le récit d’un combat spirituel. Jonas est un croyant, un bon croyant, mais un croyant en colère, qui butte sur le chemin de conversion où Dieu lui propose d’avancer et ne veut pas y aller.

  • Accompagner les jeunes catéchumènes : les pistes du Synode des jeunes

    De plus en plus de jeunes adolescents arrivent avec une demande de baptême ou d’autres sacrements de l’initiation chrétienne. Ils sont quelques fois déjà intégrés dans un lieu d’Eglise, une communauté, un mouvement, ou, une proposition leur est faite de rejoindre un groupe de jeunes chrétiens du même âge. Comment les accompagner ? Quelques pistes à partir du Synode des jeunes.

Onction des malades

  • Les MOOC du Campus des Bernardins, cours en ligne de théologie, philosophie, art et culture

    Ex-SINOD, la plateforme de e-learning Campus des Bernardins propose au format MOOC des enseignements gratuits d’art, de culture & spiritualité, de théologie et de philosophie pour approfondir votre formation chrétienne et spirituelle.

  • « Donne-nous la force… quel que soit le chemin à parcourir »

    L’accompagnement d’une personne âgée met parfois à rude épreuve nos projets de vie, nos rêves d’avenir et nos volontés de toute puissance sur le cours des choses. Avec les mots de la prière de Michèle, « écoutante » de personnes du grand âge en Ehpad, demandons à Dieu de nous aider à lâcher prise, à garder confiance pour trouver l’apaisement.

  • « Vie de mère » : les conseils d’une maman humoriste pour oser parler de la mort en famille

    Tous les mercredis, la comédienne belge Véronique Gallo se prête au jeu des confidences sur son quotidien divertissant de mère éreintée. Comment parler de la fin de vie et de la maladie avec les plus jeunes ? Dans cet épisode sur les soins palliatifs, elle aborde sur un ton plus grave, empreint de délicatesse et d’humour, la question de la mort.

  • Les sacrements, des actes libérateurs du Christ !

    Tous les sacrements donnent de vivre en Christ des passages de la mort à la vie. Le temps du carême est un temps de conversion, d’orientation de nos vies vers le Salut qui nous est offert à Pâques.

  • Flavian, malgré la maladie, un enfant à la foi rayonnante

    Un témoignage venu tout droit du diocèse de Cambrai. Nous découvrons le cheminement de Flavian, atteint d’une forme grave d’épilepsie, et de sa famille. Côté corps, Flavian a une faiblesse, côté cœur, une force extraordinaire et communicative !

  • L’onction des malades, un sacrement de la Vie

    Le numéro 224 de juillet-août 2018 de la revue OMBRES & LUMIÈRE propose 5 pages sur l’onction des malades dans sa rubrique « On a testé pour vous » (p.38 à 42).

  • Jeu sur les sacrements : Le loto des odeurs

    Des rites pour signifier le don de l’Esprit : l’huile. Sur le principe d’un loto des odeurs, les jeunes doivent reconnaître les parfums de différents flacons d’huiles. Ils peuvent les sentir, les toucher … Ils expriment ce qu’évoquent pour eux ces odeurs : moments, lieux, personnes, souvenirs …

    Cela permet de faire apparaître la dimension symbolique de l’huile parfumée.

  • Jeu sur les sacrements : Voyage à travers les sacrements

    Un jeu extrait de la revue Initiales 238 « Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit » Voyage à travers les sacrements Un jeu de plateau au cours duquel il faut collecter quatre indices sur un sacrement mystérieux avant d’arriver sur la case « Arrivée ». Le but est d’atteindre en premier cette case. Ce jeu permet […]

  • Jeu des 7 sacrements, dons du Ressuscité

    Dieu agit dans chaque sacrement. Par l’Esprit de son Fils Jésus Christ à l’oeuvre dans l’Eglise, il dispense dans les corps mortels la vie divine et fait déjà participer tout notre être à la vie éternelle. Regardons comment nous en témoignons dans nos vies et auprès des enfants et des adultes que nous accompagnons.

  • Proposer un cheminement catéchétique en réponse aux demandes sacramentelles

    Ce principe d’organisation s’appuie sur un cheminement de type catéchuménal qui allie aux étapes liturgiques qui rythment l’itinéraire, une approche de la Parole de Dieu comme Parole vivante centrée sur la rencontre avec le Christ, un appel à la conversion, une rencontre de l’Église comme corps vivant et une découverte de la prière et de la liturgie.

  • Sacrements : quand l’amour sauveur de Dieu vient nous sauver

    Le père Louis-Marie Chauvet, spécialiste en théologie sacramentaire, nous offre de réfléchir à la place des sacrements dans la vie chrétienne Quelle place faut-il donner aux sacrements dans la vie chrétienne ? Rien que leur place, mais toute leur place ! Cette réponse n’est pas une boutade, comme on va le voir …

  • Les expériences de mort imminente ou EMI, signes de l’invisible

    Qu’y a-t-il après la mort ? Que se passe-t-il au moment de notre mort ? Les jeunes sont les premiers « curieux » à s’interroger et à attendre des réponses. Certaines personnes mortes cliniquement et revenant à la vie racontent un autre monde, une expérience inoubliable qui a changé leur existence en profondeur.

  • A l’écoute de ton visage, l’ultime accompagnement d’une malade d’Alzheimer

    Dans un langage empreint de poésie, l’auteur nous livre le récit de l’accompagnement d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer, dans les dernières années de sa vie.

  • Les sacrements, sept clés pour la vie

    Ce très beau livre, accessible à tout lecteur, nous invite à méditer sur chacun des sacrements. Il nous met en présence de « clés de lecture » de nos vies en fonction des sept signes que Dieu nous adresse … Filiation, alliance, guérison, confiance, don de soi …

  • Vivre l’onction des malades – Ecclésia n° 14

    Le numéro de juin 2012 d’Ecclésia (14) porte sur le thème « Vivre l’onction des malades ». Les paroisses ont remis en valeur la célébration de l’onction des malades, signe de la tendresse de Dieu pour les personnes souffrantes ou âgées. Ce sacrement ne prend sa pleine signification qu’au cœur d’un cheminement des personnes et des communautés chrétiennes. D’où l’importance d’un véritable accompagnement de celles et ceux à qui il est proposé.

Précarité, pauvreté

Sur ce thème :

  • L'Oasis n°7 couverture

    L’Oasis n°7 : La résurrection de la chair

    « Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière. » (Genèse 3,19). Le mercredi des cendres, nous avons commencé ainsi notre carême. Le texte hébreu originel fait plus écho à la « terre » qu’à la poussière. Il se réfère à cette terre que Dieu, grâce à son souffle, a modelé en homme et femme, à la différence de tous les autres êtres créés. Donc au début de la création, face au péché originel, la Parole de Dieu n’était pas une menace de vengeance mais plutôt une promesse et une révélation inouïe.

  • Le combat spirituel en catéchèse et catéchuménat (2020)

    « Tenez pour une joie suprême mes frères, d'être en butte à toutes sortes d'épreuves » (Jc 1,2). Retour sur la session de formation organisée à la Maison des évêques de France les 15 et 16 janvier 2020.

  • Sacrement de l’onction des malades

    Dieu agit dans chaque sacrement. Notre chair est menacée par la maladie et la mort. L'huile du sacrement sur les mains des malades les fortifie pour renouveler leur confiance en Dieu, vaincre la tentation du découragement et l'angoisse de la mort.

Pour vous aider

boîte à outils handicap PCS

Un site internet

Le guide « Lutter contre la pédophilie »

Approfondir votre lecture

  • Violence, conflits, attentats

    La violence, les conflits dans la sphère privée, dans la société et dans le monde, les attentats : comment trouver les mots pour en parler, pour prier, avec des enfants, des jeunes, ou des adultes ?

  • Handicap et catéchèse

    Congrès « Catéchèse et personnes porteuses de handicap » à Rome, 2017. Qu’est-ce que la Pédagogie catéchétique spécialisée ? La Pédagogie Catéchétique Spécialisée existe pour que la responsabilité catéchétique de l’Eglise soit exercée auprès de tous, sans oublier ceux qui ont un handicap, une maladie ou des difficultés particulières. Sur le site Jeunes et VocationsSur AleteiaSur […]

  • Société

    Quel regard est celui des chrétiens dans le monde où ils vivent ? Voici quelques éléments de réflexion rassemblés sur les questions de bioéthique, politique, famille, écologie, justice, réussite sociale, place des médias … Comment aborder la doctrine sociale de l’Église avec les jeunes … et les moins jeunes ?