Vie spirituelle

Un homme contemple le lever du soleil.

Un homme contemple le lever du soleil.

L’homme est en quête de Dieu. Par la vie spirituelle, l’Esprit Saint nous relie au Fils et au Père. Il nous apprend à prier et nous aide à être présents à nos frères.

  • Relire son année sous le regard de Dieu avec la prière des évêques

    Sur une idée du Service Diocésain de Catéchèse de Coutances, il vous est proposé de faire un bilan de l’année qui s’achève avec la prière des évêques de la Commission épiscopale pour la catéchèse et le catéchuménat.

  • Neuvaine de préparation à la Pentecôte, 9 jours de prière à l’Esprit Saint

    Les neuf jours entre l’Ascension et la Pentecôte sont l’occasion de prier l’Esprit Saint, de lui demander qu’il vienne à nouveau prendre place dans nos vies, de manière plus intense, à la lumière de la période que nous venons de vivre. L’équipe du SNCC vous propose une neuvaine pour nous préparer à la Pentecôte, du vendredi 14, lendemain de l’Ascension, au samedi 22 mai 2021, veille de la Pentecôte. Chaque jour une petite catéchèse est proposée pour approfondir le lien à la troisième Personne de la Trinité, ainsi qu’une petite vidéo sous la forme d’un témoignage, un chant et une prière de la Tradition.

  • La créativité en catéchèse

    Audace, innovation des acteurs de la pastorale catéchétique : quelle place pour la créativité en catéchèse et catéchuménat ? Quel discernement pour une juste créativité au service de la transmission de la foi ? S’appuyant sur les textes du Magistère de l’Eglise, en particulier le Directoire pour la Catéchèse, et sur leurs expériences respectives comme catéchistes, Pauline Dawance, directrice du SNCC, et le père Christophe Sperissen, membre du SNCC, sont intervenus sur ce sujet dans le cadre de la session Perspectives catéchétiques.

  • Série de vidéos ThéoDom en avril et mai : Qui est Dieu ?

    Les miracles peuvent-ils nous faire croire en Dieu ? Comment la Bible nous parle-t-elle de Dieu ? Dieu change-t-il ?Dieu juge ou pardonne ? Dieu, trois en un… Fin avril-début mai, ThéoDom propose une série sur Dieu !

  • La posture du catéchiste, la posture en catéchèse

    « Le catéchiste devient progressivement celui qui a d’abord rencontré Jésus. Ce qui le caractérise, c’est qu’il a basculé vers « l’intérieur du mystère ». » Mgr Vincent Jordy évoque la figure et la posture du catéchiste, catéchète, accompagnateur du catéchuménat dans la transmission de la foi. Il est intervenu sur ce sujet dans le cadre de la session Perspectives catéchétiques, « Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Églises » (Ap 2,17a).

  • Méditations de Carême : cheminer vers Pâques à l’école de saint Joseph, père aimant

    Dans sa lettre apostolique Patris corde, le pape nous propose une belle et profonde méditation sur la figure de saint Joseph. En ce temps de Carême, nous avons tant de choses à découvrir à l’école de saint Joseph, père attentif, père au courage créatif, père aimant, … Voici une série de méditations hebdomadaires proposée par le SNCC, pour chaque dimanche de Carême. Ces méditations s’appuient sur la lecture d’extraits de Patris corde.

  • Carême, Avent : Eglise catholique, une appli pour accompagner les grands moments de l’année liturgique

    La Conférence des évêques de France propose l’appli mobile Eglise catholique consultable sur smartphone et tablette. Lors des temps forts de l’année liturgique que sont l’Avent et le Carême, retrouvez quotidiennement un contenu pour prier, méditer, ou découvrir comment les communautés catholiques préparent les fêtes de Pâques et de Noël. Le nouveau parcours de Carême a débuté depuis le 17 février.

  • Un chemin de Carême diocésain avec saint Joseph pour chaque âge de la vie

    Le Service diocésain de catéchèse du diocèse de Rennes propose de vivre ce temps de Carême, qui commence le 17 février, au rythme de la Lettre apostolique Patris corde – Avec un cœur de père, et des différentes attitudes de saint Joseph qui y sont développées. Différents supports sont conçus pour accompagner les enfants et les parents sur le chemin de Pâques. Un livret permettra aux parents, professeurs, catéchistes de faire une relecture sous le regard de saint Joseph (et avec la même bienveillance !).

  • Un Avent à l’école du nouveau Directoire : Le mystère de l’Incarnation

    Après la série « Pour un Avent écologique », voici une nouvelle série de l’Avent et cinq moments de réflexion et de contemplation autour de l’Incarnation, à l’école du Directoire, pour accompagner les 4 semaines du temps de l’Avent et la solennité de la Nativité.

  • Vivre un temps de lectio divina autour de l’évangile de la solennité du Christ-Roi

    Forts de la lecture de l’article « Comment prier avec la Parole de Dieu ? L’expérience de la lectio divina », certains seront sans doute tentés d’expérimenter ou de poursuivre leur pratique de la lectio divina. Voici une proposition autour de l’évangile du 34ème et dernier dimanche du Temps ordinaire (cette année le 20 novembre 2022), solennité du Christ, Roi de l’univers. Ce temps de prière et de lecture de la Parole de Dieu est proposé pour les catéchistes, accompagnateurs de catéchumènes et catéchumènes et décliné dans une version plus adaptée pour les enfants et les familles.

  • Comment prier avec la Parole de Dieu ? L’expérience de la lectio divina

    L’importance de la lectio divina pour notre vie de prière a été largement rappelée, depuis Vatican II et particulièrement par le pape émérite Benoît XVI, dans les documents magistériels de ces dernières années.

  • Saints évangélisateurs : des vies consacrées à la mission et à la catéchèse

    L’Église distingue traditionnellement parmi les nombreux saintes et saints qui ont marqué sa longue histoire différents charismes que l’on retrouve notamment dans la litanie des saints : les anges et archanges, les patriarches et prophètes, les apôtres et évangélistes, les martyrs, les docteurs, les évêques, les prêtres, les moines… Ici nous nous intéressons plus particulièrement aux saints qui se sont consacrés à la mission d’évangélisation et à la catéchèse.

  • « Invitons Jésus dans les barques de nos vies » : proposition pour une relecture de la période de pandémie et de confinement

    Après huit semaines de confinement, le Service national pour la catéchèse et le catéchuménat propose aux service diocésains et aux équipes de catéchèse et de catéchuménat de relire ce temps. Cette relecture s’articule en plusieurs étapes entre relecture personnelle et partage avec d’autres (en équipe de catéchistes, de catéchuménat, en service diocésain…).

  • Crise sanitaire, confinement et vie spirituelle : mettre des mots, en famille, entre catéchistes

    Le Service diocésain de la catéchèse de Rouen a élaboré pour les familles une proposition de relecture du temps du confinement à partir l’évangile des Disciples d’Emmaüs et des illustrations de « L’Evangile pour les enfants » de Jean-François Kieffer et Christine Ponsard, paru aux éditions Mame.

  • « Sans Jésus, nous ne pouvons rien faire ! » … surtout pas ÊTRE catéchiste !

    Cet itinéraire de lecture du livre du pape « Sans Jésus, nous ne pouvons rien faire » pourra aider les catéchistes et accompagnateurs du catéchuménat à mieux saisir le cœur de leur mission d’évangélisation, page après page, du Mercredi des Cendres jusqu’à Pâques ! Alors que la période des vœux battait son plein à l’occasion de la nouvelle année 2020, le pape François nous offrait l’occasion de comprendre la question de l’évangélisation et de la mission, un peu comme un « manuel pratique du missionnaire ».

  • Être catéchiste, un chemin

    Être catéchiste c’est une vocation, un chemin qui requiert une vie spirituelle branchée sur le Christ et qui invite à se former pour toujours mieux témoigner. Il y a quelques années, je fis une enquête auprès des prêtres de mon diocèse. Face à la nécessité toujours croissante de trouver des catéchistes disposés à se mettre au service de la communauté, je posai aussi cette question : sur la base de quel critère devons-nous identifier ceux qui pourraient devenir catéchistes ?

  • Confesser les péchés et confesser le Seigneur, de Cesare Giraudo

    Préparer des enfants à vivre du sacrement de pénitence et réconciliation est une pratique courante de la catéchèse. Aussi est-il important pour les catéchistes de le fréquenter et de le comprendre.

  • Spiritualité des catéchistes : la force missionnaire de l’intercession

    La force missionnaire de l’intercession est le 4ème conseil spirituel de ce dernier chapitre de La joie de l’Évangile. Pourquoi le pape François privilégie-t-il cette forme de prière pour l’annonce de la Bonne Nouvelle ?

  • Spiritualité des catéchistes : puiser dans les forces du Ressuscité et de l’Esprit saint

    Cette partie du chapitre 5 de La joie de l’évangile engage à reconnaître l’action mystérieuse du Ressuscité et de son Esprit. Des paragraphes à méditer pour relire une année de catéchèse mais aussi en ce Temps pascal pour puiser dans la force du Ressuscité (n°275 à 280).

  • Spiritualité des catéchistes : la mission, une passion

    Dans le chapitre 5 de La joie de l’évangile, après nous avoir invités à la prière et à la contemplation, le pape développe le plaisir spirituel d’être un peuple (n°268 à 274). Dans ce passage, le mot peuple est sans cesse associé au mot mission.

  • Spiritualité des catéchistes : l’expérience de l’amour de Dieu

    Quelques considérations après la lecture des n°246 à 267. D’abord avoir fait l’expérience de l’amour salvifique de Dieu : tel est le premier conseil spirituel du pape François dans le dernier chapitre de « La joie de l’évangile » (n°264 à 267).

  • Spiritualité des catéchistes : évangéliser avec l’Esprit Saint

    Le dernier chapitre de « La joie de l’évangile » s’appelle « Évangélisateurs avec esprit ». L’approfondir peut renouveler nos réflexions sur la spiritualité des catéchistes et la manière dont nous les formons. Voici le premier épisode d’une série d’articles écrits pour vous accompagner dans la lecture de l’exhortation La joie de l’évangile.

  • Osons l’aventure intérieure

    Un outil catéchétique qui ouvre sur la spiritualité de l’Action Catholique des Enfants. Edition de l’ACE.

  • L’art pour dire Dieu : La Justice et le tombeau des parents d’Anne de Bretagne

    Dans ce numéro de printemps consacré à la gouvernance et à la justice, la rédaction de L’Oasis propose à ses lecteurs de découvrir une figure de justice : l’une des statues du riche monument funéraire que la future reine de France Anne de Bretagne à fait édifier pour ses parents, François II et Marguerite de Foix. Nous encourageons nos lecteurs à venir contempler ce tombeau in situ, dès que les sorties et promenades seront de nouveau autorisées, et lorsque l’épidémie qui sévit en France ne sera plus qu’un lointain souvenir.

  • Le combat spirituel dans la Tradition de l’Église : un éclairage actuel avec le pape François

    A ce stade de la session sur le combat spirituel, il est venu pour nous le temps d’aller interroger le Magistère récent. Nous le ferons en regardant ce que le pape François nous dit sur deux « maladies » de ce temps : le gnosticisme et le pélagianisme. A partir de là, nous nous laisserons interpeller sur l’articulation combat, sainteté et salut. Enfin, nous revisiterons nos pratiques catéchétiques à l’école de la joie, catégorie si chère au pape François.

  • Nommer le lieu du combat spirituel

    Le Père Gaultier de Chaillé propose une approche biblique et théologique de la question du combat spirituel. Il est intervenu sur ce sujet dans le cadre de la session Le combat spirituel en catéchèse et catéchuménat. Nous allons parler du combat en nommant le diable, en expliquant ce que la Bible et la théologie en disent pour essayer de voir ce que la spiritualité, notre foi et notre action peuvent nous permettre de trouver comme ressources pour le combattre au quotidien.

  • Comme catéchiste et accompagnateur, quels sont les « moyens du combat spirituel » dont je dispose ?

    Cet atelier a été proposé dans le cadre de la session Le combat spirituel en catéchèse et catéchuménat. Les participants sont invités à évoquer la question du combat dans leur propre existence et identifier les moyens du combat à partir de l’intervention du Père Emmanuel Faure : « Les moyens du combat spirituel : quelles sont nos armes ? ».

  • Que fit Jésus face aux stratégies et tentations du « Mauvais », le diable ?

    Cet atelier, proposé dans le cadre de la session Le combat spirituel en catéchèse et catéchuménat, nous invite à nous confronter à deux deux récits particulièrement significatifs de ce combat du Christ. Pour apporter du relief à la découverte du texte, trois versions des deux textes sont proposées. A la suite de cette proposition d’animation, nous pouvons aussi prendre le temps de réfléchir à la présence et à la stratégie du diable en lisant l’intervention « Nommer le combat spirituel ».

  • Dans ma mission, que signifie « revêtir l’équipement de combat » dont parle saint Paul ?

    Au cours de ma mission de catéchiste et accompagnateur auprès des catéchumènes, je peux, comme l’exhorte l’apôtre Paul aux Éphésiens, revêtir l’équipement de combat donné par Dieu. Qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Quelles manœuvres du diable faut-il déjouer dans ma vie, dans ma mission ? Cet atelier a été proposé au terme de la session de formation Le combat spirituel en catéchèse et catéchuménat ?

  • Les moyens du combat spirituel : quelles sont nos armes ?

    Intervenu dans le cadre de la session « Le combat spirituel en catéchèse et catéchuménat », le Père Emmanuel Faure, exorciste et prédicateur du diocèse de Belley-Ars, donne des clés et moyens pour livrer un combat spirituel : « Il est impossible de devenir chrétien en dehors des combats. » « Il n’est pas possible d’acquérir la sagesse sans combat. »

  • « Gnostique ou pélagien ? » : identifier et combattre deux ennemis de la sainteté

    Dans les deux premières interventions de la session de formation Le combat spirituel en catéchèse et catéchuménat nous avons situé le combat comme une donnée inhérente à la condition humaine. Ce qui nous fait comprendre qu’il n’y a pas d’humanité sans combat. En contemplant la figure de Jésus, Dieu fait homme, nous avons vu à quel point lui-même a affronté le diable et mené le combat jusqu’à la croix. En tant que baptisés, à la suite du Christ comme disciples-missionnaires, les combats ne manquent pas. Il appartient à chacun de repenser ce qu’il mène comme combat propre. L’objet de cet atelier est à présent de situer le combat dans son lien avec la sainteté.

  • Jacob luttant avec l'Ange

    Jacob lutte avec l’Ange : et moi, quels sont mes combats ?

    Cet atelier a été proposé dans le cadre de la session Le combat spirituel en catéchèse et catéchuménat. Les participants sont invités à évoquer la question du combat dans leur propre existence à partir d’une intervention du Père Patrick Goujon et d’un extrait du texte « La lutte avec l’Ange » de Jean-Paul Kauffmann sur le tableau éponyme d’Eugène Delacroix à Saint-Sulpice.

  • Vous avez dit « combat spirituel », quels combats ?

    Le Père Patrick Goujon propose une approche anthropologique de la question du combat spirituel qu’il développe en trois temps : premièrement, dans le combat, la force ne fait pas tout. Deuxièmement, le combat est affaire de mesure. Troisièmement, en forme d’interrogation : qui combat pour qui ? Jésuite, professeur de théologie spirituelle et dogmatique, il est intervenu sur ce sujet dans le cadre de la session de formation organisée par le Service national de la catéchèse et du catéchuménat en janvier 2020 : Le combat spirituel en catéchèse et catéchuménat.

  • Jonas en bagarre avec son Dieu

    Dans cette histoire biblique très courte, Jonas ne veut pas répondre à l’appel du Seigneur. Le récit de Jonas est le récit d’un combat spirituel. Jonas est un croyant, un bon croyant, mais un croyant en colère, qui butte sur le chemin de conversion où Dieu lui propose d’avancer et ne veut pas y aller.

  • Accompagner les jeunes catéchumènes : les pistes du Synode des jeunes

    De plus en plus de jeunes adolescents arrivent avec une demande de baptême ou d’autres sacrements de l’initiation chrétienne. Ils sont quelques fois déjà intégrés dans un lieu d’Eglise, une communauté, un mouvement, ou, une proposition leur est faite de rejoindre un groupe de jeunes chrétiens du même âge. Comment les accompagner ? Quelques pistes à partir du Synode des jeunes.

  • Jeu du combat contre le mal

    Une démarche catéchétique spécialement conçue pour vivre une rencontre en équipe d’adultes (catéchistes ou accompagnateurs, ou parents) à l’aide de la revue l’Oasis n°11, printemps 2019. Avec tous les sacrements, Dieu nous équipe pour le combat contre le mal, pour résister à la tentation de s’éloigner de son amour. Il nous donne l’équipement pour tenir bon et accomplir le don de la vie éternelle.

  • Le chemin catéchuménal et ses rites

    Le cheminement catéchuménal permet un apprentissage progressif de la vie chrétienne : faire l’expérience de l’amour de Dieu qui nous sauve et réclame notre amour. Dans ce cheminement, il y a d’abord une initiative de Dieu puis une réponse de l’homme. Et les rites qui y sont vécus se font l’écho du processus de croissance qui est en train de se réaliser.

  • Ignace de Loyola, soldat, pêcheur, saint

    La vie d’un grand saint d’abord soldat qui a changé ses rêves pour fonder la Compagnie de Jésus dont la spiritualité est au cœur de bien des mouvements chrétiens aujourd’hui.

  • La figure de l’Orant(e), symbole de la prière

    Si nous sommes aujourd’hui invités à lever les mains pour prier le Notre Père c’est que le concile Vatican II a retrouvé les racines historiques de notre foi. Ainsi en est-il de la figure de l’Orant, très fréquente dans l’art paléochrétien, qui symbolise la prière par son attitude : debout, parfois voilée, les bras levés vers le ciel, les paumes ouvertes.

  • 1er dimanche de Carême : dimanche « des tentations » et appel décisif

    « Les yeux fixés sur Jésus-Christ, entrons dans le combat de Dieu », dit l’antienne du psaume invitatoire aux Laudes pendant le Carême . Le choix de Dieu est exprimé par l’évêque lors de la célébration de l’appel décisif (electio) des catéchumènes, célébration solennelle qui a lieu au début du carême. S’achève alors le temps du catéchuménat et commence celui dit « de la purification et de l’illumination des catéchumènes », dernière ligne droite pour « les élus » avant la célébration des sacrements de l’initiation, lors de la vigile pascale.

  • Jacob luttant avec l'Ange

    Le combat spirituel, chemin de conversion

    Cet article est paru en mars et juin 2011 dans le Bulletin de Liaison du Catéchuménat. Le père Philippe Maxer nous parle du combat spirituel qui anime toute conversion. La vie chrétienne est un véritable combat et sans doute avons-nous besoin de nous le redire.

  • « La conversion » interprétée à partir de témoignages de catéchumènes

    Les rencontres d’été du SNCC « Se convertir au Christ » ont eu lieu du 30 juin au 2 juillet 2015 à Paris. Voici le texte d’introduction du père Philippe Marxer, le 30 juin 2015, lors de ces Rencontres d’été.

  • Les péchés capitaux, une série de triptyques de l’artiste Isabelle de Hédouville

    Avarice, Colère, Gourmandise, Orgueil, Jalousie, Paresse, Luxure : vous aurez reconnu la liste des sept péchés capitaux mais ce sont aussi les titre des sept œuvres présentées ici : un ensemble de triptyques peints par Isabelle de Hédouville-Fournis, artiste contemporaine française. Ces compositions ont été exposées en 2005 en l’église Saint Pierre de Montrouge à Paris.

  • Hiérarchie des vérités de la foi

    Est-ce que je dois croire tout ce que tu vas me dire sur la religion ? Doit-on tout croire de ce que dit l’Église ? L’Église elle-même s’est posé cette question lors du concile Vatican II quand il a été question d’œcuménisme, afin de pouvoir dialoguer avec les autres chrétiens. Et c’est là qu’apparaît ce que l’on nomme la hiérarchie des vérités.

  • Le rite de la renonciation au mal lors de la célébration du baptême

    La renonciation au mal lors du baptême, après la bénédiction de l’eau, pose souvent question avec son vocabulaire qui peut paraître un peu surprenant pour les adolescents.

  • Le catéchuménat : un apprentissage de la prière

    Le pape François dans son encyclique Christus vivit nous invite à la prière pour entrer en amitié avec Jésus. « Nous parlons avec l’ami, nous partageons les choses les plus secrètes. Avec Jésus aussi, nous parlons. La prière est un défi et une aventure. » (Christus vivit, n°155)

  • « Heureux les doux »… il y a tellement de tensions entre des personnes dans ma paroisse, comment faut-il me situer ?

    « Heureux les doux »… il y a tellement de tensions entre des personnes dans ma paroisse, comme chrétien engagé, comment faut-il me situer ? Nicolas ne sait plus comment se situer… Entre le message “Heureux les doux” de l’Évangile qu’il voudrait mettre en application et les tensions entre les personnes de sa paroisse, en tant que catéchiste et accompagnateur de catéchumène il se sent tiraillé.

  • L’itinéraire catéchuménal : un itinéraire révélateur de talents

    Demandant le baptême, les jeunes ne réalisent pas qu’ils embarquent pour un voyage à la rencontre de Dieu et d’eux-mêmes. Adolescents, ils doutent souvent d’eux-mêmes, se trouvent nuls parfois ! Les accompagnateurs vont puiser dans l’itinéraire catéchétique et les célébrations liturgiques de multiples ressources pour les accompagner dans leur développement, à la découverte de leurs propres talents.

  • Une confiance folle : la parabole des talents

    Les mois passent, les années s’écoulent. Le Christ ne revient pas. Cette attente qui dure met à rude épreuve la foi de la communauté. Juste avant les récits de la Passion, les évangiles évoquent, avec des images d’apocalypses, ces temps qui seront les derniers, ceux du retour du Seigneur.

  • Conduire sa vie dans la justice : discerner pour s’ajuster au Seigneur

    Pour vivre le don du baptême et grandir dans la foi, il nous faut associer, jour après jour, les deux termes de « gouvernance » et de « justice ». Il s’agit là d’une heureuse invitation à approfondir la dimension royale de notre baptême qui ne peut s’exercer sans prendre en compte la vertu de justice.

  • « Gnostique ou pélagien ? » : identifier et combattre deux ennemis de la sainteté

    Dans les deux premières interventions de la session de formation Le combat spirituel en catéchèse et catéchuménat nous avons situé le combat comme une donnée inhérente à la condition humaine. Ce qui nous fait comprendre qu’il n’y a pas d’humanité sans combat. En contemplant la figure de Jésus, Dieu fait homme, nous avons vu à quel point lui-même a affronté le diable et mené le combat jusqu’à la croix. En tant que baptisés, à la suite du Christ comme disciples-missionnaires, les combats ne manquent pas. Il appartient à chacun de repenser ce qu’il mène comme combat propre. L’objet de cet atelier est à présent de situer le combat dans son lien avec la sainteté.

  • Jonas en bagarre avec son Dieu

    Dans cette histoire biblique très courte, Jonas ne veut pas répondre à l’appel du Seigneur. Le récit de Jonas est le récit d’un combat spirituel. Jonas est un croyant, un bon croyant, mais un croyant en colère, qui butte sur le chemin de conversion où Dieu lui propose d’avancer et ne veut pas y aller.

  • Un aide-mémoire pour se préparer à la confession

    Réalisé par le service de communication du diocèse de Nanterre, à l’initiative du père Pascal Seïté, curé des paroisses de Sèvres, cet aide-mémoire à la confession est un support pratique et simple pour se préparer et vivre la démarche de confession. S’appuyant sur le Rituel du sacrement de la pénitence et de la réconciliation, ce très court document inscrit clairement la démarche des fidèles dans la dynamique de conversion sur laquelle se fonde ce sacrement.

  • Aime et fais ce que tu veux : aider nos jeunes à choisir le bien

    L’auteur, prêtre du diocèse de Paris, donne des repères pour les éducateurs de jeunes, les parents, les enseignants, les chefs scouts, les animateurs, en s’appuyant sur la pédagogie de Don Bosco et à travers de nombreux exemples très concrets.

  • Mickaël : c’est un ange, pas un saint

    Une animation autour du film Michaël à proposer à un groupe d’adolescents. Synopsis : Deux journalistes enquêtent sur un soi-disant ange vivant chez une dame âgée. Cet ange ne ressemble en rien à un ange : il fume, il boit … Il accepte de suivre les deux journalistes à Chicago …

  • Jeu pour réfléchir sur sa vie, faire des choix : Sur le chemin de la vie

    Jeu extrait de la revue Initiales 234 “Vive la liberté” – Faire découvrir que notre vie n’est qu’une succession de choix et de décisions et que chacun de ces choix et chacune de ces décisions donnent un sens à notre vie. Certains auront beaucoup de choix à poser, d’autres moins : nous sommes tous différents.

  • Jeu sur les personnages bibliques : « Faire des choix »

    Un jeu des 7 familles pour découvrir les choix des différents témoins (Abraham, Pierre, Moïse, Marie, le jeune homme riche…), choix auxquels ils ont été invités par Dieu. Comprendre leurs réponses, leurs doutes, les conséquences de leurs choix.

  • « Prier et agir d’un même cœur », un MOOC pour les catéchistes

    Le diocèse de Paris a conçu un deuxième MOOC à destination des catéchistes. Il sera en ligne pour le dernier trimestre de 2018. Cette formation gratuite propose 7 semaines de cours sur le thème « Prier et agir d’un même cœur ».

  • Anges et démons – Initiales n°249

    « Quatre consonnes et trois voyelles, c’est le prénom de Raphaël … Il a l’air d’un ange, mais c’est un diable de l’amour. » Ces quelques mots d’une chanson pourraient bien résumer le dilemme d’aujourd’hui: le rôle traditionnel des anges et des démons se mélange dans notre imaginaire et les publicités, romans, séries y sont pour beaucoup.

  • Ignace de Loyola, soldat, pêcheur, saint

    La vie d’un grand saint d’abord soldat qui a changé ses rêves pour fonder la Compagnie de Jésus dont la spiritualité est au cœur de bien des mouvements chrétiens aujourd’hui.

  • Il n’y aura plus de nuit : choisir la lumière

    Que dit la Bible ? La Bible ne développe pas un discours qui opposerait deux réalités équivalentes et concurrentes, la lumière et les ténèbres, mais nous invite à bien choisir.

  • Accompagnement des catéchumènes : s’inspirer de figures bibliques

    A travers quelques personnages bibliques, le Père Marxer interroge la posture d’accompagnement en catéchuménat. Avec Elie, Nicodème, Salomon ….

  • Construction de l’identité : anthropologie, théologie, éthique

    Cet article est paru en plusieurs épisodes en 2010 et 2011 dans le Bulletin de Liaison du Catéchuménat. Le père Philippe Maxer nous parle de la construction de l’identité, question inévitable pour chacun.

  • A la lumière d’Amoris Laetitia, épisode 8 : Accompagner, discerner, intégrer la fragilité

    « Accompagner, discerner et intégrer la fragilité » – Dans le préambule au § 7, le pape François écrit : « Et que tous se sentent interpellés par le chapitre 8. ». Nous voici au seuil de ce chapitre et prêts à le lire !

  • Accompagner et discerner au catéchuménat

    Qu’est-ce que discerner ? – L’étymologie du verbe permet d’en saisir la portée opérationnelle. En grec, c’est l’activité de la sentinelle qui “fait le guet” à la porte du rempart ou du palais pour filtrer les entrées

  • Comment choisir un document pour la catéchèse ou le catéchuménat ?

    Une question de Jean-Paul, accompagnateur du catéchuménat dans le diocèse de Versailles : « Comment choisir un document catéchétique ? » La liste est longue… Comment discerner ?

  • L’art pour dire Dieu : Toccata et Fugue en ré mineur de Bach

    L’art pour dire Dieu, L’Oasis n°2 : Pas facile de choisir. Toccata et fugue en ré mineur de Jean-Sébastien Bach : Cette pièce pour orgue a été écrite dans la jeunesse du compositeur au début du XVIIIe siècle. C’est une des œuvres les plus connues de Bach.

  • La joie de l’amour : accompagner et discerner avec les familles

    L’Exhortation apostolique Amoris Laetitia (La joie de l’amour) « sur l’amour dans la famille » offre de nombreuses pistes à travailler pour la catéchèse et le catéchuménat. Le livre En famille avec Dieu peut apporter du soutien aux familles dans leur mission d’éducateurs de la foi. Et les fiches du SNCC, qui s’appuient sur cet ouvrage, offrent aux paroisses des temps à vivre pour les familles. A (re)découvrir !

  • Les chemins de Compostelle – Six pèlerins en quête de sens

    Les chemins de Compostelle – Six pèlerins en quête de sens, film documentaire de Lydia B. Smith, 84 min. en V.O. Sortie le 7 octobre 2015. En DVD. « Six pèlerins en quête de sens » n’est pas le premier documentaire ni le premier film sur les chemins qui mènent chaque année, marcheurs et pèlerins jusqu’à Compostelle.

  • Année de la Vie consacrée : « Toute vie est vocation »

    Comment accueillir la parole d’un enfant exprimant le souhait d’être prêtre, religieux( se) ? Le père Didier Noblot, Père Didier Noblot, prêtre du diocèse de Troyes, curé de Nogent sur Seine et directeur adjoint Service national pour l’évangélisation des jeunes et pour les vocations, répond à la question. L’intégralité de ces propos sur ce thème « Toute vie est vocation » est à retrouver dans le Guide annuel Point de repères 2015/2016, à paraître en juin 2015.

  • « Pèlerins de la foi » : ce qu’en disent les écrits patristiques

    Se faire pèlerin est une expérience spirituelle personnelle et ecclésiale au cours de laquelle ceux et celles qui cherchent Dieu découvrent que c’est Dieu qui les cherche en premier.

  • Les rassemblements dominicaux : Pistes pour un discernement

    Élaboré par un groupe de travail mis en place par l’Assemblée plénière des évêques de France en novembre 2009, « Documents Épiscopat » publie un dossier sur Les rassemblements dominicaux : Pistes pour un discernement. Il permet de faire le point sur les pratiques actuelles dans les diocèses et d’effectuer un discernement sur le sens à donner au rassemblement dominical.

  • Qui sont les accompagnateurs de catéchumènes ?

    Il s’agit de celles et ceux qui accompagnent les catéchumènes. Ils reçoivent une mission précise pour cela.

  • Oser un discernement – Chercheurs de Dieu n°138

    La vie chrétienne, c’est peut-être discerner la force réelle de l’habitation de Dieu parmi nous et, comme Moïse, marcher “comme si on voyait l’invisible” (He 11,27)

Crise sanitaire et catéchèse

Une C&C (2)

Un numéro de l'Oasis

L'Oasisn°11-Couverture

Le coin prière Hozana

Approfondir votre lecture

  • Prière personnelle, familiale, communautaire

    Tout pour prier : réflexion, jeu, film, animation, prières … Prier, c’est quoi ? Est-ce une option quand j’ai le temps ? Justement, non. Sœur Emmanuelle disait : prier, j’en ai besoin pour vivre, autant que de respirer. C’est une attitude avant d’être une activité.

  • Vocation, appel à la sainteté

    A quoi Dieu m’appelle dans ma vie ? Le terme « vocation » vient du latin vocare, appeler. Dans le langage courant le mot vocation est utilisé pour désigner l’appel que peuvent ressentir des personnes pour une mission particulière : humanitaire, professionnelle … Dans le langage chrétien il désigne le mouvement intérieur par lequel Dieu appelle une personne à se consacrer à son service.

  • Être catéchiste : mission, spiritualité, formation

    Qu’est-ce qu’être catéchiste aujourd’hui ? A l’occasion des Journées mondiales des catéchistes en 2013, le pape François a encouragé les catéchistes à « être catéchiste, non pas faire le catéchiste ». Être catéchiste c’est une vocation, un chemin qui requiert une vie spirituelle branchée sur le Christ et qui invite à se former pour toujours mieux témoigner.