Eschatologie, fins dernières et espérance chrétienne

Parler des fins dernières, de l’eschatologie, c’est – en régime chrétien – rappeler sans cesse cette destinée qu’est le Royaume de Dieu. Mais ce serait faire erreur de penser que ce Royaume est une destination uniquement au jour de notre mort : notre ‘fin’ a commencé depuis le jour de notre naissance et chaque jour est donc déjà le temps du Royaume pour le baptisé.

L’Oasis n°21, Et après ?

J’attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir.

– Symbole de Nicée-Constantinople

  • L’Oasis n°9 : Tous saints !

    Ressource pour les catéchistes & les accompagnateurs du catéchuménat, Automne 2018. Les artistes du passé ont trouvé deux façons différentes de représenter la sainteté d’une personne : une auréole ronde et l’autre carrée. Une auréole ronde (le cercle indique le ciel) pour les anges et les saints déjà au Paradis ; une auréole carrée (les quatre points cardinaux) pour ceux qui sont considérés comme des « saints » mais qui sont encore sur terre.

  • Rentrée scolaire, Toussaint et fin d’année liturgique

    De nombreuses ressources pour préparer la rentrée et plus largement vivre votre année de catéchèse. Pour amorcer les mois de septembre et d'octobre et bien anticiper le début d’année pastorale, vous pouvez consulter les boîtes à outils idéales pour la « rentrée du caté ». Quelques semaines plus tard, après l'effervescence du début de l'année scolaire, viendront la fête de la Toussaint puis le dimanche du Christ Roi qui clôt l'année liturgique.

  • Saints en catéchèse

    Les saints sont des compagnons de route. Vivre en leur compagnie nous stimule sur nos chemins de foi. D’où l’importance de connaître leur vie, de découvrir les choix qu’ils ont faits et de leur demander de prier Dieu pour nous.

  • L'Oasis n°7 couverture

    L’Oasis n°7 : La résurrection de la chair

    « Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière. » (Genèse 3,19). Le mercredi des cendres, nous avons commencé ainsi notre carême. Le texte hébreu originel fait plus écho à la « terre » qu’à la poussière. Il se réfère à cette terre que Dieu, grâce à son souffle, a modelé en homme et femme, à la différence de tous les autres êtres créés. Donc au début de la création, face au péché originel, la Parole de Dieu n’était pas une menace de vengeance mais plutôt une promesse et une révélation inouïe.

  • L’Oasis n°21 : Et après ?

    « La vie est un grand stage d'amour » disait un évêque à un groupe de jeunes confirmands. Il voulait susciter en eux cette conviction que la foi chrétienne est d'abord et avant tout une Bonne Nouvelle comme le rappelle si souvent le pape François : Dieu nous aime, chacun, de manière inconditionnelle ! Et être disciple du Christ c'est goûter tout au long de sa vie cette présence d'un Dieu qui toujours relève, toujours met debout.

  • Carême, Semaine Sainte et Pâques

    Le Carême, 40 jours pour se convertir, prendre le chemin vers Pâques. Un temps pour apprécier la prière, le partage et le jeûne. C’est le temps de la préparation finale offerte par l’Église aux catéchumènes, juste avant leur baptême dans la nuit de Pâques.

  • Les MOOC du Campus des Bernardins, cours en ligne de théologie, philosophie, art et culture

    Ex-SINOD, la plateforme de e-learning Campus des Bernardins propose au format MOOC des enseignements gratuits d’art, de culture & spiritualité, de théologie et de philosophie pour approfondir votre formation chrétienne et spirituelle.

  • Série de vidéos ThéoDom : Les rouages de l’Église

    Comprendre l’Église de l’intérieur : l’équipe de ThéoDom a pris son envol pour Rome pour « enquêter » sur l’Église catholique, le Vatican, et propose d’en découvrir les rouages dans une nouvelle série diffusée en octobre 2022.

  • Le 4ème dimanche de Pâques, vivre un temps en famille autour de la parabole du Bon Pasteur – Années A, B et C

    Ce temps à vivre est une proposition simple à la portée de chacun, parents, enfants, et jeunes, en famille, pour le quatrième dimanche du Temps pascal, un temps autour de la parabole du Bon Pasteur, autour de l’évangile du 4ème dimanche de Pâques, Jean 10, 1-10.

  • Dans les épreuves et dans l’espérance – Initiales n°265

    La vie est faite de joies et de difficultés, de combats et de réussites. Les jeunes adolescents les perçoivent avec plus d’acuité que les adultes que nous sommes mais nous pouvons témoigner de ce qui nous habite grâce au Christ : l’espérance chrétienne.

  • De la terre au ciel : un jeu pour parler de la vie éternelle

    A la suite du Christ mort et ressuscité, l’Eglise proclame comme vérité de foi la promesse de la vie éternelle. Il s’agira ici d’approfondir les articles du Credo qui concernent les fins dernières.

  • « Ricordati di me » : voyage musical en enfer et au paradis avec les mots de Dante et du pape François

    L’art pour dire Dieu : dans ce numéro, la rédaction de L’Oasis propose d’écouter un extrait de l’opéra musical La divina commedia, une adaptation de l’œuvre littéraire La divine comédie de Dante et de lire les mots du pape François dans sa lettre apostolique.

  • Le bonheur que tu promets

    Un peu de théologie – La question de la mort est au centre de nos préoccupations. C’est-à-dire la question de la vie et du sens que nous lui donnons ! « En cette vie où nous espérons le bonheur que tu promets et l’avènement de Jésus Christ notre Sauveur. » Cette formule finale de la prière après le Notre Père nous mène au cœur de l’espérance chrétienne.

  • Entrer dans la voie de la beauté

    Emprunter la « voie de la beauté » – via pulchritudinis – ce n’est pas inviter à trouver de jolies illustrations pour étayer son propos, c’est parce que la voie de la beauté est chemin vers Dieu, chemin de Dieu. Pour nous, chrétiens, la beauté trouve son origine au cœur même de notre foi. Dieu se manifeste dans l’œuvre de sa création : contempler son ouvrage et voir combien cela est bon (ou « beau »), c’est avoir un aperçu, un « avant-goût » de la beauté même de Dieu.

  • Les récits apocalyptiques, des lectures pour aujourd’hui ?

    « Dans les milieux croyants, ces textes atypiques fascinent ou alors repoussent, mais il y a rarement de demi-mesure. » Avec la bibliste Elodie Verdun-Sommerhalter, nous partons à la re-découverte des récits du Livre de l’Apocalypse, particulièrement évoqués en temps de crise et d’épreuve, afin de cerner ce qu’ils ont à nous dire pour aujourd’hui. Elodie Verdun-Sommerhalter est intervenu sur ce sujet dans le cadre de la session Perspectives catéchétiques, « Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Églises » (Ap 2,17a).

  • La révélation divine en catéchèse et catéchuménat

    Par sa parole, Dieu se révèle et invite à une réponse de foi. L’originalité de la révélation biblique : Depuis que l’homme est homme, il a cherché à comprendre le monde qui l’entourait, il a essayé de comprendre ce qui était au-delà des apparences.

  • Des calendriers et chemins de Carême pour les petits

    Inviter les enfants à accompagner le Christ dans sa Passion et à préparer leurs cœurs à accueillir la Joie du Ressuscité : cette année encore, de nombreuses créations ont fleuri dans le monde de l’édition religieuse et sur Internet.

  • Les enquêtes du père Charles, une série de podcasts pour les adolescents

    Connect’, la pastorale des adolescents (12-18 ans) du diocèse de Grenoble, propose une série de podcasts pour les jeunes. Une façon de les aider à vivre leur foi et à comprendre le temps liturgique que nous vivons… même confinés !

  • Méditation sur la route de Jérusalem à Emmaüs ou l’art de devenir témoins de la Résurrection

    Une méditation pour prolonger la lecture de l’évangile de Luc avec les disciples d’Emmaüs. Le Christ Ressuscité rejoint Cléophas et son ami pour leur ouvrir les yeux grâce aux Écritures et au partage du pain. Cette proposition s’adresse aux catéchumènes, confirmands et catéchistes… pour découvrir que nous pouvons, en accueillant le Ressuscité avec les yeux de la foi, devenir des porte-paroles de la bonne nouvelle du salut.

  • Le 3ème dimanche de Pâques, vivre un temps en famille autour de l’Évangile des disciples d’Emmaüs

    Ce temps à vivre est une proposition simple à la portée de chacun, parents, enfants, et jeunes, en famille, pour le troisième dimanche du Temps pascal, un temps sur le chemin d’Emmaüs, autour de l’évangile du 3ème dimanche de Pâques, Luc 24, 13-35, qui sera célébré en confinement. Ce temps nous invite à l’écoute de l’Esprit Saint et à l’écoute de la Parole de Dieu, nourriture des baptisés et chemin vers la prière et la charité.

  • Semaine Sainte : quand l’art nous dit quelque chose du Mystère pascal

    Par l’art pictural, ou la musique sacrée, certains artistes nous donnent à contempler le Mystère pascal. Voici un florilège d’œuvres et de morceaux qui, comme une véritable catéchèse, nous convient à méditer sur la fête liturgique par excellence qu’est Pâques. A découvrir par petites touches ici et là :

  • « Christ a souffert, Christ est mort » : à travers l’art, s’approcher du mystère de la Passion et la Résurrection du Christ

    « Christ a souffert, Christ est mort ». À chaque époque de l’histoire, les arts ont cherché à représenter la souffrance des dernières heures du Christ, sa passion, sa mort sur la croix. Ils ont aussi mis en image le moment dont personne n’a été témoin, celui de sa résurrection.

  • Pour un monde nouveau : que gagneront les fils de Zébédée, l’homme riche, ou Pierre ?

    Parce qu’elle est pour une part l’histoire des hommes, la Bible présente de nombreuses situations de rivalité, de course à l’argent, au pouvoir, aux honneurs. Mais à aucun moment, il n’est fait l’apologie du gain. Au contraire…

  • Soeur Agathe chante et raconte l’amour de Dieu

    Dans la collection intitulée « Soeur Agathe chante et raconte », voici un livre-CD destiné aux enfants pour chanter l’amour de Dieu !

  • Le bar est ouvert ! Divertissement évangélique

    Les édifiantes « discussions de comptoir » des témoins de la Résurrection … Inspiré des récits des évangélistes, « Le bar est ouvert » est un divertissement évangélique, un petit livre à lire et à partager sans hésitation que ce soit entre animateurs, avec des jeunes ou des catéchumènes.

  • Les sacrements, des actes libérateurs du Christ !

    Tous les sacrements donnent de vivre en Christ des passages de la mort à la vie. Le temps du carême est un temps de conversion, d’orientation de nos vies vers le Salut qui nous est offert à Pâques.

  • 5 jeux sur la résurrection de Lazare

    Le cinquième dimanche de Carême se déroule le troisième scrutin des catéchumènes. Afin de faire découvrir le récit de la résurrection de Lazare aux jeunes, nous avons retenu 5 idées du texte d’évangile de Jean que nous vous proposons de décliner sous la forme de 5 jeux pour tenter d’en saisir le sens.

  • Des ténèbres à la lumière, une catéchèse sur la résurrection

    Des ténèbres à la lumière : avec le Christ, de la mort à la vie, une proposition d’itinéraire de catéchèse pour adultes, en lien avec le guide annuel Points de repère 2013/2014.

  • Jeu de serpents et d’échelles sur le texte des disciples d’Emmaüs

    Un jeu de plateau pour pointer dans la récit d’Emmaüs comment Jésus fait appel à la mémoire de ses disciples.

  • Jeu sur la résurrection : Mélimélo

    Un jeu de plateau pour découvrir, à travers trois textes de résurrections du nouveau Testament, ce que veut dire « être vivant » selon Jésus et comment il l’a montré tout au long de sa propre vie.

  • Les gestes de Jésus qui disent la vie : un jeu de memory sur la résurrection

    Les gestes de Jésus qui disent la vie. Un jeu de memory pour découvrir à travers les textes bibliques ce que veut dire « être vivant » selon Jésus et comment il l’a montré tout au long de sa propre vie, y compris dans sa mort.

  • Le corps humain et la gloire de la fragilité

    Un peu de théologie. Notre corps, lieu d’expériences relationnelles et spirituelles est périssable mais a une vocation et un devenir surprenants. Comment parler de la chair aujourd’hui alors que deux affirmations centrales de la foi nous interpellent : Jésus qui dit en Saint Jean « Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle » et le symbole des Apôtres qui nous demande de croire à la « résurrection de la chair » ?

  • Jeu des 7 sacrements, dons du Ressuscité

    Dieu agit dans chaque sacrement. Par l’Esprit de son Fils Jésus Christ à l’oeuvre dans l’Eglise, il dispense dans les corps mortels la vie divine et fait déjà participer tout notre être à la vie éternelle. Regardons comment nous en témoignons dans nos vies et auprès des enfants et des adultes que nous accompagnons.

  • « Seigneur, j’ai du mal à trouver les mots … »

    La prière. La prière d’une maman écrite quelques mois après la mort de son fils et adressée au Seigneur à l’approche de Pâques.

  • L’art pour dire Dieu : Hello d’Adele et Lacrimosa de Mozart repris par The Piano Guys

    Dans chacun de ses numéros, L’Oasis propose un petit zoom sur une oeuvre d’art, un morceau de musique, qui peut conduire à Dieu et nous raconte pourquoi … Pour ce numéro sur La résurrection de la chair, la rédaction a choisi une compilation du titre Hello d’Adele et du Lacrimosa de Mozart, le tout interprété par The Piano Guys !

  • A l’image de son corps glorieux

    Contrairement à une opinion répandue, il n’y pas, dans la Bible, d’opposition entre le corps mortel et l’âme immortelle.

  • « La résurrection de la chair, ça me dépasse ! »

    Une question de Benoît, catéchiste à Colmar : « La résurrection de la chair, ça me dépasse ! »

  • Il n’y aura plus de nuit : choisir la lumière

    Que dit la Bible ? La Bible ne développe pas un discours qui opposerait deux réalités équivalentes et concurrentes, la lumière et les ténèbres, mais nous invite à bien choisir.

  • Le toucher dans la Bible et dans la liturgie

    Une traversée biblique autour du sens du toucher. On ne touche pas qu’avec les mains : toute notre peau est sensible au toucher et nous avons des cellules sensibles réparties dans tout le corps (elles nous permettent de nous situer dans l’espace, d’apprécier la température, la pression, les vibrations, la douleur …)

  • « Demain ! » de Richard Strauss : un poème pour dire Dieu

    Dans chacun de ses numéros, L’Oasis propose un zoom sur une oeuvre d’art, un morceau de musique, qui peut conduire à Dieu, et nous raconte pourquoi … Dans ce numéro, un poème du compositeur Richard Strauss. « Demain ! Et demain le soleil brillera à nouveau … »

  • En avril et à Pâques, méditer sur la lumière du Christ

    En ce mois d’avril, nous avons cheminé jusqu’à Pâques et nous accueillons la lumière du Christ ressuscité. Mettons le cap sur l’Alsace pour poursuivre la série de vidéos Profondeurs de puis le Mont Sainte Odile, « fille de lumière » et patronne des Alsaciens. Le père Christophe Sperissen présente ce cinquième épisode consacré à Jésus-Christ, lumière pour les hommes.

  • Spiritualité des catéchistes : puiser dans les forces du Ressuscité et de l’Esprit saint

    Cette partie du chapitre 5 de La joie de l’évangile engage à reconnaître l’action mystérieuse du Ressuscité et de son Esprit. Des paragraphes à méditer pour relire une année de catéchèse mais aussi en ce Temps pascal pour puiser dans la force du Ressuscité (n°275 à 280).

  • Ça apporte quoi de croire que Jésus Christ est mort et ressuscité ?

    Que répondre si quelqu’un me dit : ça t’apporte quoi de croire que Jésus Christ est mort et ressuscité ? Une question de Valentine, catéchiste du diocèse de Bourges.

  • L’art pour dire Dieu avec le chant grégorien

    Dans chacun de ses numéros, L’Oasis propose un petit zoom sur une oeuvre d’art, un morceau de musique, qui peut conduire à Dieu et nous raconte pourquoi … Pour ce numéro sur l’annonce, la rédaction a choisi la Séquence de Pâques Victimae Paschali Laudes de Charles Tournemire.

  • Il est vraiment ressuscité ! – Initiales n°245

    La vie, la mort, sont des sujets toujours délicats à aborder avec les jeunes et pourtant si essentiels. Ces questions existentielles sont au cœur de notre foi. Pour beaucoup la résurrection reste si mystérieuse que faire cet acte de foi est difficile. Comment le message de Pâques est-il transmis aujourd’hui, est-il vécu, est-il audible par nos jeunes et par les adultes qui les accompagnent ?

  • Les expériences de mort imminente ou EMI, signes de l’invisible

    Qu’y a-t-il après la mort ? Que se passe-t-il au moment de notre mort ? Les jeunes sont les premiers « curieux » à s’interroger et à attendre des réponses. Certaines personnes mortes cliniquement et revenant à la vie racontent un autre monde, une expérience inoubliable qui a changé leur existence en profondeur.

  • Le Mercredi des Cendres et le mystère du phénix

    Le phénix. Un oiseau rarissime et mystérieux, introuvable ; il n’a peut-être jamais existé. Et pourtant on en parle encore après des milliers d’années. Il a volé dans l’imaginaire de notre culture. Ce qu’on raconte surtout encore à son sujet, c’est qu’il possède une faculté merveilleuse : à sa mort, il est capable de renaître de ses cendres. Pour cette raison, pour son symbolisme fort, les premiers chrétiens ont représenté le phénix dans les catacombes et sur les mosaïques des absides des premières églises.

  • Après Pâques, « relire » avec nos 5 sens le récit de la Passion et la Résurrection

    Pour relire la Passion-Résurrection selon Saint Matthieu, après avoir vécu les fêtes de Pâques, un document catéchétique conçu avec et pour des personnes avec un handicap mental, nous offre une catéchèse avec un jeu qui se vit comme une prière.

  • La Résurrection du Christ (Risen)

    La Résurrection du Christ, de Kévin Reynolds avec Joseph Fiennes, Tom Felton. Sorti en salles en France le 4 mai 2016. Centurion romain, Clavius est chargé de retrouver le corps de Jésus après sa crucifixion. Un périple (voire un chemin d’initiation ?) commence alors pour ce soldat non croyant …

  • Le Samedi saint : le jour d’un silence aimant

    « Que se passe-t-il ? Aujourd’hui, grand silence sur la terre ; grand silence et ensuite solitude parce que le Roi sommeille. La terre a tremblée et elle s’est apaisée, parce que Dieu s’est endormi dans la chair. » Ainsi commence une homélie très ancienne que la liturgie des Heures nous donne à méditer chaque année le Samedi saint. C’est dans cette perspective qu’il nous faut aborder la spécificité liturgique de ce jour.

  • L’Ascension du Christ dans l’Évangéliaire d’Egbert : « Défataliser l’histoire »

    A l’occasion de la fête de l’Ascension, alors que nous célébrons la Résurrection du Christ, sa victoire sur la mort acquise pour nous, le père Louis Ridez éclaire ici ce mystère par la lecture d’une œuvre de l’iconographie chrétienne, l’Évangéliaire d’Egbert. Créé vers 980, il présente, pour la première fois dans l’histoire de l’art, une « Vie de Jésus », insérée dans les textes liturgiques et deux enluminures illustrant l’évangile de l’Ascension (Marc 16, 14-20).

  • La collection Credo : 3 ouvrages sur la foi de l’Eglise reçue des apôtres

    Qu’est-ce que la collection Credo ? Sous la responsabilité de Marie-Laure Rochette et de Jean-Louis Souletie, en collaboration avec l’ISPC, cette collection très abordable veut participer à sa manière à la nouvelle évangélisation. Le propos est de transmettre la foi de l’Eglise reçue des apôtres en ne la dissociant pas du témoignage des communautés chrétiennes qui en vivent.

  • La mort … et après ? – Points de repère n°234

    Nous avons beau savoir que nous mourrons un jour, la mort reste une énigme. Que signfie-telle, quel sens donne-t-elle à notre action ? Le Christ, par sa mort et sa résurrection, nous montre que la mort est un passage et qu’elle donne la vie.

  • La résurrection, t’y crois ? – Initiales n°203

    Risquer la rencontre avec le Christ mort et ressuscité. Vivre en ressuscité. Continuer le chemin, avec le Ressuscité, choisir de rester du côté de la vie.

Un numéro de l'Oasis

Approfondir votre lecture

  • L’Oasis n°21 : Et après ?

    « La vie est un grand stage d’amour » disait un évêque à un groupe de jeunes confirmands. Il voulait susciter en eux cette conviction que la foi chrétienne est d’abord et avant tout une Bonne Nouvelle comme le rappelle si souvent le pape François : Dieu nous aime, chacun, de manière inconditionnelle ! Et être disciple du Christ c’est goûter tout au long de sa vie cette présence d’un Dieu qui toujours relève, toujours met debout.

  • L'Oasis n°7 couverture

    L’Oasis n°7 : La résurrection de la chair

    « Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière. » (Genèse 3,19). Le mercredi des cendres, nous avons commencé ainsi notre carême. Le texte hébreu originel fait plus écho à la « terre » qu’à la poussière. Il se réfère à cette terre que Dieu, grâce à son souffle, a modelé en homme et femme, à la différence de tous les autres êtres créés. Donc au début de la création, face au péché originel, la Parole de Dieu n’était pas une menace de vengeance mais plutôt une promesse et une révélation inouïe.

  • Rentrée scolaire, Toussaint et fin d’année liturgique

    De nombreuses ressources pour préparer la rentrée et plus largement vivre votre année de catéchèse. Pour amorcer les mois de septembre et d’octobre et bien anticiper le début d’année pastorale, vous pouvez consulter les boîtes à outils idéales pour la « rentrée du caté ». Quelques semaines plus tard, après l’effervescence du début de l’année scolaire, viendront la fête de la Toussaint puis le dimanche du Christ Roi qui clôt l’année liturgique.

  • Carême, Semaine Sainte et Pâques

    Le Carême, 40 jours pour se convertir, prendre le chemin vers Pâques. Un temps pour apprécier la prière, le partage et le jeûne. C’est le temps de la préparation finale offerte par l’Église aux catéchumènes, juste avant leur baptême dans la nuit de Pâques.