Judaïsme et unité des chrétiens

Mosaïque d'abside de l'église Sainte Pudentienne à Rome.

Mosaïque d’abside de l’église Sainte Pudentienne à Rome.

Cette page n’a pas simplement vocation à donner une définition de l’œcuménisme ou à expliciter le lien entre judaïsme et christianisme. Elle donne des pistes pour progresser dans l’unité entre chrétiens de toutes confessions et avancer dans les relations et le dialogue avec nos frères juifs.

À la suite du concile Vatican II et dans l’esprit du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, la Conférence des évêques a réuni dans un même conseil l’unité des chrétiens et les relations avec le judaïsme. Ce choix exprime une conviction forte au service de l’unité chrétienne. Pour se réconcilier et témoigner de leur unité dans les diversités, les chrétiens ont besoin de revenir à leur racine commune à tous : le judaïsme. L’Église mère est née à Jérusalem. Pour dialoguer avec le judaïsme, les chrétiens s’unissent autour de Jésus pour aller à la rencontre de ses frères juifs. En Christ, chrétiens expérimentent que Celui qui les unit est plus fort que tout ce qui peut séparer.

Pourquoi le Chrétien s’intéresse-t-il au judaïsme ?

Parce que comme le disait le pape Saint Jean-Paul II : « Quiconque rencontre Jésus-Christ, rencontre le judaïsme » ou encore « La religion juive ne nous est pas « extrinsèque » mais, en un certain sens, elle est « intrinsèque » à notre religion » et il en tirait la conséquence suivante : « Nous avons donc à son égard, des rapports que nous n’avons avec aucune autre religion. Vous êtes nos frères préférés et dans un certain sens, on pourrait dire nos frères aînés. »

Cette dimension particulière nous la trouvons explicitée par le Cardinal J.M. Lustiger, sous un autre jour : « L’Église ne peut recevoir le Christ que si elle reconnaît Israël, car le Christ est le Messie d’Israël. »

Lire l’article en intégralité sur le site Relations avec le judaïsme

  • Dimanche de la parole de Dieu année C : le Livre de Néhémie

    Le chapitre 8 du livre de Néhémie revêt une grande importance à la fois pour les Juifs et les Chrétiens, pour qui il permet une juste compréhension et réception de la Parole de Dieu et particulièrement pour la catéchèse et le catéchuménat.

  • Le choix contagieux de Ruth la Moabite

    Ruth la Moabite, qui a fait siens le peuple et le Dieu d’Israël est proclamée l’égale de Rachel et Léa, les matriarches, « qui construisirent à elles deux la maison d’Israël » (Rt 4, 11). Le récit la compare à Abraham. De sa fidélité contagieuse à la Loi, source de tous ses choix, naît la générosité des choix des autres, devenant source de salut pour tous. Ruth la Moabite, l’exclue de la promesse, participe plus que toute autre femme en Israël, à la réalisation de la promesse, elle, l’ancêtre de David de qui naîtra le Messie, le Sauveur du monde.

  • Formations : découvrir et approfondir les racines juives du christianisme

    Le Service national pour les relations avec le judaïsme (SNRJ) a créé deux parcours de formation permanents et gratuits ouvert à toutes les personnes désireuses de dialogue avec la communauté juive.

  • Vivre de l’alliance avec Dieu

    Dans les textes de l’Ancien Testament, Dieu ne cesse de parler à des hommes, des femmes, des enfants, des rois, des prophètes, etc. Et parmi toutes les paroles et les échanges que nous partagent les récits bibliques, dix paroles ont été gravées sur la pierre. Deux « tables de pierre » données, puis brisées, puis réécrites…

  • En catéchèse et catéchuménat, notre rôle dans la lutte contre l’antisémitisme

    Ce 1er février, Mgr Eric de Moulins-Beaufort en présence du Conseil permanent a remis une déclaration exhortant à lutter ensemble contre l’antisémitisme au Grand Rabbin de France, Haïm Korsia, au Président du Crif, Francis Kalifat ainsi qu’au Président du Consistoire central, Joël Mergui. Dans son discours, le président de la Conférence des évêques de France évoque le rôle du Service national de la catéchèse et du catéchuménat de la Conférence des évêques de France pour veiller à une correcte présentation des Juifs et du judaïsme dans la prédication et la catéchèse de l’Église catholique.

  • Relations avec le judaïsme : un site web pour les acteurs du dialogue entre Juifs et Chrétiens

    Le Service national pour les relations avec le judaïsme de la Conférence des évêques propose deux nouveaux outils au service des relations entre Juifs et Chrétiens : un nouveau site Web disponible à l’adresse relationsjudaisme.catholique.fr et une newsletter mensuelle.

  • La quatrième nuit : le retour du Roi messie

    Au temps de Jésus, au soir de Pessah, nos pères dans la foi faisaient mémoire de quatre nuits. Quatre nuit où Dieu apparaît comme le veilleur de la nuit. Dans le cœur du disciple, au temps du Christ Jésus, la lecture du livre de l’Exode au soir de la Pâque, résonne comme un poème : le poème que la tradition appelle « Poème des quatre nuits ». Quatre nuits que le Seigneur lui-même désigne comme quatre nuits de veille. (Tg Ex 12, 42)

  • Le Poème des quatre nuits et la tradition juive de la Pâque

    Au temps de Jésus, au soir de Pessah, nos pères dans la foi faisaient mémoire de quatre nuits. Quatre nuits où Dieu apparaît comme le veilleur de la nuit. Dans le cœur du disciple, au temps de Jésus, la lecture du livre de l’Exode au soir de la Pâque, résonne comme un poème : le poème que la tradition appelle « Poème des quatre nuits ». Ces nuits que le Seigneur lui-même désigne comme quatre nuits de veille (Tg Ex 12, 42).

  • Les Quatre nuits, la Vigile pascale et la Parole d’un Dieu veilleur et créateur

    Avec cette prédication sur les lectures de la liturgie de la Vigile pascale, nous partons à la rencontre du peuple juif au temps de Jésus, et nous méditons sur les Quatre nuits dont nos « pères dans la foi » faisaient mémoire au soir de Pessah. Au soir de la Vigile pascale, ces quatre nuits de veille n’en font qu’une.

  • A la Vigile pascale, l’unique dessein de Dieu révélé dans l’Ancien et le Nouveau Testament

    Quelles sont les origines de la veillée pascale ? Tout d’abord, il faut restituer très brièvement et mettre en perspective historique le choix de ces sept lectures, ainsi que l’histoire de l’instauration, ou plutôt de la restauration de la Vigile pascale. Pour cela, on peut s’appuyer plus particulièrement sur la série L’Eglise en prière. Introduction à la Liturgie. La liturgie et le temps, tome IV, édition nouvelle, dirigée par le Père Aimé Georges Martimort, éd. Desclée, 1983.

  • « La Bible, quel trésor ! » : 5 jours pour lire la Bible aux passants à Lyon

    Le diocèse de Lyon, les différentes communautés chrétiennes et les membres de la communauté juive proposent cette année un événement autour du livre de l’Ecriture Sainte des Chrétiens et des Juifs, la Bible, qui sera lue à voix haute, de l’Alpha à l’Omega, 24h/24, durant 5 jours et 5 nuits au mois d’avril.

  • Hanoukka, le « Noël des juifs » ?

    La fête de Hanoukka ou fête des lumières pour le judaïsme peut-elle être comparée au « Noël » des chrétiens ?

  • « Bien dans ma foi ! », épisode 8 : Quelques clés pour un dialogue interreligieux

    En faveur du dialogue interreligieux, cette vidéo donne quelques clés pour mieux comprendre la religion catholique et les autres religions. Une fiche accompagne ce huitième et dernier épisode de la série « Bien dans ma foi ! ».

  • Dialogue entre juifs et chrétiens : des formations et visites culturelles pour connaître le judaïsme

    Le dialogue entre Juifs et Chrétiens est au cœur de la vie de l’Église depuis le Concile Vatican II. Pourquoi les chrétiens s’intéressent-t-ils au judaïsme ? Comme le disait le pape Saint Jean-Paul II : « Quiconque rencontre Jésus-Christ, rencontre le judaïsme » et le rappelle le Service national pour les relations avec le judaïssme. Voici un ensemble de propositions de formation qui permettent aux chrétiens d’avoir une meilleure connaissance de leurs frères juifs et du judaïsme.

  • Les Relations entre Juifs et Chrétiens, un ouvrage clé pour comprendre des décennies de dialogue avec le judaïsme

    Le Service National pour les relations avec le judaïsme de la Conférence des évêques propose un nouvel ouvrage dédié aux relations entre Juifs et Chrétiens : le Compendium de tous les textes incontournables de l’Église sur les relations avec le judaïsme.

  • Selon les Écritures, un parcours vidéo sur l’Ancien et le Nouveau Testament

    « Selon les Écritures : lecture d’une parole vivante » est une série réalisée par le Service National des Relations avec le Judaïsme. Ces entretiens vidéos nous proposent une lecture de l’Écriture par l’Écriture et nous convient à saisir la continuité entre l’Ancien et le Nouveau Testament.

  • Frères d’âme, un trio de vidéos pour favoriser le dialogue entre chrétiens, juifs et musulmans

    L’Office de catéchèse du Québec a réalisé une nouvelle série de trois capsules vidéo en faveur d’un dialogue interreligieux entre chrétiens, juifs et musulmans.

  • « Parler de Palestine au temps de Jésus est un anachronisme »

    De nombreux sites, documents de catéchèse ou de culture religieuse, désignent la terre d’Israël au 1er siècle sous la dénomination de « Palestine », mentionnée en particulier dans les titres des cartes ou le contexte du pays où Jésus Christ a vécu.

  • « On ne prononce pas YHWH, le Nom de Dieu »

    Dans la liturgie, lorsque le Nom de Dieu, le tétragramme YHWH, apparaît, on ne le vocalise plus en disant « Yahvé » mais on le remplacera par « le Seigneur » ou Dieu, comme le Saint-Père l’a demandé depuis 2001. Les textes du Magistère romain s’appliquent à la liturgie mais on pourra par extension les appliquer aux documents de catéchèse puisqu’il s’agit de ne pas nommer l’indicible.

  • Je ne suis pas venu abolir mais accomplir : les racines juives du christianisme

    Intervention du Frère Louis-Marie Coudray, responsable du Service national pour les relations avec le judaïsme, lors de la session à Lyon, Affirmer sa foi dans un monde pluri-religieux. Moine bénédictin olivétain, il a passé trente-cinq ans au Monastère d’Abu Gosh en Israël.

  • La place d’Israël dans le Catéchisme de l’Église Catholique

    Conférence de Mgr Pierre d’Ornellas au Collège des Bernardins le 19 juin 2018.

  • L’antisémitisme, entre refus de l’altérité et tentation de l’« Homme-Dieu »

    L’antisémitisme traduit le refus de l’altérité, conduit à l’athéisme et à la tentation de façonner un « Homme-Dieu ». Le père Laurent Stalla-Bourdillon, directeur du Service pastoral d’études politiques du diocèse de Paris, chargé de l’accompagnement pastoral à l’Institut supérieur de formation de l’enseignement catholique des diocèses d’Île-de-France, analyse ici les poussées d’antisémitisme.

  • Nostra Aetate : « Du lien spirituel et de l’estime mutuelle entre chrétiens et juifs »

    Les responsables de la mission catéchétique de l’Eglise peuvent lire et redire l’enseignement « du lien spirituel et de l’estime mutuelle entre chrétiens et juifs » que le concile Vatican II a proclamé dans le décret Nostra Aetate du 28 octobre 1965 au paragraphe 4. C’est en ce sens qu’il nous faut grandir ensemble pour honorer vraiment le Dieu d’Abraham, notre Père commun.

  • Qui est Jésus ?

    Documentaire précis et illustré sur la vie de Jésus de Gaëlle Tertrais-Adeline – C’est aussi un guide qui raconte la géographie, l’histoire du pays de Jésus, de ses habitants : « Quels vêtements portaient les gens ? Comment priaient-ils ? … ». L’illustration de qualité complète harmonieusement les textes. Ce livre est à destination des enfants qui savent lire.

  • PRIXM, à la découverte de la Bible et des œuvres culturelles inspirées par les Ecritures

    Avec PRIXM, partez à la découverte de la Bible et des « pépites » des Écritures. Cette proposition, fruit d’un travail de recherche sérieux, présente le grand atout d’être adaptée au monde d’aujourd’hui par des références culturelles contemporaines. Sa structure fait résonner Écriture, œuvres d’art contemporaines ou pas, et commentaire biblique. La newsletter et le site PRIXM constituent un moyen de formation très précieux pour les catéchumènes, adultes, parents, catéchistes !

  • La Bible des familles, les plus beaux textes de la Bible illustrés par Eric Puybaret

    Dans La Joie de l’amour, le pape François encourage constamment les parents à puiser dans la Parole de Dieu pour conduire leurs enfants sur un chemin de maturation de la foi. Mais comment aborder l’Écriture Sainte sans aide ? La Bible des familles, illustrée par Eric Puybaret et publiée au printemps 2017 par les Editions Le Sénevé, branche catéchétique du groupe Artège, se propose de guider le lecteur dans le récit biblique.

  • Le « peuple élu » : l’élection d’Israël, une bonne nouvelle pour les chrétiens

    Les chrétiens ne peuvent pas ignorer le mystère de l’élection. Ils la découvrent dès qu’ils ouvrent le Nouveau Testament. Le premier évangile canonique – l’évangile selon saint Matthieu – rapporte le baptême de Jésus qui se conclut ainsi :

  • La justice de Dieu, source de son amour

    « Dieu est amour », voilà une affirmation juste et bonne que nous employons quand nous voulons parler de Dieu. Il est tout à fait exact de dire que Dieu est amour. Cependant, en disant cela, nous passons sous silence ce qui est à la source de cet amour : la justice même de Dieu…

  • Le dialogue interreligieux au cœur de la campagne des Kilomètres de Soleil

    « Différents tous frères, religions et vivre ensemble ».  C’est le thème de la campagne 2016/2017 des KM Soleil.

  • Points de repère : une année autour de Marie, l’Avent, le Saint-Sacrement et les Rameaux

    Guide annuel Points de repère 2015/2016, pour la catéchèse des enfants et de leurs familles. Idéal pour préparer les réunions de catéchèse à l’avance, il comprend quatre chemins de foi inédits (Marie, Le temps de l’Avent, le dimanche des Rameaux et de la Passion, la fête du Saint-Sacrement du Corps et Sang du Christ), des fiches pratiques pour l’animation auprès des enfants, des prières illustrées, des témoignages et un espace d’expression personnelle pour le cheminement spirituel ainsi que des repères théologiques et catéchétiques.

Cette conversion du cœur et cette sainteté de vie, ensemble avec les prières publiques et privées pour l’unité des chrétiens, doivent être regardées comme l’âme de tout l’œcuménisme et peuvent à bon droit être appelées œcuménisme spirituel.

C’est un usage cher aux catholiques que de se réunir souvent pour renouveler la prière demandant l’unité de l’Église, celle que le Sauveur lui-même, la veille de sa mort, a élevée de façon suppliante vers son Père : « Qu’ils soient tous un » (Jn 17, 21).

– Décret pour sur l’œcuménisme « Unitatis redintegratio », §8.

Pour aller plus loin

  • Affirmer sa foi dans un monde pluri-religieux (Lyon 2018)

    Nous le savons bien : « Allez donc, enseignez toutes les nations » (Mt 18, 19) est l’ultime commandement du Christ à ses apôtres. Ceux-ci définissent leur indéclinable mission par le nom même d’apôtres. À propos de cette impulsion intérieure de[...]

  • Servir la foi de l’Eglise avec les documents catéchétiques (2014)

    6 ans de publication pour les nouvelles collections de documents catéchétiques (revêtus de la marque visuelle CECC) ! A cette occasion, le 14 juin 2014, les évêques de la Commission Épiscopale pour la Catéchèse et le Catéchuménat (CECC) ont invité les auteurs, éditeurs et utilisateurs diocésains à un travail de discernement et d’approfondissement des questions bibliques et théologiques développées dans cette nouvelle génération de documents.

Sur TV.catholique.fr

Les clefs de l’Eglise, la semaine de prière pour l’Unité des chrétiens 2019

Les Clefs de l’Église avec le père Emmanuel Gougaud, directeur du Service national pour l'Unité des chrétiens pour en savoir plus sur la semaine de prière pour l'unité des chrétiens du 18 au 25 janvier 2019.

Approfondir votre lecture

  • Religions et spiritualités

    Pourquoi dialoguer avec les croyants d’autres religions ? L’Eglise catholique s’est engagée dans le dialogue avec des croyants d’autres religions car elle porte l’espérance que, par la rencontre d’autres traditions religieuses, elle accueillera davantage encore son Seigneur.

  • Société

    Quel regard est celui des chrétiens dans le monde où ils vivent ? Voici quelques éléments de réflexion rassemblés sur les questions de bioéthique, politique, famille, écologie, justice, réussite sociale, place des médias … Comment aborder la doctrine sociale de l’Église avec les jeunes … et les moins jeunes ?

  • Prière personnelle, familiale, communautaire

    Tout pour prier : témoignages, réflexions, jeux, chants, films, animations, propositions de prières et de célébrations … Prier, c’est quoi ? Est-ce une option quand j’ai le temps ? Justement, non. Sœur Emmanuelle disait : prier, j’en ai besoin pour vivre, autant que de respirer. C’est une attitude avant d’être une activité.