Liturgie et piété populaire

Enfant à la messe

Église Notre Dame de l’Assomption à Paris : Messe de la Toussaint.

Catéchèse, liturgie et sacrements : la catéchèse est orientée vers la célébration liturgique. Il est nécessaire qu’il s’agisse d’une catéchèse qui prépare aux sacrements ainsi que d’une catéchèse mystagogique qui favorise une compréhension et une expérience plus profondes de la liturgie. – Directoire pour la Catéchèse n°74.

La liturgie, lieu de l’expression de la foi et de la communion avec Jésus Christ est un lieu de conversion. Ainsi, le cheminement catéchuménal, modèle de toute catéchèse, est ordonné par un itinéraire liturgique qui façonne et travaille le cœur des candidats aux sacrements de l’initiation chrétienne. Car si elle est l’action du peuple, la liturgie est avant tout l’œuvre de Dieu agissant sur son Église qui célèbre la foi reçue et professée. Articulée à la liturgie, nourrie par elle et y conduisant, la catéchèse sert la Parole de Dieu selon d’autres modalités qui visent aussi à la conversion et à l’attachement à Jésus Christ. – DGC n°85

Liturgie

Nouvelle traduction du Missel romain

Liturgies et célébrations domestiques

Sur le site Liturgie & Sacrements, le Service National de la Pastorale Liturgique et Sacramentelle a publié un dossier Liturgies et célébrations domestiques. Vous y trouverez des articles variés et quelques éléments de discernement pour accompagner la multiplication des liturgies domestiques pendant la crise sanitaire : La liturgie, cadre naturel des célébrations domestiques, Liturgies domestiques, chemins vers l’Eucharistie, Comment préparer et vivre une liturgie domestique ? … etc.

Épidémie COVID-19 : prier et célébrer au temps du coronavirus

  • « Viens, sers et va » : le pèlerinage national des servants d’autel à Rome !

    Au mois d’août 2022, un rendez-vous romain a été proposé aux jeunes, avec le Pèlerinage national des servants d’autel qui a réuni plus de 2500 jeunes engagés dans leur paroisse au service de l’autel.

  • Collection « Célébrer » : une série d’itinéraires théologiques, mystagogiques et liturgiques

    La collection « Célébrer » proposée par le Service national de la pastorale liturgique et sacramentelle et éditée chez Mame depuis 2018 est élaborée à partir de récits de célébrations issus de diverses réalités pastorales. Chaque numéro de cette collection d’ouvrages offre au lecteur un itinéraire liturgique et spirituel de formation et de discernement des pratiques, à la lumière de l’enseignement de l’Église. Le cinquième volume s’intitule : Vivre la messe. La nouvelle traduction du Missel romain.

  • Les Sanctuaires. Piété populaire et chemin d’évangélisation

    En 2018, le pape François insistait auprès des recteurs de sanctuaires réunis à Rome, sur l’importance pour l’Église de ces lieux où le peuple de Dieu se recueille, des lieux « irremplaçables parce qu’ils maintiennent vive la piété populaire, en l’enrichissant d’une formation catéchétique qui soutient et renforce la foi, tout en alimentant le témoignage de charité ». Juste avant l’été 2019, saison par excellence des démarches de pèlerinage, la Conférence des évêques de France propose un numéro Documents Episcopat consacré aux Sanctuaires.

  • Nomades … le pèlerinage du peuple de Dieu dans la Bible

    Nous appartenons à un peuple de nomades. C’est ce que nous pourrions dire le soir, autour du feu, rejoignant la très ancienne profession de foi que le peuple d’Israël était invité à prononcer au temps de la récolte, une fois en Terre promise : « Mon père était un araméen errant… » (Dt 26, 5-10). Le peuple redisait alors sa longue histoire nomade, accompagnée par le Seigneur.

  • En chemin sur terre… – Initiales n°258

    Les pèlerinages, beau thème pour un numéro publié avant l’été ! Préparés pendant des mois, ils nourrissent la vie spirituelle et communautaire des groupes longtemps après leur retour. Et voilà que la pandémie en reporte la plupart ! Certains ont imaginé en ces temps confinés des pèlerinages virtuels, … pourquoi pas, pour en donner le goût. Mais le pèlerinage dans son essence même engage la personne entière, comme notre corps nous le rappelle à chaque coup de soleil ou à chaque ampoule.

  • « Le bon pèlerin », faire l’expérience de la marche et de la rencontre par le jeu

    Le bon pèlerin : faire l’expérience d’une marche avec ce que cela apporte de difficultés et de joies, d’expérience de la rencontre de l’autre et du Tout Autre. Par ce jeu les jeunes découvriront que d’autres avant eux ont fait cette expérience et ont marqué certains lieux. Ils pourront relire une expérience de marche et découvrir des lieux de pèlerinage.

  • Avec le film The way, sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

    Les raisons de partir en pèlerinage peuvent être multiples, elle sont propres à chacun. Même vécu à plusieurs, le pèlerinage est d’abord un voyage personnel. Cette proposition d’animation pour une rencontre avec des adolescents bâtie à partir du film « The way » d’Emilio Estevez, permet aux jeunes de relire une expérience de marche et de découvrir le Camino.

  • « Lourdes », un film pour parler pèlerinages et espérance

    Chaque année, les sanctuaires de Lourdes accueillent des millions de pèlerins venus du monde entier. Les raisons d’y venir sont multiples, propres à chacun. Ces propositions d’animation pour une rencontre avec des adolescents (ou des adultes !), bâtie à partir du film documentaire « Lourdes » de Thierry Demaizière et Alban Teurlai permettent de faire émerger ces raisons et de quelle manière les quelques jours qu’ils y passent changent la vie des pèlerins.

  • En pèlerinage toute l’année : un itinéraire spirituel pour des catéchistes et enfants

    Une proposition d’animation du diocèse de Nîmes à décliner tout au long de l’année. Elle permet d’être pèlerin, de découvrir des témoins petits et grands, de vivre un temps fort en Eglise.

  • Marcher avec les saints – Ecclésia 26

    Cette présentation du numéro 26 d’Ecclésia s’accompagne de suggestions pour exploiter le dossier avec des équipes. Dans la vie chrétienne, les saints jouent un rôle irremplaçable. Ils dynamisent l’existence de ceux et celles qui les approchent en montrant qu’il est possible d’accueillir l’évangile et d’en vivre.

  • 21 questions et réponses sur la fête de Noël

    Noël n’est-il qu’un joli conte ? Jésus est-il né le 25 décembre ? Pourquoi aller à la messe à Noël ? Les chrétiens se préparent à fêter la naissance de Jésus. Grâce au site Fêter Noël, découvrez les réponses à vos questions sur la fête de Noël, mais aussi l’Avent, l’Epiphanie et les traditions qui jalonnent ce temps, et faites connaître le sens de cet avènement !

  • « Le chemin vers Noël », un calendrier de l’Avent de belles histoires

    Le calendrier de l’Avent de la Province de Reims se pare de nouvelles couleurs et s’apprête à raconter de belles histoires pour accompagner les enfants et les familles jusqu’à Noël.  Les récits sont publiés quotidiennement du 28 novembre 2021, début de l’Avent au 25 décembre 2021, où nous fêtons la Nativité du Seigneur.

  • A la maison, à l’église, prendre un temps de prière en famille devant la crèche

    Le diocèse de Pamiers partage une prière à lire le premier dimanche de l’Avent, au moment d’installer les santons, et un guide de prière familiale pour vivre un moment de recueillement au pied de la crèche jusqu’à la fin du temps de Noël !

  • Il était une fois… un souvenir autour de Noël

    Chaque semaine, dans la série Un Avent avec le nouveau Directoire : Le mystère de l’Incarnation, nous publions un récit-témoignage audio autour de l’Avent et Noël. Un souvenir, lointain ou pas, d’une rencontre, d’un dialogue, d’un clin d’œil qui nous a dit un peu du mystère de la venue du Christ … A votre tour de prêter attention et d’ouvrir votre cœur : qu’est-ce que Jésus veut murmurer à mon oreille, par la voix de mon prochain, en ce temps de cheminement vers Noël ?

  • Prier, bénir, rendre grâce en famille, « Église domestique »

    Pour nourrir cette vie spirituelle au quotidien, cette vie dans l’Esprit, donnons-nous des temps pour prier en famille : « Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d’eux. » (Mt 18, 20). Prenons rendez-vous pour regarder ensemble ce que nous vivons au quotidien et y reconnaître que le Seigneur est à l’œuvre dans les petites choses de chaque jour, que dans ce quotidien nous voulons qu’il soit toujours plus présent.

  • Les mots du pape François sur « le merveilleux signe de la crèche »

    Dans une Lettre apostolique publiée le 1er décembre 2019, premier dimanche de l’Avent, le pape François a rappelé le sens et la valeur de la crèche dans le cheminement vers Noël. La crèche, devenue parfois une tradition familiale, mais qui, selon les mots du pape François, « fait partie du processus doux et exigeant de la transmission de la foi » dont la mission incombe en premier lieu aux parents, mais aussi aux personnes engagées au service la catéchèse et du catéchuménat.

  • « Église en périphérie », le rapport 2019.

    Sanctuaires & piété populaire : l’enquête « Église en périphérie »

    Le quatrième rapport « Église en périphérie » publié par la Conférence des évêques de France en 2019 présente une enquête consacrée à la piété populaire et aux sanctuaires, lieux essentiels pour la Première annonce, ainsi qu’un ensemble de reportages menés dans plusieurs diocèses de France. Il propose un zoom sur une crèche vivante des communautés dans le diocèse de Pontoise.

  • Jeu sur la Nativité : Noëlpoly

    Un jeu pour permettre aux jeunes d’identifier les différents symboles chrétiens qu’ils peuvent voir dans la ville et d’en comprendre le sens, puis s’attacher avec eux à renouveler leur regard sur la crèche : c’est Dieu qui vient chez nous.

  • Que dit la crèche ?

    Comment lire cette scène familière et étrange d’un nourrisson posé dans un curieux berceau ? Pourquoi cette attitude recueillie du couple qui l’entoure ? Où sommes-nous ? Ni dans une maternité, ni dans une maison, … un âne et un bœuf se penchent au-dessus de lui ! Pourquoi ce décalage de ces hommes aux vêtements chamarrés au milieu des bergers, qui se prosternent et déposent des cadeaux si peu adaptés à un nouveau-né ? Qui est-il cet enfant pour que tout l’univers semble converger vers lui, hommes et femmes, bêtes, étoiles et anges ?

  • Regardez ces crèches originales manifester la naissance de Jésus !

    Nous sommes habitués à une représentation de la crèche qui présente une mère et son enfant, Marie et Jésus, et le père adoptif, Joseph. Souvent bien d’autres personnages viennent compléter le décor. Certes, à Noël, on se souvient particulièrement de la naissance de Jésus, mais cette saynète qui vient décorer nos maisons à côté du sapin de Noël existe sous de très nombreuses formes avec des personnages des quatre coins du monde plus ou moins décorés, élaborés. Quel est alors le sens de cette fête à travers tous ces personnages et ces mises en scène ? A travers quelques exemples originaux de crèches, mettons ici en lumière ce que les chrétiens célèbrent à Noël.

Prières de l'Eglise

  • Théophile, une revue pour découvrir et contempler ce qui est bon et beau

    Nouveauté pour la rentrée. Magnificat lance le magazine Théophile pour présenter aux enfants âgés de 7 à 12 ans les beautés de la Création divine et les merveilles façonnées par la main de l’Homme qui nous entourent et élèvent nos yeux vers Dieu : les cathédrales, la forêt et les saints qui l’aimaient…

  • Au mois de mai, prions Marie avec notre dizainier : un tuto pour le fabriquer soi-même à la maison !

    Pour répondre à l’invitation du pape François, en ce mois de Marie, le Service Diocésain de la Catéchèse du diocèse de Rennes propose aux enfants une activité DIY (« do it yourself », fait-maison …) ludique et utile : fabriquer son propre dizainier ! Pour accompagner petits et grands, un tutoriel vidéo et 10 « perles » animées sont disponibles pour apprendre à prier une dizaine de chapelet par l’intercession de la Vierge Marie.

  • Enfance missionnaire : un livret pour le mois de Marie

    Pour répondre à l’invitation du pape François, en ce mois de Marie, l’Enfance Missionnaire en Alsace propose, pour les enfants, un livret pour pratiquer la prière avec un dizainier ou un chapelet.

  • La prière de Syméon

    La prière de Syméon est tout entière bénédiction et action de grâce de celui qui est exaucé car ses « yeux ont vu le salut » en la personne de l’enfant Jésus dans le Temple où l’Esprit l’a poussé le jour où ses parents le présentaient au Seigneur.

  • Nunc dimittis : le cantique de Syméon et la prière du Notre Père

    « Tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix. » La prière de Syméon n’est pas une prière de demande comme le Notre Père. Elle est tout entière bénédiction et action de grâce de celui qui est exaucé car ses « yeux ont vu le salut » en la personne de l’enfant Jésus dans le Temple où l’Esprit l’a poussé le jour où ses parents le présentaient au Seigneur.

  • La Bible en Langue des Signes Française pour les personnes malentendantes et sourdes

    Les traductions des quatre évangiles et des livres de la Genèse et de Jonas qui composent la collection La Bible fait signe ont d’abord été proposées sous forme de DVD avant d’être publiées en libre accès sur le site La Bible LSF. Ces vidéos d’animation en Langue des Signes Française et sous-titrées sont des des outils importants pour l’accompagnement en catéchèse des personnes sourdes.

  • Marie dans la Bible, une présence de qualité

    Que dit la Bible ? Peu de passages bibliques parlent de Marie, et pourtant elle est très présente dans l’Ecriture. Les évangélistes Matthieu et surtout Luc vont nous présenter la naissance de Jésus, dans ce que l’on appelle les évangiles de l’enfance. Chez Jean, la mère de Jésus (qui n’est jamais nommée) encadre la vie de son fils : elle ouvre la vie publique du Christ avec les noces de Cana et se tient au pied de la croix, à la dernière heure.

  • Un Avent à l’école du nouveau Directoire : Pédagogie divine et Incarnation

    « [La] pédagogie divine se rend également visible dans le mystère de l’incarnation » (Directoire pour la Catéchèse n°159). Troisième dimanche de l’Avent qui nous tend dans l’attente de Celui qui vient. Une attente particulière puisque nous ferons mémoire du Verbe de Dieu, déjà venu dans la chair. Nous nous disposons à accueillir, dans le concret de nos vies, la présence de Jésus, à jamais vivant dans la gloire du Père. L’Église fait, à la suite de son Seigneur, œuvre de pédagogie dans la liturgie : pas à pas, les lectures dominicales nous prennent par la main pour nous conduire vers l’Emmanuel qui nous ouvre le salut.

  • Le « Notre Père » : Jésus partage sa prière à ses disciples

    Comment prier Dieu ? Les disciples le demandent à Jésus, et Jésus leur partage sa propre prière. Celle du Notre Père.

  • Magnificat : le cantique de Marie

    Ce cantique d’action de grâces chanté par Marie au moment de la Visitation constitue un parfait condensé de la spiritualité psalmique de ceux qui, conscients de leurs limites, laissent Dieu opérer des merveilles en eux et avec eux.

Approfondir votre lecture

  • Prière personnelle, familiale, communautaire

    Tout pour prier : témoignages, réflexions, jeux, chants, films, animations, propositions de prières et de célébrations … Prier, c’est quoi ? Est-ce une option quand j’ai le temps ? Justement, non. Sœur Emmanuelle disait : prier, j’en ai besoin pour vivre, autant que de respirer. C’est une attitude avant d’être une activité.

  • Catéchuménat

    Qu’est ce que le catéchuménat ? C’est le temps pendant lequel sont accompagnés vers les sacrements de l’initiation chrétienne celles et ceux qui désirent devenir chrétien. Ces sacrements sont au nombre de trois : le baptême, la confirmation et l’eucharistie. Au terme d’un chemin catéchuménal, la célébration de baptêmes d’adultes se fait à Pâques, lors de la Vigile pascale.

  • Mystagogie

    Tout savoir ou presque sur la mystagogie ! Dans La Joie de l’Évangile n. 161, le pape François encourage le développement d’une « initiation mystagogique ». Il se situe dans le prolongement du pape Benoît XVI qui, à la suite du Synode des évêques de 2005, avait valorisé la catéchèse mystagogique en vue d’une participation plus intériorisée à l’eucharistie (Sacramentum caritatis n. 64).