Saint Sylvestre et les saints du calendrier

hqdefault-1« Profondeurs », le rendez-vous mensuel de l’OCA, épisode 12.

Une vidéo et 5 pistes concrètes pour replacer les saints du calendrier au cœur de nos catéchèses.

Le saviez-vous ? Au temps des Romains, le passage à la nouvelle année était célébré au mois de février. Aujourd’hui, c’est au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre qu’est fêté cet événement. Mais qui était Sylvestre ? …

Ce nouveau numéro de Profondeurs s’intéresse à ce personnage contemporain de l’empereur Constantin, mais aussi aux saints du calendrier et aux saints auxiliateurs. Vous apprendrez ainsi que, depuis la seconde moitié du IVe siècle, l’Église a pris l’habitude de mettre en valeur, chaque jour, un saint ou une sainte. A notre tour de leur donner une place au cœur de nos catéchèses !

À découvrir depuis la chapelle de la Vierge de Hindisheim (Bas-Rhin), en compagnie de Pierre-Michel Gambarelli, adjoint au directeur du Service diocésain de l’enseignement et de la catéchèse.

Profondeurs, la série de vidéos de l’Orientation de la Catéchèse en Alsace

Chaque mois, l’équipe de l’Orientation de la Catéchèse en Alsace (OCA) propose une vidéo portant sur un thème spirituel, à destination d’un large public. Celle-ci voudrait être un outil pour approfondir la foi catholique et conduire à la méditation. Elle peut être regardée seul ou en groupe, et servir de support lors de rencontres catéchétiques. Enfin, elle est l’occasion de (re)découvrir un pan du patrimoine alsacien.

Approfondir votre lecture

  • Statue de la Vierge Marie.

    Dévotion à Marie : « Les fêtes de Marie conduisent au mystère pascal »

    Dans l’encyclique Lumen Gentium, il est dit que « l’Église honore à juste titre d’un culte spécial celle que la grâce de Dieu a faite inférieure à son Fils certes, mais supérieure à tous les anges et à tous les hommes, en raison de son rôle de Mère très Sainte de Dieu et de son association aux mystères du Christ… Tandis que la Mère est honorée, le Fils en qui tout existe (cf. Col 1/15-16) et en qui « il a plu » au Père éternel « de faire résider toute la plénitude » (Col 1/19) est reconnu comme il convient, aimé, glorifié et obéi »

  • Maurice_Denis_Annonciation

    Annonciation et Visitation : « L’accueil du Seigneur dans nos vies est toujours porteur de fruit »

    De l’Annonciation du Seigneur à Marie à la Visitation, les pages fameuses de l’Incarnation chez l’évangéliste Saint Luc (Lc 1, 26-56) mettent au centre comme personnage principal Marie, à la différence de l’évangile de Matthieu qui insiste plutôt sur Joseph.

  • Statue de la Vierge Marie et de Jésus enfant.

    Marie dans la liturgie : une présence au fil du temps

    Durant les premiers siècles, la piété mariale fut plutôt discrète dans son expression mais forte dans son enracinement biblique et théologique. Le Magnificat et la plus ancienne prière adressée à Marie, le Sub tuum (Sous l’abri de ta miséricorde) constituent deux témoignages de cette sobriété primitive, toute orientée par la manifestation de la place de Marie dans le mystère du salut :