Si Dieu existe, pourquoi le mal ? – Initiales n°213

Initiales n°213

Le mal est là, qui nous questionne, nous atteint et nous traverse. Pourtant, il a été définitivement vaincu par la mort et la résurrection de Jésus. Réconciliés avec le Père, nous sommes invités à choisir librement la vie et à renoncer au mal.

Commander

Sommaire du numéro de janvier – février 2009 d’Initiales (213).

Approfondir votre lecture

  • Adam et Eve au paradis terrestre, Wenzel Peter.

    La Création comme expérience de la tendresse de Dieu

    Dans la Bible, c’est souvent au moment de l’épreuve que l’homme retrouve la beauté de la Création.

  • 8 juin 2020 : Suite à l'épidémie de coronavirus COVID-19, une délégation d'évêques de France prie pour "ceux qui sont morts et ceux qui restent dans le chagrin" et confie la France à Dieu. Moment de silence devant Paris. Basilique du Sacré Cœur de Montmartre à Paris (75), France.

    Relire ce temps : la prière d’action de grâce et d’intercession des évêques de France

    L’Assemblée plénière de printemps des évêques, décalée au mois de juin en raison du contexte sanitaire, a été marquée par un beau temps de prière lundi soir au Sacré-Cœur de Montmartre avec les évêques. Ce lundi 8 juin 2020, les membres du Conseil Permanent de la Conférence des évêques de France, en communion avec tous leurs frères évêques, se sont rendus à la Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre – qui fête le centenaire de sa consécration –, pour un temps d’adoration eucharistique, d’action de grâce et d’intercession. Ils sont heureux de partager leur prière avec tous pour qu’à l’approche de la fête du Sacré Cœur de Jésus (le 19 juin prochain) et en ces temps de transition et de renouveau, tous les catholiques de France demandent avec persévérance au Seigneur les dons de la confiance, de la paix et dun engagement renouvelé dans la foi et le service de tous.

  • « Le début de la foi, c’est de savoir qu’on a besoin de salut. [...] Invitons Jésus dans les barques de nos vies. »

    « Invitons Jésus dans les barques de nos vies » : proposition pour une relecture de la période de pandémie et de confinement

    Après huit semaines de confinement, le Service national pour la catéchèse et le catéchuménat propose aux service diocésains et aux équipes de catéchèse et de catéchuménat de relire ce temps. Cette relecture s’articule en plusieurs étapes entre relecture personnelle et partage avec d’autres (en équipe de catéchistes, de catéchuménat, en service diocésain…).