Des « tapis d’éveil » pour l’accueil des jeunes enfants et de leur famille lors des assemblées dominicales

Dans le diocèse de Saint-Etienne, les « tapis d’éveil » sont utilisés pour l’accueil des jeunes enfants et de leur famille, lors de la messe dominicale, sans invitation particulière pour les familles.

Témoignage donné par Christiane Jakob – Responsable ‘Petite enfance’ au sein du Service Diocésain d’Initiation Chrétienne, diocèse de Saint-Etienne, à Paris dans le cadre de la session nationale « Célébrer avec les familles » (1 et 2 décembre 2014) organisée par le SNCC (Service National de la Catéchèse et du Catéchuménat) en collaboration avec le SNPLS (Service National de la Pastorale Liturgique et Sacramentelle).

Célébrer-St-Etienne-Témoignage tapis d’éveil (en .pdf)

Un dessin à colorier, en rapport avec le texte du jour

Il y a une quinzaine d’année, dans ma paroisse, lorsqu’une jeune famille souhaitait participer à la messe avec leurs jeunes enfants, même si les enfants étaient assez sages, elles avaient souvent l’impression de déranger la communauté. Certains ressentaient des regards désapprobateurs lorsque leur jeune enfant se déplaçait ou il pouvait arriver que ces parents accueillent difficilement une remarque directe ou indirecte, sur l’attitude de leur enfant. Tout cela les mettaient mal à l’aise et étaient souvent un frein à leur accueil dans l’espace liturgique.

Les jeunes familles participant, à la messe dominicale, sans invitation particulière se comptaient sur une seule main, pour 1500 pratiquants réguliers.

C’est alors que, dans ma paroisse, le service des jeunes familles et la petite enfance de 0 à 7 ans, a proposé à l’équipe pastorale d’accueillir autrement les jeunes familles pendant la messe.

Le but était que ces jeunes familles sentent que la communauté soit heureuse de leur présence à la messe dominicale… Après discussion, au sein de l’équipe pastorale, il a été décidé qu’il serait proposé, dans toutes les églises de la paroisse, où la messe était célébrée, un dessin à colorier, en rapport au texte du jour, des feutres et une planchette en carton dur, pour que les jeunes enfants puissent dessiner à côté de leurs parents.

Cette initiative a provoqué des réactions. Des dessins sont restés dans les sacristies… Certaines personnes âgées qui distribuaient les dessins les donnaient à de jeunes ados, n’ayant pas la notion de l’âge des enfants et certains parents ont été offusqués, etc… Mais le soutien de l’équipe pastorale a été essentiel, pour que ce projet puisse être mené à bien, en allant dans les différentes églises de la paroisse pour continuer à expliquer les raisons d’une telle initiative. Les messes célébrées tôt le matin, n’accueillant que rarement des jeunes familles, n’ont plus reçu de dessins selon la demande de la communauté locale.

40 jeunes enfants autour des « tapis d’éveil », baignés dans la liturgie

Mais après deux ans de persévérance, les premières initiatives locales sont apparues. Dans un lieu, il a été installé un tapis, deux petites tables, des petites chaises, un joli pot pour les feutres et quelques livres, des feuilles et les dessins. Tout cela a été installé au bas des marches de l’autel, légèrement sur le côté pour que les parents puissent entourer leurs jeunes enfants et que les enfants puissent bien voir ce qui se passe.

Dans d’autres lieux, les paroissiens ont installé un morceau de moquette ou un tapis dans l’église, à demeure, pour identifier ce lieu d’accueil, avec quelques jeux non bruyants en plus… Nous avons appelé cela « Les tapis d’éveil ».

Les « tapis d’éveil » disent aux jeunes familles et à la communauté que nous sommes heureux de la présence des jeunes enfants pendant la messe dominicale.

Dans plusieurs lieux, des initiatives ont vu le jour, organisées par les responsables du relais, relayées par de jeunes parents ou par des personnes plus âgées sensibles à l’accueil des jeunes familles.

Pour permettre que les dessins soient distribués dans les églises, ces dessins circulent avec les feuilles d’annonce et le courrier distribué habituellement. Le nombre des dessins est ajusté aux nombres de jeunes familles présentes dans ces églises.

Dans cette paroisse, où sont proposés ces tapis d’éveil, la population musulmane est en grand essor et la population chrétienne est plutôt vieillissante. Le nombre des pratiquants se situe aujourd’hui autour de 800. L’animation des liturgies n’a pas changé… nous sommes plutôt dans un appauvrissement… moins d’organistes ou d’animations musicales… Mais, une bonne trentaine de familles participent aux messes dominicales, soient environ 40 jeunes enfants. Les plus grands enfants continuent à participer à la messe.

En relisant cette initiative, l’équipe pastorale a pu constater que permettre aux jeunes enfants, aux côtés de leurs parents, d’être baignés dans la liturgie, leur donnent un bain ecclésial, qui portera du fruit pour toutes les familles et la communauté.

Aujourd’hui, dans les paroisses du diocèse, cette initiative s’est répandue. Un bon nombre de paroisses du diocèse prennent en compte l’accueil de ces familles et organisent des « tapis d’éveil », à la satisfaction de la plupart des membres des communautés.

Annuaire des responsables diocésains

Annuaire responsables diocésains

Sur eglise.catholique.fr

Zoom sur un diocèse

decouverte-dioceses