Liturgie

Littéralement : action du peuple

Culte public qui désigne l’ensemble des prières et des rites de l’Église.

Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z
  • L'heure de la messe

    L’heure de la messe : une horloge pour suivre les étapes de la célébration eucharistique

    Cette horloge ludique et explicative a été imaginée pour accompagner les plus petits et les aider à comprendre l’importance des moments de la messe depuis l’entrée dans l’église jusqu’à l’envoi et la sortie de la communauté paroissiale sur le parvis. La solution pour ne plus entendre la ritournelle enfantine « Maman, quand est-ce que ça finit ? » et aider les enfants à vivre la messe au rythme de la communauté !

  • Statue de la Vierge Marie.

    Dévotion à Marie : « Les fêtes de Marie conduisent au mystère pascal »

    Dans l’encyclique Lumen Gentium, il est dit que « l’Église honore à juste titre d’un culte spécial celle que la grâce de Dieu a faite inférieure à son Fils certes, mais supérieure à tous les anges et à tous les hommes, en raison de son rôle de Mère très Sainte de Dieu et de son association aux mystères du Christ… Tandis que la Mère est honorée, le Fils en qui tout existe (cf. Col 1/15-16) et en qui « il a plu » au Père éternel « de faire résider toute la plénitude » (Col 1/19) est reconnu comme il convient, aimé, glorifié et obéi »

  • Maurice_Denis_Annonciation

    Annonciation et Visitation : « L’accueil du Seigneur dans nos vies est toujours porteur de fruit »

    De l’Annonciation du Seigneur à Marie à la Visitation, les pages fameuses de l’Incarnation chez l’évangéliste Saint Luc (Lc 1, 26-56) mettent au centre comme personnage principal Marie, à la différence de l’évangile de Matthieu qui insiste plutôt sur Joseph.

  • Statue de la Vierge Marie et de Jésus enfant.

    Marie dans la liturgie : une présence au fil du temps

    Durant les premiers siècles, la piété mariale fut plutôt discrète dans son expression mais forte dans son enracinement biblique et théologique. Le Magnificat et la plus ancienne prière adressée à Marie, le Sub tuum (Sous l’abri de ta miséricorde) constituent deux témoignages de cette sobriété primitive, toute orientée par la manifestation de la place de Marie dans le mystère du salut :

  • Jules et Manon tresors de la messe

    Jules et Manon découvrent les trésors de la messe

    « La messe c’est comme une chasse au trésor » … par ces mots le père Martin accueille Jules et sa sœur Manon lorsqu’ils poussent avec curiosité la porte de l’église. Avec eux, partons à la recherche des trésors que Dieu souhaite partager avec nous.