Le droit à la pratique religieuse dans les établissements, services sociaux et socio-médicaux

Des jeunes de l'association Banlieue Sans Frontière en Action (BSFA), volontaires en service civique à l'APHP. Leur rôle est d'accompagner d'aider et de rassurer les patients et leurs familles durant leur passage à l'hôpital. CHU Henri-Mondor de Créteil (94), France.

Des jeunes de l’association Banlieue Sans Frontière en Action (BSFA), volontaires en service civique à l’APHP. Leur rôle est d’accompagner d’aider et de rassurer les patients et leurs familles durant leur passage à l’hôpital. CHU Henri-Mondor de Créteil (94), France.

Une fiche technique proposée par l’Unapei, l’Union nationale d’associations de parents et amis de personnes handicapées mentales.

logo-unapeiSource : Unapei – Revue « Vivre ensemble » Numéro 116 Septembre 2013 ; Auteur : Bérengère CHATELLIER.

Une précision cependant : la seconde partie de la fiche (sur la neutralité des personnels des établissements) a évolué au regard des dernières décisions de la Cour d’appel de Paris – décision Baby Loup 27 novembre 2013.

Le droit à la pratique religieuse dans les établissements et services sociaux-médicaux, sociaux privés

Une fiche signée UNAPEI/B.CHATELLIER

Le champ d’intervention du secteur social et médico-social est vaste (enfance, personnes âgées, personnes handicapées…). C’est une des raisons pour lesquelles, la neutralité et la laïcité sont des règles importantes. Ces dernières doivent cependant s’inscrire dans le respect du principe de non-discrimination. Voici un focus sur le droit à la pratique religieuse pour les usagers des établissements et services sociaux et médico-sociaux.

Télécharger la fiche technique

Liens utiles :

Approfondir votre lecture

  • Journée interreligieuse pour la paix le 27 octobre 2011 à Assise.

De gauche à droite : le Rev. Olav FYKSE TVEIT, Secrétaire général du Conseil Oecuménique des Egl. (COE), S.E. Mgr Norvan ZAKARIAN, primat du diocèse de France de l'Egl. arménienne orthodoxe, Mgr Rowan WILLIAMS, archevêque de Canterbury et primat de l'Egl. anglicane, S.B. Bartholomeos Ier, Patriarche oecuménique de Constantinople, Benoît XVI, le rabbin David ROSEN, directeur international pour les relations interreligieuses de l'American Jewish Committee, le prof. Wande ABIMBOLA, représentant des cultes traditionnels africains, Acharya Shri Shrivatsa GOSWAMI, chef spirituel hindou du templ Sri Radharamana à Vrindavan, Vénérable JA SEUNG, President de l'ordre Jogye (Bouddhisme Coréen), Journée interreligieuse pour la Paix à Assise, Ombrie, Italie.

    Religions et spiritualités

    Pourquoi dialoguer avec les croyants d’autres religions ? L’Eglise catholique s’est engagée dans le dialogue avec des croyants d’autres religions car elle porte l’espérance que, par la rencontre d’autres traditions religieuses, elle accueillera davantage encore son Seigneur.

  • handicap-1173331_960_720

    Handicap et catéchèse

    Qu’est-ce que la Pédagogie catéchétique spécialisée ? La Pédagogie Catéchétique Spécialisée existe pour que la responsabilité catéchétique de l’Eglise soit exercée auprès de tous, sans oublier ceux qui ont un handicap, une maladie ou des difficultés particulières.

  • main tendue

    Fragilité et souffrance

    Les situations de fragilité peuvent provoquer souffrance, marginalisation … Quelques éléments rassemblés pour nous aider à en parler.