La fresque de la Résurrection

Fresque 1

La fresque de la Résurrection de Cahuzac-sur-Vère Ecclesia 13

Nicolaï Greschny (1912-1985) est un peintre et fresquiste d’origine russe installé en France après la Seconde Guerre mondiale. Il a réalisé toute une série de fresque dans des églises du diocèse d’Albi. La fresque présentée dans Ecclésia 13 représente la Résurrection qui se trouve dans l’église Saint-Thomas-de-Cantorbury à Cahuzac-sur-Vère (81). Elle est située dans une chapelle qui accueille le baptistère.

© Sedicom 81

Le Christ, « descendu aux enfers »

Le dimanche quand nous récitons le symbole des apôtres, peut être sans toujours y réfléchir, nous prononçons ces paroles « est mort, a été enseveli, est descendu aux enfers, le troisième jour est ressuscité des morts …. ». Ces mots posent souvent question : pourquoi Jésus est-il descendu aux enfers ? Ces termes insistent sur le fait que Jésus est vraiment mort, il était homme et a pris cette condition humaine jusqu’au bout. C’est le mystère de l’incarnation. Il va jusqu’à rejoindre les hommes dans le séjour des morts, le séjour « d’en bas », le shéol selon la tradition juive, ou les hommes attendent la rencontre avec Dieu. Mais toutes les représentations faites par les artistes aux différentes époques et avec plus ou moins de détails croustillants nous amènent à aller plus loin. On y retrouve l’humanité entière symbolisée par Adam et Eve, les rois de nos textes bibliques ainsi que les prophètes et quelques fois en plus des saints, une cohorte d’hommes et de femmes. Le Christ va chercher tous les hommes justes qui l’ont précédé, pour que « les morts entendent la voix du Fils de Dieu et que ceux qui l’auront entendue vivent » (Jn 5, 25). C’est le mystère de la rédemption. Mystère aussi du samedi saint, où ce temps d’attente et d’abandon, nous annonce déjà un Christ vainqueur, Roi de l’univers, visible et invisible, qui nous entraine déjà à sa suite vers une éternité d’amour.

– + – + – + – + – + –

Découvrez d’autres fresques de Nicolaï Greschny sur le site du diocèse d’Albi – Eglise catholique dans le Tarn en cliquant ici. Cette page présente les œuvres de différentes églises en lien avec le texte biblique qui les a inspiré, selon les thématiques de l’année liturgique.

Approfondir votre lecture

  • les-vitraux-de-bourges-jesus-parle-en-paraboles

    Les vitraux de Bourges : Jésus parle en paraboles

    Sur clé USB, des pistes pastorales pour découvrir ou redécouvrir les paraboles du Fils prodigue et du Bon Samaritain à partir des vitraux de Bourges.

  • Dossier Noël Narthex

    Art sacré : le calendrier de l’Avent de Narthex

    Depuis le 2 décembre, premier dimanche de l’Avent, la revue d’art sacré, patrimoine et création Narthex propose un calendrier d’œuvres d’art.

  • François

    François, dis-nous en qui tu crois !

    Un album illustré par Eric Puybaret, consacré à Saint François. Ce sont d’abord les très belles illustrations d’Eric Puybaret qui attirent : beaucoup de poésie, de délicatesse avec un souci particulier à la présence d’une nature vivante avec de nombreux animaux à chercher dans les pages. Et puis on est accroché par le récit : le texte est écrit d’après les Fioretti et les œuvres autobiographiques de Saint François d’Assise.