Jeu sur la prière : Prier avec les personnages bibliques

ini 235-e2 Prier avec personnages bibliques Image WebUn jeu extrait de la revue Initiales 235 « Silence ? On prie… »

Prier avec des personnages bibliques

Un jeu de type « Mistigri » où les joueurs doivent retrouver le personnage biblique et le verset de la demande qu’il adresse à Dieu pour les associer … avant d’aller chercher dans la Bible pour en savoir plus.

A la fin, il ne reste qu’une carte et celui qui la possède a gagné : c’est Jésus ! … celui qui nous apprend à prier.

Pour aller plus loin :

Dieu et la violence

Ini 255 Couverture

Un numéro par trimestre

Ini 253 Couverture

Un numéro, un thème

620x349 vignette Initiales

Accompagner les adolescents

catéchuménat adolescents

Jeunes & Vocations

jeunes-et-vocations-site

Les adolescents, un enjeu pastoral

Document-Episcopat-300x300

Christus Vivit : lettre du pape aux jeunes

L'exhortation apostolique post-synodale Il vit, commentée, éd. Lessius, octobre 2019.

Logo de l'Enseignement catholique.
logo-aep
lutter-contre-la-pedophilie

Approfondir votre lecture

  • « Bien dans ma foi ! », épisode 4 : Marie.

    « Bien dans ma foi ! », épisode 4 : Marie

    La vidéo et la fiche du quatrième épisode de la série « Bien dans ma foi ! », consacré à la Vierge Marie.

  • Ini 255 - Exodus Film

    Exodus, animer une rencontre avec un extrait du film sur les plaies d’Égypte

    Une proposition d’animation construite à partir d’un passage du film Exodus : Gods and Kings de Ridley Scott, inspiré de l’Ancien Testament. Une nouvelle vision de l’histoire de Moïse entraînant 600 000 esclaves dans un périple grandiose pour fuir l’Égypte et échapper au terrible cycle des dix plaies.

  • Statue de la Vierge Marie.

    Dévotion à Marie : « Les fêtes de Marie conduisent au mystère pascal »

    Dans l’encyclique Lumen Gentium, il est dit que « l’Église honore à juste titre d’un culte spécial celle que la grâce de Dieu a faite inférieure à son Fils certes, mais supérieure à tous les anges et à tous les hommes, en raison de son rôle de Mère très Sainte de Dieu et de son association aux mystères du Christ… Tandis que la Mère est honorée, le Fils en qui tout existe (cf. Col 1/15-16) et en qui « il a plu » au Père éternel « de faire résider toute la plénitude » (Col 1/19) est reconnu comme il convient, aimé, glorifié et obéi »