Un bout de tchat : un jeu pour parler de soi

Jeu extrait de la revue Initiales 254 : A quoi joue-t-on ?

Un bout de tchat : un jeu pour apprendre à connaître les autres et parler de soi.

Un jeu pour prendre du plaisir, mais aussi apprendre à écouter, à respecter les règles et surtout à oser, à risquer même si nous ne sommes pas tous prêts à cela. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse, mais la réponse propre à chacun.

Matériel

  • Un dé avec des gommettes en remplacement des chiffres : 2 gommettes orange pour la catégorie « Entrer dans le jeu », 2 gommettes blanches pour la catégorie « Je me dévoile », 1 gommette bleue pour la catégorie « Oser direct », 1 gommette grise pour la catégorie « Dans mon cocon »
  • La fiche déroulement pour l’animateur
  • Les cartes, à imprimer, à découper, à plier et à coller pour les rendre recto-verso
  • Les jetons, à imprimer et à découper

Déroulement de la partie (60 min)

Objectif

Parler de soi. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse, mais la réponse propre à chacun.

Attention : les jeunes doivent bien se connaître et être en confiance pour jouer à ce jeu.

Règle du jeu

Répartir les jeunes pour faire de groupes de 8 joueurs maximum afin que tout le monde puisse parler. Donner à chaque groupe l’ensemble du matériel.

Répartir les cartes au centre de la table en 4 tas selon leur catégories (Entrer dans le jeu, Je me dévoile, Oser direct, Dans mon cocon).

Le premier joueur lance de dé : suivant la couleur qui tombe, il tire la carte au-dessus de la pile de la catégorie concernée.

Il lit pour lui-même les questions de la carte et en choisit une qu’il pose aux autres joueurs. Chacun y répond l’un après l’autre, celui qui a posé la question terminant le tour de parole.

Attention : personne ne doit interrompre celui qui parle, sauf l’animateur si le joueur parle trop longtemps. L’animateur invite les uns et les autres à approfondir la réponse donnée pour que celle-ci ne soit pas trop sèche !

Le joueur qui a posé la question choisit alors la réponse qu’il a préférée (pour des raisons qui lui sont personnelles) et attribue un jeton à celui qui a donné cette réponse. La carte utilisée est remise sous les cartes de sa catégorie.

C’est alors au tour de son voisin de gauche de tirer le dé, et de recommencer comme ci-dessus.

Lorsque l’on arrête le jeu, selon le temps dont on dispose ou après un nombre de tours déterminé en début de partie, le gagnant est celui qui a reçu le plus de jetons.

Célébrons nos talents !

Ini 259_Couverture

Un numéro par trimestre

Ini 258_Couverture

Se procurer un numéro

boutique-publications.cef.fr

Un numéro, un thème

Initiales : une nouvelle maquette depuis 2020.

Christus Vivit : lettre du pape aux jeunes

L'exhortation apostolique post-synodale Il vit, commentée, éd. Lessius, octobre 2019.

Approfondir votre lecture

  • L'incrédulité de saint Thomas, un tableau du Caravage.

    L’escape game de saint Thomas

    Afin de mettre en valeur les talents de chacun, Initiales propose aux animateurs d’équipe d’adolescents de bâtir un escape game pour ou avec les jeunes. Le principe de l’escape game est de sortir d’un lieu avant l’écoulement du temps de jeu prévu. Dans celui que nous proposons « clé en main » ici, saint Thomas est confiné avec les disciples au Cénacle, dans la crainte des persécutions. L’objectif sera de découvrir qui est Thomas.

  • Ini 258-e1 Le bon Pélerin

    « Le bon pèlerin », faire l’expérience de la marche et de la rencontre par le jeu

    Le bon pèlerin : faire l’expérience d’une marche avec ce que cela apporte de difficultés et de joies, d’expérience de la rencontre de l’autre et du Tout Autre. Par ce jeu les jeunes découvriront que d’autres avant eux ont fait cette expérience et ont marqué certains lieux. Ils pourront relire une expérience de marche et découvrir des lieux de pèlerinage.

  • Illustration des cartes du jeu « A la découverte de mon Église »

    Par le jeu, partir « à la découverte de mon Église »

    A la découverte de mon Église : quelles sont les personnes qui composent l’Église, quels sont leur rôles, leurs missions ? Un jeu de cartes où deux équipes s’affrontent pour deviner qui est illustré par un dessin, un rébus, ou une charade. Sauront-elles les nommer, sauront-elles expliquer qui ils sont dans la diversité du paysage de ce que nous appelons « Église » ?