Chrétiens et musulmans, les voies du dialogue

Approfondir votre lecture

  • Journée interreligieuse pour la paix le 27 octobre 2011 à Assise.

De gauche à droite : le Rev. Olav FYKSE TVEIT, Secrétaire général du Conseil Oecuménique des Egl. (COE), S.E. Mgr Norvan ZAKARIAN, primat du diocèse de France de l'Egl. arménienne orthodoxe, Mgr Rowan WILLIAMS, archevêque de Canterbury et primat de l'Egl. anglicane, S.B. Bartholomeos Ier, Patriarche oecuménique de Constantinople, Benoît XVI, le rabbin David ROSEN, directeur international pour les relations interreligieuses de l'American Jewish Committee, le prof. Wande ABIMBOLA, représentant des cultes traditionnels africains, Acharya Shri Shrivatsa GOSWAMI, chef spirituel hindou du templ Sri Radharamana à Vrindavan, Vénérable JA SEUNG, President de l'ordre Jogye (Bouddhisme Coréen), Journée interreligieuse pour la Paix à Assise, Ombrie, Italie.

    Religions

    Pourquoi dialoguer avec les croyants d’autres religions ? L’Eglise catholique s’est engagée dans le dialogue avec des croyants d’autres religions car elle porte l’espérance que, par la rencontre d’autres traditions religieuses, elle accueillera davantage encore son Seigneur.