Autour du document de PCS « Accompagner les personnes porteuses d’un handicap mental vers l’Eucharistie »

Pour vivre autrement la messe

La célébration de l’eucharistie nous fait entrer dans une réalité qui nous dépasse : «il est grand le mystère de la foi». Comment dès lors entrer dans ce mystère, participer de façon «consciente, active et plénière du corps et de l’esprit, animé par la ferveur de la foi, de l’espérance et de la charité» (PGMR) ?

Cette année, le service de la catéchèse avec la Pédagogie Catéchétique Spécialisée a organisé des formations ouvertes à tous les catéchistes (et pas seulement ceux concernés par le handicap). Trois rencontres ont déjà eu lieu dans plusieurs lieux du diocèse (Arnouville, Avernes et Ermont). Elles ont réuni des animateurs d’aumônerie, des catéchistes, des accompagnateurs de catéchuménat, des paroissiens, des prêtres.

Habituellement, les documents catéchétiques s’adressent à notre intelligence,

ils structurent notre foi en nous donnant des repères pour mieux comprendre et vivre la messe. «Accompagner…Vers l’Eucharistie» propose une porte d’entrée originale: la pédagogie des 5 sens.

Dans cet itinéraire, les catéchistes sont invités dans un premier temps à vivre la messe en étant attentifs à ce qu’ils voient, entendent, goûtent, touchent, à ce que cela leur fait ressentir, éprouver. Tous disent que cette présence différente avec tout leur corps leur fait vivre la messe autrement: «Nous sommes dans l’instant présent, à l’écoute de nous-mêmes, des autres, de nos sens, de nos déplacements… Par cette attention à ce que nous éprouvons par nos sens, une unité nouvelle se fait entre notre corps et notre esprit.».

C’est à partir de cette expérience que se vivent les temps de catéchèse : comme une maturation de ce qui a été vécu par les sens, nous allons rattacher ces ressentis à une expérience de foi de l’Eglise. Ici, la «connaissance» va s’incarner et prendre vie.

Grâce à cette façon d’entrer dans la messe, de nombreux participants à ces formations disent qu’ils ne vivent plus la messe de la même manière !

Ainsi cette participante : «Avant, quand j’allais communier, j’étais agacée par l’attente, le fait de faire la queue…J’attendais le dernier moment, et je me faufilais pour ne pas subir cette attente. Aujourd’hui, je l’ai vécu différemment : me lever, marcher les uns derrière les autres, vers une même direction, unis par le même chant, m’a fait ressentir une communion, et j’ai compris que c’est ensemble, peuple en marche, que nous allions recevoir le corps du Christ».

Les catéchèses proposées dans ce document s’appuient sur la parole de Dieu dans laquelle nous entrons également par les 5 sens.

C’est le cas, par exemple, pour le récit de la passion du Christ. Au fil de la lecture, en petits groupes, les participants ont goûté le pain, senti le vin, touché le bois de la croix, les épines de la couronne, revêtu le manteau rouge de la Passion…et ont prononcé, à la suite du Christ, ses paroles: «Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné?». Un autre participant témoigne: «Entendre chacun redire les paroles du Christ, vivre les éléments de sa Passion…cela n’a plus rien à voir…»

Lors de l’homélie de la messe vécue au cours de ces journées de formation, le P. Pamphile Djokpé, prêtre accompagnateur de la catéchèse, résumait ainsi l’expérience vécue: «Nos sens donnent du sens à ce que nous célébrons. Et ils nous indiquent le sens.»

D’après l’article de Saskia Mincheni et Frédérique Le Clercq paru dans «Eglise en Val-d’Oise» n°314 d’avril 2015

Approfondir votre lecture

  • Jubilé de l'Arche à Paray-le-Monial.

    Vivre la journée du handicap … en célébrant

    Une proposition de célébration œcuménique dont la mise en œuvre s’est faite tout au long de la « journée du Handicap », à Ermont, dans le diocèse de Pontoise, dimanche 24 juin 2018. Une journée préparée par l’équipe diocésaine de la PPH, dont la déléguée PCS et le concours des responsables et accompagnateurs des mouvements et associations. […]

  • pélé Liesse PCS

    Un pèlerinage autour des personnes en situation de handicap

    L’Eglise de l’Aisne est heureuse d’offrir un beau cadeau aux personnes handicapées. Le premier pèlerinage autour des personnes handicapées se déroulera autour de la basilique de Notre Dame de Liesse le samedi 20 octobre 2018.

  • Couverture Accompagner les personnes porteuses d'un handicap mental vers l'Eucharistie

    Accompagner vers l’Eucharistie avec des Sourds

    A bourg la Reine, au cours d’un WE national de la Pastorale des Sourds, nous avons travaillé sur l’itinéraire « Accompagner les personnes porteuses d’un handicap mental vers l’Eucharistie » qui s’appuie sur la pédagogie des 5 sens.   Bien sûr vous me direz que les personnes sourdes ne sont pas des personnes porteuses d’un handicap mental […]