La minute liturgique : le temps d’un podcast, méditer un mot de la messe

La minute liturgique : les mots de la messe expliqués dans une série de podcasts.

La série de podcasts a été pensée pour préparer et accompagner l’entrée en vigueur de la nouvelle traduction du Missel romain, pour l’Avent 2021. Au total, ce sont une cinquantaine de mots ou expressions tirés du Missel romain, le livre destiné à la célébration de l’Eucharistie, qui seront décryptés dans un podcast et livrés à la méditation des auditeurs. « Un peuple rassemblé », « Au nom du Père », « Le Seigneur est avec vous » …

À l’occasion de l’entrée en vigueur pour l’Avent 2021 de la nouvelle traduction du Missel romain, l’Association Episcopale Liturgique pour les pays Francophones a demandé à plusieurs lecteurs venus de toute la francophonie de prêter leur voix à 52 textes, 52 « mots de la messe ».

Ces petits billets, chacun d’une minute, sont tirés de la plume du P. Olivier Windels, vicaire épiscopal et responsable des services de la Catéchèse, du Catéchuménat et de la Liturgie pour le diocèse de Liège (Belgique). Ils abordent sous un mode catéchétique les mots et expressions que nous entendons tous à la messe, mais dont nous avons parfois perdu le sens.

L’ensemble forme comme une sorte d’impressionnisme liturgique, quand par petites touches, le mystère s’ouvre et se déploie dans sa richesse inépuisable. Le langage se veut simple, mais sans écorner la profondeur de la merveille eucharistique. Quelques passages en sont dès lors plus denses mais cette densité même est celle du trésor dont ils entendent rendre compte. La gageure était de faire tout cela en une minute, montre en main !

Ces textes, sont à écouter, méditer, mais aussi à lire : l’ensemble est réuni aux Editions Fidélité sous le même titre : La minute liturgique (à paraître fin juin 2021).

« Le Seigneur est avec vous »

« Prends pitié »

Pour en savoir plus sur le Missel romain et sa nouvelle traduction :

Les lectures du jour

Évangile : « Ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont les gens qui retiennent la Parole et portent du fruit par leur persévérance » (Lc 8, 4-15)

Acclamation : (cf. Lc 8, 15) Alléluia. Alléluia. Heureux ceux qui ont entendu la Parole dans un cœur bon et généreux, qui la retiennent et portent du fruit par leur persévérance.Alléluia. Évangile de Jésus Christ selon saint Luc En ce temps-là,     comme une grande foule se rassemblait, et que de chaque ville on venait vers Jésus, il dit dans une parabole :     « Le semeur sortit pour semer la semence, et comme il semait,…

Le Missel romain, nouvelle traduction

La collection « Célébrer »

Regards d'évêques

sur la prière du Notre Père

La prière du Notre Père

Approfondir votre lecture

  • Faire bénir sa maison : témoignages et propositions de bénédictions

    « Aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison ». Faire bénir sa maison, son appartement peut être une bonne manière de poser de vrais repères et d’installer le Seigneur sous son (nouveau) toit. Cette volonté des familles de faire bénir leurs logements est peut-être d’autant plus fréquente que les derniers mois et la crise du COVID-19 ont conduit beaucoup de personnes à passer plus de temps chez eux, au sein de leur foyer (confinement, télétravail…).

  • Collection « Célébrer » : une série d’itinéraires théologiques, mystagogiques et liturgiques

    La collection « Célébrer » proposée par le Service national de la pastorale liturgique et sacramentelle et éditée chez Mame depuis 2018 est élaborée à partir de récits de célébrations issus de diverses réalités pastorales. Chaque numéro de cette collection d’ouvrages offre au lecteur un itinéraire liturgique et spirituel de formation et de discernement des pratiques, à la lumière de l’enseignement de l’Église. Le cinquième volume s’intitule : Vivre la messe. La nouvelle traduction du Missel romain.

  • Le Missel romain, un outil précieux et indispensable pour la catéchèse

    Un nouveau Missel romain va arriver dans les paroisses de France à l’occasion de la nouvelle année liturgique et l’entrée en Avent 2021. Certains diront peut-être que cet « événement » paraît bien loin de la vie et des préoccupations de la catéchèse. Et pourtant …