Le Missel romain, un outil précieux et indispensable pour la catéchèse

Un nouveau Missel romain va arriver dans les paroisses de France à l’occasion de la nouvelle année liturgique et l’entrée en Avent 2021. Certains diront peut-être que cet « événement » paraît bien loin de la vie et des préoccupations de la catéchèse. Et pourtant …

Et pourtant … si le but de la catéchèse est « de mettre en contact, en communion et en intimité avec le Christ » comme l’écrivait saint Jean-Paul II dans l’exhortation apostolique Catechesi Tradendae, elle devra donc nécessairement convoquer la liturgie : il n’y a pas de catéchèse sans expérience de la prière, de temps de célébration comme l’eucharistie, de vie liturgique … Le Missel romain est dès lors un outil précieux et indispensable pour la catéchèse, particulièrement en cette époque où le nouveau Directoire pour la Catéchèse invite à emprunter la voie mystagogique :

« La liturgie est l’une des sources essentielles et indispensables de la catéchèse de l’Eglise, non seulement parce que la catéchèse peut y puiser du contenu, des langages, des gestes et des paroles de foi, mais surtout parce qu’elle appartiennent mutuellement à l’acte même de croire » (DpC 95).

Ouvrir le Missel romain c’est découvrir la beauté des oraisons, des bénédictions ; c’est entrer dans la compréhension de la foi en parcourant les Préfaces, les Prières Eucharistiques ; c’est convoquer la richesse de l’histoire de l’Eglise en visitant les notices des saints, des bienheureux, des martyrs et se réjouir de la communion des saints ; c’est plonger dans la richesse de l’année liturgique et de ses temps au service de l’annonce du kérygme, des grands mystères de la foi que sont l’Incarnation, la Résurrection, c’est tout simplement trouver les prières qui pourront enrichir notre catéchèse … Il y a encore beaucoup à faire pour oser proposer une catéchèse adossée à l’année liturgique qui plongerait plus encore les catéchisés dans la vie de l’Eglise. Organisée à partir du rythme de la vie ecclésiale, la catéchèse serait assimilée à la formation spirituelle et moins scolaire.

Et puis, ouvrir le Missel romain, c’est contempler la multitude des citations bibliques de la première à dernière page de ce livre décidément bien précieux.

Il me semble que l’Eglise va nous offrir un beau cadeau pour nos rencontres de catéchèse de l’enfance, de l’adolescence, avec les jeunes et les adultes catéchumènes. Le cadeau d’un Missel si souvent porté par les servants d’autel lors des messes sans savoir qu’ils ont entre leurs mains le trésor de siècles de maturation de la vie de foi et de prière de générations de chrétiens …

Catéchèse, liturgie et charité sont toutes les trois désirées par le Christ qui envoie ses disciples en mission (Mt 28). Toutes les trois sauront se réjouir et se nourrir du nouveau Missel romain ! C’est le but de ce dossier pour l’activité catéchétique de l’Eglise dont le SNCC porte le souci et une part active de formation !

P. Christophe Sperissen

Le Missel romain, nouvelle traduction

52 mots de la messe

Redécouvrir la profondeur des mots et moments de la messe

« Fruit de la terre et du travail des hommes », « par lui, avec lui et en lui », « nous osons dire » ... savons-nous toujours ce que veulent dire ces expressions que nous entendons à la messe ?

A l’occasion de l’entrée en vigueur pour l’Avent 2021 de la nouvelle traduction du Missel romain, l’Association Episcopale Liturgique pour les pays Francophones (AELF) a demandé à plusieurs lecteurs venus de toute la francophonie de prêter leur voix à 52 textes, 52 « mots de la messe ».

Pour approfondir

  • Collection « Célébrer » : une série d’itinéraires théologiques, mystagogiques et liturgiques

    La collection « Célébrer » proposée par le Service national de la pastorale liturgique et sacramentelle et éditée chez Mame depuis 2018 est élaborée à partir de récits de célébrations issus de diverses réalités pastorales. Chaque numéro de cette collection d'ouvrages offre au lecteur un itinéraire liturgique et spirituel de formation et de discernement des pratiques, à la lumière de l'enseignement de l'Église. Le cinquième volume s'intitule : Vivre la messe. La nouvelle traduction du Missel romain.

  • La minute liturgique : le temps d’un podcast, méditer un mot de la messe

    La série de podcasts a été pensée pour préparer et accompagner l'entrée en vigueur de la nouvelle traduction du Missel romain, pour l'Avent 2021. Au total, ce sont une cinquantaine de mots ou expressions tirés du Missel romain, le livre destiné à la célébration de l’Eucharistie, qui seront décryptés dans un podcast et livrés à la méditation des auditeurs. « Un peuple rassemblé », « Au nom du Père », « Le Seigneur est avec vous » ...

  • Le MOOC de la messe : une formation digitale pour mieux comprendre et vivre la célébration eucharistique

    Le MOOC de la messe : cette formation en ligne et gratuite met au défi les participants de mieux comprendre et vivre la messe en 6 semaines. Ce MOOC peut être une occasion d'évangélisation, puisque la formation est proposée à tous, et une opportunité à saisir pour convertir notre propre regard sur le mystère eucharistique et ce qui se vit à la messe. La 2ème édition du MOOC de la messe sera proposée pendant l'Avent 2021.

Les lectures du jour

Évangile : « Ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont les gens qui retiennent la Parole et portent du fruit par leur persévérance » (Lc 8, 4-15)

Acclamation : (cf. Lc 8, 15) Alléluia. Alléluia. Heureux ceux qui ont entendu la Parole dans un cœur bon et généreux, qui la retiennent et portent du fruit par leur persévérance.Alléluia. Évangile de Jésus Christ selon saint Luc En ce temps-là,     comme une grande foule se rassemblait, et que de chaque ville on venait vers Jésus, il dit dans une parabole :     « Le semeur sortit pour semer la semence, et comme il semait,…

Le Missel romain, nouvelle traduction

La collection « Célébrer »

Regards d'évêques

sur la prière du Notre Père

La prière du Notre Père

Approfondir votre lecture

  • Faire bénir sa maison : témoignages et propositions de bénédictions

    « Aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison ». Faire bénir sa maison, son appartement peut être une bonne manière de poser de vrais repères et d’installer le Seigneur sous son (nouveau) toit. Cette volonté des familles de faire bénir leurs logements est peut-être d’autant plus fréquente que les derniers mois et la crise du COVID-19 ont conduit beaucoup de personnes à passer plus de temps chez eux, au sein de leur foyer (confinement, télétravail…).

  • Collection « Célébrer » : une série d’itinéraires théologiques, mystagogiques et liturgiques

    La collection « Célébrer » proposée par le Service national de la pastorale liturgique et sacramentelle et éditée chez Mame depuis 2018 est élaborée à partir de récits de célébrations issus de diverses réalités pastorales. Chaque numéro de cette collection d’ouvrages offre au lecteur un itinéraire liturgique et spirituel de formation et de discernement des pratiques, à la lumière de l’enseignement de l’Église. Le cinquième volume s’intitule : Vivre la messe. La nouvelle traduction du Missel romain.

  • Printemps, été, automne, hiver : accueillir la nouvelle saison avec une prière de bénédiction

    Le site Liturgie & Sacrements propose un temps prière et de bénédiction pour accueillir chacune des 4 saisons : printemps, été, automne, hiver. Une belle occasion pour chaque famille, chaque foyer, de bénir et rendre grâce à Dieu pour la Création, au moment d’un changement de saison.