L’itinéraire catéchuménal : un itinéraire révélateur de talents

Cet article est paru dans le n°259 d’Initiales : Célébrons nos talents !

Demandant le baptême, les jeunes ne réalisent pas qu’ils embarquent pour un voyage à la rencontre de Dieu et d’eux-mêmes. Adolescents, ils doutent souvent d’eux-mêmes, se trouvent nuls parfois ! Les accompagnateurs vont puiser dans l’itinéraire catéchétique et les célébrations liturgiques de multiples ressources pour les accompagner dans leur développement, à la découverte de leurs propres talents.

« Quel est ton nom ? Que demandes-tu à l’Église ? » Ces questions posées lors de la célébration d’entrée en catéchuménat révèlent l’attention personnelle portée au jeune. C’est bien lui que Dieu accueille dans sa singularité et « lui accorde largement sa grâce » (RICA n° 70). Puis, dans les rencontres régulières, le jeune pourra découvrir combien il est aimé de Dieu, tel qu’il est, et sera invité à orienter sa vie en apprenant à mettre ses pas dans ceux de Jésus Christ « car c’est en lui que nous avons la vie le mouvement et l’être » (Ac 17,28).

À l’approche du baptême, les catéchumènes sont invités à vivre le rite de l’Appel décisif1 , au cours duquel ils manifestent leur décision de recevoir ce sacrement. C’est l’occasion d’un discernement, autrement dit d’une relecture du chemin parcouru et de ses conséquences sur leur vie. Ils pourront évoquer les événements, les paroles, les rencontres qui sont porteurs de vie, d’espérance et de croissance et aussi ce qui est plus difficile. L’accompagnateur sera attentif à mettre en valeur, avec délicatesse, ce qu’il perçoit de leur croissance, leurs talents. Il les aidera à percevoir les aspirations sur lesquelles ils pourront prendre appui pour orienter leur vie. Avec le baptême commence pour eux une vie nouvelle, le rite de la lumière leur rappelle qu’ils ont à vivre en enfants de lumière. Quels talents vont-ils pouvoir déployer pour cela ? Une force leur sera donnée, celle de l’Esprit Saint qui viendra pleinement sur eux lors de la confirmation.

Cécile Eon, SNCC

1. Selon les diocèses, les jeunes peuvent être invités à vivre cette célébration

Avec les jeunes

  • Découvrir les dons du Saint-Esprit avec cette prière de la Confirmation : Dieu tout puissant, Père de Jésus, le Christ, notre Seigneur, tu as fait renaître ces baptisés de l’eau et de l’Esprit, tu les as libérés du péché ; répands maintenant sur eux ton Esprit Saint, donne-leur un esprit de sagesse et d’intelligence, de conseil et de force, esprit de connaissance et d’affection filiale, remplis-les de l’Esprit d’adoration. »
  • Regarder la vidéo témoignage de Florine, se partager qui est Jésus pour nous et quels sont les talents que nous avons reçus.

Lors de la session « Lieux de vie des adolescents : lieux d’accompagnement vers les sacrements ? », Mgr Leborgne, évêque d’Amiens, évoque notamment trois mots qui définissent bien ce qu’est cette communauté : ecclésiale, fraternelle et catholique.

Le témoignage de Florine

Dans le même numéro :

  • Célébrons nos talents ! – Initiales n°259

    Je suis nul ! Beaucoup d'adolescents le pensent car beaucoup d'adultes leur renvoient cette image de ne jamais être assez bien, assez bon, au collège, en sport, dans une activité artistique. À cet âge, où l'on doute facilement de soi, savoir reconnaître ses talents, ses dons et pouvoir les développer en toute confiance est essentiel afin de pouvoir trouver son chemin de vie.

  • Une confiance folle : la parabole des talents

    Les mois passent, les années s'écoulent. Le Christ ne revient pas. Cette attente qui dure met à rude épreuve la foi de la communauté. Juste avant les récits de la Passion, les évangiles évoquent, avec des images d'apocalypses, ces temps qui seront les derniers, ceux du retour du Seigneur.

Un numéro par trimestre

Ini 258_Couverture

Se procurer un numéro

boutique-publications.cef.fr

Approfondir votre lecture

  • Jeune fille se mettant au service d'une dame âgée en lui apportant son plateau repas

    Le baptême, un appel à s’engager

    À l’adolescence, les jeunes nous renvoient assez régulièrement nos contradictions. Il n’est pas rare de les entendre nous dire : « Tu fais quoi pour les migrants qui se noient dans la Méditerranée ? », « Tu les aides comment les pauvres, à part en faisant un don aux Restos du Cœur ? »

  • Dire que Dieu est le Créateur, une vérité de foi

    Pendant le cheminement catéchuménal, les jeunes vont découvrir que le Dieu des chrétiens est un Dieu créateur et sauveur. Deux qualificatifs auxquels il n’est pas évident de réfléchir avec eux et qui pourtant sont au cœur de notre foi.

  • Liberté, Égalité, Fraternité : relire cette devise avec le regard de la foi

    Sur la façade de nombreux établissements publics s’affiche cette devise de la République française : Liberté, Égalité, Fraternité. Il peut être intéressant avec des jeunes catéchumènes de revisiter ces mots bien connus avec le regard de notre foi et d’aller plus loin sur la notion de fraternité.