Acteurs dans la cité – Initiales n°204

Couvertue Initiales204

« Celui qui n’agit pas, sa foi est bel et bien morte. » (Lettre de St Jacques 2,17)

Si nous animateurs en catéchèse, sommes convaincus que la foi donne une assise dans l’existence, qu’elle nous permet de traverser notre vie d’homme et de femme, alors la catéchèse doit rendre possible que les jeunes, à leur tour, se tiennent debout dans leur vie, apprennent à faire des choix et deviennent responsable…

Si la foi est notre moteur, alors construisons une société plus humaine, ensemble, croyants et non-croyants, tissons un bout de vie solidaire, mettons nos pas dans ceux qui nous ont précédés…

Commander

Sommaire du numéro d’Initiales de mai – juin 2007 (204).

Approfondir votre lecture

  • Le rite de la renonciation au mal lors de la célébration du baptême

    La renonciation au mal lors du baptême, après la bénédiction de l’eau, pose souvent question avec son vocabulaire qui peut paraître un peu surprenant pour les adolescents.

  • Le catéchuménat : un apprentissage de la prière

    Le pape François dans son encyclique Christus vivit nous invite à la prière pour entrer en amitié avec Jésus. « Nous parlons avec l’ami, nous partageons les choses les plus secrètes. Avec Jésus aussi, nous parlons. La prière est un défi et une aventure. » (Christus vivit, n°155)

  • L’itinéraire catéchuménal : un itinéraire révélateur de talents

    Demandant le baptême, les jeunes ne réalisent pas qu’ils embarquent pour un voyage à la rencontre de Dieu et d’eux-mêmes. Adolescents, ils doutent souvent d’eux-mêmes, se trouvent nuls parfois ! Les accompagnateurs vont puiser dans l’itinéraire catéchétique et les célébrations liturgiques de multiples ressources pour les accompagner dans leur développement, à la découverte de leurs propres talents.