Redire « oui » chaque jour… est-ce que je peux être rebaptisé ?

31 mars 2018 : Catéchumène recevant le baptême, lors de la Vigile pascale. Paroisse Saint Ambroise, Paris (75), France.

Cet article est paru dans la revue Initiale n°263 : Choisis la vie !

Est-ce que je peux être rebaptisé ? Cette question, je l’ai souvent entendue. Mais pourquoi ce désir ?

Souvent à l’occasion du baptême d’un copain, les jeunes se posent la question de leur propre baptême et, s’ils l’ont vécu bébé ou enfant, le fait de ne pas en avoir le souvenir crée un manque. Les jeunes catéchumènes donnent l’impression de vivre de manière souvent intense ce cheminement, le baptême en lui-même, les gestes et paroles qui marquent ce jour si spécial.

Mais être baptisé ne s’arrête pas là. Le choix qui est fait lors de la demande de ce sacrement engage toute une vie. Être chrétien n’est pas la promesse d’un jour, tout comme le sacrement de mariage . Il nous faut dire oui à chaque instant, dans chacune de nos actions, de nos paroles, dans chacun de nos comportements, de nos sourires, de nos pardons. Un choix pour une vie et pour tous les jours de notre vie.

Le Rituel de l’Initiation Chrétienne des Adultes nous rappelle que « le baptême est le sacrement de la foi par laquelle les hommes éclairés par la grâce du Saint-Esprit, répondent à l’Évangile du Christ » (RICA 1.3).

Mais comment répondre à l’Évangile ? Le Christ nous a laissé un commandement essentiel pour cela : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés » (Jn 15, 12).

C’est un long apprentissage qui ne s’achève pas le jour de la réception de ce sacrement. Le jeune baptisé aura besoin de l’Église et de ses frères en Christ pour persévérer dans cette tâche.

Alors non, nous ne pouvons pas être rebaptisés car « l’état de baptisé est acquis une fois pour toutes » (RICA 1.4) mais nous pouvons revêtir le Christ à chaque occasion qui nous est donnée de poser un choix.

Avec les jeunes

Proposer aux jeunes de lire les formules lors de la signation du front et des sens (RICA 88 à 92).

  • Repérer les gestes faits par le célébrant ou les accompagnateurs : où reçoivent-ils la Croix du Christ ? Qu’est-ce que cela signifie pour eux ?
  • Repérez les paroles prononcées par le célébrant, et chercher les verbes utilisés (écouter, voir, répondre, être habité, porter, avoir la vie). Leur proposer de donner des exemples concrets de leur vie en lien avec ces verbes.
  • Comment vont-ils s’appliquer à connaître et à suivre le Christ ?

Sur le même thème

Renouveler les promesses du baptême lors de la vigile pascale ?

La vigile pascale, une veillée pour puiser à la source du don reçu. Lors de la vigile pascale, il arrive souvent que des adultes soient baptisés. Mais que s'y passe-t-il pour les baptisés de longue date ?

Dans le même numéro :

  • Le jeu de la vie : jouer, faire ses choix, et déterminer son propre chemin

    Le jeu de la vie ! En répondant aux questions des cartes, chacun fait des choix, chacun prend sa direction et construit son chemin de vie.

  • Le ciel attendra, un film pour parler de la radicalisation des jeunes

    Sonia et Mélanie pourraient être n'importe laquelle des jeunes filles que nous côtoyons et, comme elles, croiser un jour la route de la radicalisation islamiste… À travers l'histoire de ces deux filles ordinaires, le film plonge au cœur du processus d'embrigadement des filières terroristes.

  • Choisis la vie ! – Initiales n°263

    La vie est faite de choix conscients ou inconscients, petits et grands et à l'âge de l'adolescence ces choix se posent avec encore plus de force car la question de l'avenir paraît souvent mise en jeu. Qui peut m'aider, comment choisir et accepter au lieu de renoncer ? Le livre du Deutéronome nous invite à choisir la vie, à quoi cela nous engage-t-il dans le monde d'aujourd'hui ?

Un numéro par trimestre

Ini 258_Couverture

Se procurer un numéro

boutique-publications.cef.fr

Approfondir votre lecture

  • Jeune fille se mettant au service d'une dame âgée en lui apportant son plateau repas

    Le baptême, un appel à s’engager

    À l’adolescence, les jeunes nous renvoient assez régulièrement nos contradictions. Il n’est pas rare de les entendre nous dire : « Tu fais quoi pour les migrants qui se noient dans la Méditerranée ? », « Tu les aides comment les pauvres, à part en faisant un don aux Restos du Cœur ? »

  • Dire que Dieu est le Créateur, une vérité de foi

    Pendant le cheminement catéchuménal, les jeunes vont découvrir que le Dieu des chrétiens est un Dieu créateur et sauveur. Deux qualificatifs auxquels il n’est pas évident de réfléchir avec eux et qui pourtant sont au cœur de notre foi.

  • Liberté, Égalité, Fraternité : relire cette devise avec le regard de la foi

    Sur la façade de nombreux établissements publics s’affiche cette devise de la République française : Liberté, Égalité, Fraternité. Il peut être intéressant avec des jeunes catéchumènes de revisiter ces mots bien connus avec le regard de notre foi et d’aller plus loin sur la notion de fraternité.