Ce que dit la Bible sur … le parfum

ce que dit la Bible parfumUne traversée de la Bible à travers l’odorat.

Ce que dit la Bible sur … Le parfum, de Jacques Teissier, Edition Nouvelle Cité, 2017, 128 pages, 13 €

Le parfum évoquerait davantage le luxe, la sensualité ou la futilité que le spirituel. Et pourtant, voyant combien pour les peuples d’Orient, parfums, baumes, aromates, encens sont profondément inscrits dans leur culture, ne nous étonnons pas s’il en est de même dans la Bible.

Les senteurs ne sont pas faites uniquement pour l’agrément du corps. On y découvre que les parfums entretiennent avec les dieux des rapports organiques, charnels, humoraux. Quel rôle jouaient la myrrhe, l’aloès, le nard, le cinnamome et tant d’autres ?

Saint Augustin lui-même recourt dans ses Confessions à l’odorat pour dire l’indicible du divin : « Tu as embaumé, j’ai respiré et, haletant, j’aspire à Toi. »

Les parfums sont bien une porte ouverte sur le mystère.

Comme pour d’autres ouvrages de cette collection « Ce que dit la Bible sur … » dont « Le parfum » est le 28ème tome, il est intéressant de faire une lecture transversale de la Bible en s’appuyant sur la porte d’entrée du parfum.

L’auteur nous invite à une visite en forme de voyage qui est à la fois sensitive, exégétique, botanique et géographique.

Pour ceux qui veulent traverser la Bible par les sens, cet ouvrage rejoint celui de Marie-Laure Veyron qui publiait en 2013 « Le toucher dans les Évangiles ».

Approfondir votre lecture