Avengers, l’ère d’Ultron : un film sur l’engagement et la responsabilité

Une animation proposée dans la revue Initiales 240 – Super-héros, une vie qui engage?

Une proposition d’animation inspirée par le blockbuster américain Avengers. Synopsis : Afin d’empêcher Ultron d’accomplir ses sombres desseins, des alliances inattendues se scellent, entraînant les super-héros dans une incroyable aventure et une haletante course contre le temps … Une fois de plus, leur mission les oblige à des renoncements.

Alors que Tony Stark tente de relancer un programme de maintien de la paix jusque-là suspendu, les choses tournent mal et les super-héros Iron Man, Captain America, Thor, Hulk, Black Widow et Hawkeye vont devoir à nouveau unir leurs forces pour combattre le plus puissant de leurs adversaires : le terrible Ultron, un être technologique terrifiant qui s’est juré d’éradiquer l’espèce humaine.

La bande-annonce du film

Une proposition d’animation (réserver une après-midi ou une soirée; le film dure 2h30)

Matériel :

Objectif :

Permettre aux jeunes de découvrir les caractéristiques de super-héros, et en quoi cela peut être entendu comme une vocation.

Préalable :

Les accompagnateurs doivent prendre le temps de visionner le film avant de le faire avec les jeunes.

1er temps : Situer le film

Présenter l’auteur, la date de sortie en salle, introduire le film en racontant le synopsis.

2ème temps : Visionner le film en distribuant des postes d’observations

  • Diviser le groupe en binômes et distribuer des postes d’observation : demander à chacun d’entre eux de se focaliser sur l’un des Avengers (Iron-Man ; Thor ; Hulk ; Captain America ; OEil de Faucon ; Natasha Romanoff).
  • Pendant le visionnage du film, pour observer, les binômes pourront avoir en tête les questions suivantes :
  • Quels sont les sentiments que provoque le fait d’être un super-héros pour le personnage observé ? (Ces sentiments peuvent évoluer durant le film).
  • A quoi notre Avenger a-t-il dû renoncer parce qu’il est un super-héros ?Pourquoi accepte-il la mission ?

3ème temps : Prendre le temps du débat

Permettre au débat de s’installer à partir par exemple des questions suivantes :

  • Quels sont les points communs entre les différents Avengers ? (Par exemple : aucun n’a vraiment choisi d’être un héros.)
  • En quoi le fait d’être un super-héros les a obligés à renoncer à un certain nombre de choses ? (Par exemple : une famille (Œil de Faucon), une petite amie (Captain America, Hulk), avoir des enfants (Natasha Romanoff), au trône dans son monde (Thor), être un inventeur (Tony Starck)…)
  • En quoi cette mission peut être entendue comme une vocation ? Connaissent-ils ce mot : vocation (vocare = appelé) ? A quoi, à qui, cela leur fait-il penser ? Ont-ils des exemples ? Pointer avec eux certaines facettes de la vocation telle que : un appel, un renoncement, un engagement, une responsabilité

Approfondir votre lecture

  • Initiales 240 couv

    Super-héros, une vie qui engage – Initiales n°240

    Le numéro d’Initiales (n°240) de décembre 2015 porte sur le thème : Super-héros, une vie qui engage. Les super héros sont à la mode. Superman, Batman, Spiderman et bien d’autres sont des hommes, des justiciers, qui ont des capacités hors du commun. Ils plaisent car ils viennent sauver le monde des hommes livré au mal. Ils n’attendent rien en retour. Nous voudrions être des supers héros car l’image qu’ils renvoient est souvent l’image de celui que nous voudrions être mais aussi parce qu’au fond de nous l’appel à aimer et à sauver l’autre trouve un écho. Leur vie nous interpelle et pourrait nous inciter à nous engager et à ne pas rester indifférents. N’est-ce pas à cet appel du Christ que nous avons à répondre ?

Approfondir votre lecture

  • mains

    Le corps humain et la gloire de la fragilité

    Un peu de théologie, L’Oasis n°7 : La résurrection de la chair. Notre corps, lieu d’expériences relationnelles et spirituelles est périssable mais a une vocation et un devenir surprenants.

  • hitchhiker-691581_1280

    Peur de l’autre … peur de soi ?

    « N’aie pas peur » : la petite phrase que prononce l’ancien dans l’oreille du plus jeune, quand ce dernier affronte l’inconnu du monde, révèle en creux, l’expérience à la fois forte et déterminante de la peur, expérience humaine – « trop humaine » – par excellence.

  • silhouette-1082129_640

    Construction de l’identité : anthropologie, théologie, éthique

    Cet article est paru en plusieurs épisodes en 2010 et 2011 dans le Bulletin de Liaison du Catéchuménat. Le père Philippe Maxer nous parle de la construction de l’identité, question inévitable pour chacun.