Lettre du pape au peuple de Dieu sur la pédophilie : quel engagement pour les catéchistes ?

26 août 2018 : Conférence de presse dans le vol de retour de la visite pastorale en Irlande, à l'occasion de la Rencontre Internationale de la Famille. Le pape François aborde la question des abus sexuels, l'avortement et l'homosexualité.

26 août 2018 : Conférence de presse dans le vol de retour de la visite pastorale en Irlande, à l’occasion de la Rencontre Internationale de la Famille. Le pape François aborde la question des abus sexuels, l’avortement et l’homosexualité.

Dans sa lettre du 20 août 2018 au peuple de Dieu au sujet des abus sexuels dans l’Église, le pape François demande à chaque baptisé de « s’engager dans la transformation ecclésiale et sociale dont nous avons tant besoin » en faveur d’une culture de la protection et du « jamais plus » face à tout type et toute forme d’abus.

Pour cela le pape « invite le saint peuple fidèle de Dieu à l’exercice pénitentiel de la prière et du jeûne, conformément au commandement du Seigneur, pour réveiller notre conscience, notre solidarité et notre engagement ».

Pour assumer leur vocation particulière, nous incitons les catéchistes à se former à une attitude éducative juste. Nous les invitons à travailler en équipe de catéchistes le document de la cellule de lutte contre la pédophilie à partir d’une fiche de travail.

 

Une autre fiche destinée aux animateurs d’aumônerie est également disponible.

A lire également :

Approfondir votre lecture

  • Tous vigilants et actifs pour faire de notre Eglise « une maison sûre »

    En mars 2021, au terme de leur assemblée plénière du printemps, les évêques de France ont adressé une lettre aux catholiques de leurs diocèses sur la lutte contre la pédocriminalité. Nous vous encourageons à en prendre connaissance et à la diffuser largement. Cette lettre nous invite particulièrement, acteurs de la catéchèse et du catéchuménat, en contact avec des jeunes, des enfants, et des adultes, à nous former et à être vigilants et actifs pour faire de notre Eglise « une maison sûre ».

  • « Un diable dans la poche », un conte animé sur la violence du silence imposé

    Un diable dans la poche est un très beau court-métrage d’animation réalisé en 2019 par les élèves de l’école des Gobelins sur le thème de l’innocence brisée par la violence d’un secret trop lourd à porter.

  • La princesse sans bouche, un conte pour parler du sujet de l’inceste

    Ce conte permet d’aborder avec des enfants le sujet grave de l’inceste pour lesquels les mots peuvent manquer comme c’est le cas de cette petite princesse frappée de mutisme.