Migrants catéchumènes : une formation pour les accueillir et les accompagner

Des migrants, en quête de Dieu, sont attirés par la foi chrétienne et engagent un chemin de catéchuménat. Leur arrivée interpelle nos communautés chrétiennes qu’ils viennent enrichir avec leurs propres expressions de foi. La session de formation du 24 mai, organisée conjointement par le Service national de la catéchèse et du catéchuménat et le Service national de la pastorale des migrants et des personnes itinérantes, vise à répondre ensemble à ce nouveau défi.

Comment vivre avec eux la catholicité de l’Eglise, une communion dans la diversité, avec ses joies et ses défis ? Comment les accueillir, les accompagner et les intégrer ? Le passage par l’expérience de la migration appelle à un discernement spécifique, associant souplesse, adaptation à la situation particulière du migrant et conformité aux exigences de la vie chrétienne.

Dans la formation, alterneront échanges, enseignement, témoignages et ateliers introduisant à des pratiques et à des outils pédagogiques pour l’accompagnement de migrants catéchumènes.

Retour sur cette session :

Migrants catéchumènes : accueillir et accompagner dans la diversité des cultures (2018)

Des migrants, en quête de Dieu, sont attirés par la foi chrétienne et engagent un chemin de catéchuménat. Leur arrivée interpelle nos communautés chrétiennes qu’ils viennent enrichir avec leurs propres expressions de foi. Comment vivre avec eux la catholicité de l’Eglise, une communion dans la diversité, avec ses joies et ses défis ? [...]

Approfondir votre lecture

  • Jeune fille se mettant au service d'une dame âgée en lui apportant son plateau repas

    Le baptême, un appel à s’engager

    À l’adolescence, les jeunes nous renvoient assez régulièrement nos contradictions. Il n’est pas rare de les entendre nous dire : « Tu fais quoi pour les migrants qui se noient dans la Méditerranée ? », « Tu les aides comment les pauvres, à part en faisant un don aux Restos du Cœur ? »

  • Traverser la crise : ce que nous disent les apôtres dans l’évangile de la tempête apaisée

    Qui pourrait dire en ces années de pandémie que “la vie est un long fleuve tranquille” ? La vie est ponctué d’épreuves que nous devons traverser avec foi et espérance, à l’image des disciples dans l’épisode de « La tempête apaisée ».

  • Le choix contagieux de Ruth la Moabite

    Ruth la Moabite, qui a fait siens le peuple et le Dieu d’Israël est proclamée l’égale de Rachel et Léa, les matriarches, « qui construisirent à elles deux la maison d’Israël » (Rt 4, 11). Le récit la compare à Abraham. De sa fidélité contagieuse à la Loi, source de tous ses choix, naît la générosité des choix des autres, devenant source de salut pour tous. Ruth la Moabite, l’exclue de la promesse, participe plus que toute autre femme en Israël, à la réalisation de la promesse, elle, l’ancêtre de David de qui naîtra le Messie, le Sauveur du monde.