Gestion du temps : accueillir l’imprévu, le changement de programme

Ste Thérèse d'Avila

Accueillir l’imprévu à Rome le dernier jour du pèlerinage, lors du jubilé des catéchistes. Témoignage recueilli auprès d’un participant après la visite de la basilique Saint-Pierre avec Mgr d’Ornellas.

Des catacombes aux nombreuses églises, des rues et places de Rome à l’exposition sur les pas des saints et bienheureux, que de saints rencontrés évoqués : Saint Jean de Latran, Saint Calixte, Saint Tarcisius, Saint Paul, Sainte Marie, Saint Louis … mais où est donc passé Saint Pierre ?

Mgr d’Ornellas, depuis notre arrivée, souhaitait nous emmener sur la tombe de Saint Pierre. Mais voilà, ce n’était pas prévu dans le programme officiel ! Et pourtant, l’imprévu fait partie de notre vie, de nos temps forts, de nos rencontres … quelle place lui donner ?

Nous voilà donc partis, une trentaine, levés à 5h30 du matin, Mgr d’Ornellas en tête, pour aller pèleriner à la basilique Saint Pierre. D’abord les rues de Rome, vides, silencieuses, puis le soleil éclairant le Vatican, enfin l’entrée dans la Basilique. Émus, touchés, attentifs, nous écoutons Mgr d’Ornellas nous rappeler l’importance du Concile Vatican II devant une grande dalle gravée au sol rappelant la date de son ouverture. Nous passons la porte sainte et marchons en silence vers le tombeau de Saint Pierre emportant dans nos prières nos proches, les enfants, les jeunes, les adultes que nous accompagnons, nos prêtres, nos diacres, ceux que nous aimons et ceux que nous n’aimons pas assez. Devant le tombeau de Saint Pierre, ensemble, recueillis, nous récitons le CREDO qui prend une dimension nouvelle en cet instant, en ce lieu chargé de la présence de tous ceux qui nous ont précédés. Puis, écoutant notre guide du jour, nous regardons comment ce lieu par son architecture et ses phrases gravées dans la pierre en grec et en latin, nous rappelle le lien entre les Eglises d’Orient et d’Occident. Nous découvrons même un mot d’araméen glissé de manière inattendue dans la phrase latine : Simon bar Jonas, Simon fils de Jonas. Ce petit mot qui pourrait être insignifiant nous redit le lien étroit que nous entretenons avec le peuple juif.

En repartant nous nous arrêtons devant la première statue qui nous accueille en ces lieux. C’est une femme, Sainte Thérèse d’Avila. Elle a une plume dans une main, un livre dans l’autre, symboles habituellement réservés aux évangélistes. L’artiste inspiré la représente ainsi avant même qu’elle ne soit proclamée docteur de l’Eglise.

Puis c’est le retour, vite, si nous nous dépêchons nous aurons le temps d’un petit déjeuner tant attendu à l’hôtel et seront à l’heure pour rejoindre le reste du groupe.

Temps volé, temps partagé, temps privilégié, une heureuse parenthèse dans un programme bien chargé, mais quel bonheur !

Joëlle, équipe SNCC

Approfondir votre lecture

  • Odile, en charge de la catéchèse auprès d'enfants porteurs de handicap, témoigne de sa mission et des grâces reçues.

    « Une chance extraordinaire » : la joie d’être catéchiste auprès d’enfants porteurs de handicap

    Odile assure la catéchèse auprès d’enfants porteurs de handicap dans le diocèse de Toulouse. Elle en témoigne dans cette vidéo, évoquant la joie, la pagaille, les chants, la prière gestuée … et la tendresse de Marie, « maman par excellence », à l’égard de ces enfants et de tous les enfants du monde.

  • wonderlane-_rmULTYorYQ-unsplash

    Un chemin, un bouleversement : témoignage de Raphaël, 24 ans, qui se prépare au baptême

    Pâques est le passage des ténèbres à la lumière, victoire du Christ sur la mort. C’est un moment privilégié pour les personnes qui désirent entrer dans l’Église par le sacrement du baptême. Zoom sur le parcours de Raphaël Kerdat, 24 ans, qui est actuellement en 6ème année de médecine à Angers. La lecture de la Bible et la fréquentation de la paroisse Cathédrale-Saint-Maurice-Notre-Dame l’ont fait cheminer vers le sacrement de baptême, qu’il recevra prochainement.

  • Une crèche de Noël réalisée dans une église.

    Il était une fois… un souvenir autour de Noël

    Chaque semaine, dans la série Un Avent avec le nouveau Directoire : Le mystère de l’Incarnation, nous publions un récit-témoignage audio autour de l’Avent et Noël. Un souvenir, lointain ou pas, d’une rencontre, d’un dialogue, d’un clin d’œil qui nous a dit un peu du mystère de la venue du Christ … A votre tour de prêter attention et d’ouvrir votre cœur : qu’est-ce que Jésus veut murmurer à mon oreille, par la voix de mon prochain, en ce temps de cheminement vers Noël ?