« La balades des gens curieux », visites culturelles inclusives à Grenoble

la-balade-des-gens-curieux-a-grenobleLa voie de la beauté, « Via pulchritudinis, chemin privilégié d’évangélisation et de dialogue », était le thème de l’Assemblée plénière 2006 du Conseil Pontifical de la Culture. Cette intuition ne cesse d’inspirer de belles initiatives dans nos diocèses et communautés chrétiennes françaises. Zoom sur la voie de la beauté empruntée par une agence de médiation culturelle à Grenoble.

Dans nos catéchèses, nous soutenons souvent un récit biblique par l’image. Beaucoup de tableaux, œuvres d’art de nos musées ou églises, relatent des épisodes bibliques. Pour les personnes avec déficience intellectuelle, l’initiative de « La Balade des Gens Curieux », à Grenoble, pourrait s’étendre ailleurs. Certaines pourraient tourner autour d’œuvres culturelles de notre patrimoine religieux ?

« La Balade des Gens Curieux » est née de la rencontre de Marie Derouette, guide conférencière et Adrien Charoy, éducateur spécialisé.

Ils sont tous deux proches de l’Arche et ont vécu des JMJ avec des groupes de jeunes en situation de handicap. La Balade des gens curieux est une agence de médiation culturelle qui propose une approche nouvelle de l’art et de la culture. Nos balades s’appuient sur le regard des personnes avec une déficience intellectuelle. Elles sont ouvertes à tous les publics. Nous créons des outils de médiation qui aident à l’interaction entre les visiteurs.

« Nos balades ont pour but d’inclure les personnes en situation de handicap dans leur environnement, de faire le lien avec leur quotidien, de créer du lien avec le monde qui les entoure, de leur donner l’occasion de s’exprimer. Pour tous les publics, nos balades sont un moment privilégié pour se rencontrer et renouveler son regard sur l’art et sur le monde en général. »

Adrien : « J’ai travaillé pendant 7 ans en tant qu’éducateur et facilitateur auprès de personnes avec une déficience intellectuelle. J’aime créer du lien avec et autour de ces personnes. »

Marie : « Je suis historienne de l’art, diplômée de l’École du Louvre, et j’ai guidé de nombreux groupes depuis plus de dix ans. Je connais bien le secteur du handicap intellectuel dans lequel j’ai eu des engagements associatifs. Nos profils très complémentaires nous permettent de vous proposer des prestations originales inspirées de nos domaines d’expertise. »

Sur leur site : http://la-balade-des-gens-curieux.com/, parmi leurs propositions de service il y a la formation de personnes pour construire des visites culturelles inclusives. Ce qu’ils mettent en place à Grenoble peut donc aussi se développer dans d’autres régions …

Contacts : labaladedesgenscurieux@gmail.com ; 06 89 25 57 75

Approfondir votre lecture

  • La Nuit des églises, rendez-vous d’été culturel et spirituel dans les églises de nos villes et villages

    Chaque année, le grand rendez-vous culturel et spirituel de La Nuit des églises convie les estivants, croyants ou non, à partager un moment d’émerveillement sous les voûtes et les clochers des églises françaises. Expositions, visites, conférences, concerts sont organisés par la communauté paroissiale, dans une volonté de première annonce, et proposés au cœur de la nuit, moment favorable pour une vraie rencontre.

  • Art sacré : pour l’été, la sélection d’expositions et événements culturels de Narthex.fr

    Après les restrictions de la crise sanitaire, la période estivale se présente comme une ‘échappée belle’, une escapade enfin possible pour savourer découvertes et émerveillements, et entrer dans la voie de la beauté, sur le chemin des vacances. La réouverture des lieux culturels offre une myriade de propositions, parmi lesquelles Narthex.fr a choisi certaines haltes pour sa série Itinérances d’été. La revue numérique d’art sacré, patrimoine et création invite ses lecteurs à parcourir la France à travers une sélection d’expositions, musées, festivals, concerts, évènements…

  • Entrer dans la voie de la beauté

    Emprunter la « voie de la beauté » – via pulchritudinis – ce n’est pas inviter à trouver de jolies illustrations pour étayer son propos, c’est parce que la voie de la beauté est chemin vers Dieu, chemin de Dieu. Pour nous, chrétiens, la beauté trouve son origine au cœur même de notre foi. Dieu se manifeste dans l’œuvre de sa création : contempler son ouvrage et voir combien cela est bon (ou « beau »), c’est avoir un aperçu, un « avant-goût » de la beauté même de Dieu.