Un Avent à l’école du nouveau Directoire : Parole de Dieu et Incarnation

« Le Seigneur nous appelle à un changement radical pour retrouver la confiance, la joie et la simplicité d’un enfant afin de l’accueillir, d’accueillir sa Parole. »

« Le Seigneur nous appelle à un changement radical pour retrouver la confiance, la joie et la simplicité d’un enfant afin de l’accueillir, d’accueillir sa Parole. »

« La catéchèse tire son message de la Parole de Dieu, qui est sa source principale. Par conséquent, « il est fondamental que la Parole révélée féconde radicalement la catéchèse et tous les efforts pour transmettre la foi » (EG 175). » Directoire pour la Catéchèse, n°91

Et le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous…, dit l’évangile de Jean (1, 4). Cette phrase nous est familière mais l’Incarnation reste un grand mystère.

En ce temps de l’Avent, voici l’occasion de méditer sur ce qui fait le cœur de notre foi : le Verbe de Dieu, « par qui tout a été fait » disons-nous dans le Credo, a pris notre condition humaine. C’est une nouvelle inouïe : Dieu se fait homme pour nous apporter sa Parole définitive, la Parole de la Vie.

Dieu nous parle depuis les origines. Il nous parle, bien sûr, à travers toute la vie de Jésus. La Tradition et les Écritures nous le rapportent. Mais déjà le tout petit enfant de la crèche nous dit beaucoup de notre Dieu.

Par amour pour nous, Il se fait proche. Il vient partager la vie des hommes dans toutes ses faiblesses et ses vulnérabilités. Il se fait pauvre parmi les pauvres.

En contemplant Jésus dans la crèche, rappelons-nous aussi ce qu’il dit à ses disciples peu de temps avant sa mort (Mt 18, 3) : « … si vous ne changez pas pour devenir comme les enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux ».

Le Seigneur nous appelle à un changement radical pour retrouver la confiance, la joie et la simplicité d’un enfant afin de l’accueillir, d’accueillir sa Parole.

En ce temps de l’Avent, faisons silence et prions l’Esprit Saint d’ouvrir nos cœurs pour laisser le Dieu de miséricorde entrer dans nos vies et dans le monde.

Soyons sans cesse à l’écoute de sa Parole malgré les tumultes et les menaces du quotidien. Et nourris de cette Parole, nous pourrons témoigner de « l’amour personnel de Dieu, qui s’est fait homme, s’est livré pour nous, et qui, vivant, offre son salut et son amitié » (EG 128). Entendons tous les appels du Pape François à être des disciples-missionnaires pétris de la Parole.

Préparez le chemin du Seigneur

L’évangile de ce 2ème dimanche de l’Avent (Mc 1, 1-8) nous propose de contempler la belle figure de Jean le Baptiste. C’est par lui, après avoir parlé par les prophètes, que Dieu annonce la venue de son Fils, Jésus-Christ.

Jean-Baptiste se retire dans le désert, dans une vie très simple. Il proclame avec force la nécessité de reconnaitre son péché et de se convertir pour préparer le chemin du Seigneur qui vient. Il s’efface devant Celui qu’il annonce.

Avec Jean-Baptiste, arrêtons-nous un moment cette semaine pour réfléchir à notre propre façon d’annoncer la Bonne nouvelle.

Savons-nous prendre un temps « au désert » pour laisser Dieu nous parler au plus profond de nous-mêmes ? Avons-nous l’audace de Jean-Baptiste dans l’annonce de l’Évangile ? Sommes-nous assez humbles pour demander l’aide de l’Esprit Saint et le laisser agir dans le cœur de ceux que nous accompagnons ? Un beau programme pour des catéchistes et des accompagnateurs du catéchuménat pour se préparer à célébrer Noël.

Ecouter

Témoignage – C’était un 24 décembre au soir… Il y avait comme chaque année une certaine effervescence, chacun se préparait pour le réveillon. J’ai posé la question habituelle à mes enfants, tous adultes :
– Qui vient à la messe ?
A ce moment-là, mon futur gendre s’est approché, et m’a demandé :
[…]

Approfondir votre lecture

  • En Avent, méditer la Parole de Dieu à la lumière du kérygme : 4ème dimanche

    Voici la dernière proposition de notre série vers Noël pour une lecture kérygmatique des textes du 4ème dimanche de l’Avent (Année A). Pour achever le cheminement, en cette quatrième semaine de l’Avent, prenons le temps de goûter la Parole de Dieu tirée de l’Ancien et du Nouveau Testament et d’entrer dans l’attente confiante de Celui qui est venu, qui vient, qui viendra.

  • En Avent, méditer la Parole de Dieu à la lumière du kérygme : 3ème dimanche, de Gaudete

    Voici la troisième proposition de notre série vers Noël pour une lecture kérygmatique des textes du 3ème dimanche de l’Avent (Année A), le dimanche de Gaudete. Pour prolonger le cheminement, en cette troisième semaine de l’Avent, prenons le temps de goûter la Parole de Dieu tirée de l’Ancien et du Nouveau Testament et d’entrer dans l’attente confiante de Celui qui est venu, qui vient, qui viendra.

  • Calendrier de l’Avent à colorier et activités, lectures, défis en ligne pour le caté !

    Pour bien commencer la nouvelle année liturgique, les catéchistes et les paroisses du diocèse d’Albi tiennent à disposition des familles un calendrier de l’Avent, préparé spécialement pour les enfants par le service de catéchèse, Le calendrier a pour décor Bethléem et la crèche et s’accompagne d’activités en famille, de moments avec le Seigneur, et des actions pour les autres.