L’épreuve du doute pendant le cheminement du catéchuménat

« Là où est le doute, que je mette la foi. » Prière de saint François d’Assise

Cet article est paru dans la revue Initiale n°265 : Dans les épreuves et dans l’espérance

Pendant le cheminement du catéchumène – comme pendant toute vie de foi – le doute peut surgir et faire peur.

C’est une épreuve pour tout croyant et nous en avons des exemples célèbres : sainte Thérèse de Lisieux, mère Teresa, saints Benoît et Ignace, et bien d’autres. Ces passages sont qualifiés de “nuits”, comme si le soleil qu’est notre Seigneur s’était caché à nos yeux.

Les jeunes que nous accompagnons peuvent alors décider de ne plus venir à nos rencontres.

Ils se posent des questions et pensent s’être trompés de chemin. Cet engagement n’est pas pour eux, trop dur, trop compliqué, trop prenant… Il est important de prendre le temps d’analyser cela avec eux et de les rassurer. Le doute est une étape normale dans ce cheminement et dans toute vie de croyant, mais il faut bien différencier deux sortes de doute : le doute systématique qui conduit à rejeter Dieu dans nos vies et conduit à l’indifférence, et le doute qui fait grandir grâce aux questionnements légitimes qui permettent de passer d’une foi reçue à une foi intériorisée.

Traverser cette épreuve est une vraie expérience spirituelle et il est important de pouvoir l’accompagner.

Joëlle Eluard, SNCC

1. Unitatis redintegratio n°11

Avec les jeunes catéchumènes

  • Lire le passage de l’évangile de saint Jean 20, 24-28, qui nous raconte l’expérience de Thomas, ou utiliser une représentation de ce texte et la regarder en faisant nommer les personnages, lieux, objets, gestes. Reconnaissent-ils ce passage de l’Évangile ? Peuvent-ils le raconter ?
  • Puis échanger : que se passe-t-il dans ce passage de l’Écriture ? De quoi Thomas doute-t-il ? Pourquoi, à votre avis, et comment l’exprime-t-il ? Que faut-il qu’il se passe pour qu’il cesse de douter ? Quelles paroles Thomas prononce-t-il au terme de ce passage ?
  • Qu’en pensez-vous ? Thomas fait une vraie profession de foi. Et vous, aujourd’hui, quels sont vos doutes, qu’est-ce qui vous semble difficile, quelle serait votre profession de foi ?

Dans le même numéro :

Un numéro par trimestre

Ini 258_Couverture

Se procurer un numéro

boutique-publications.cef.fr

Approfondir votre lecture

  • Jeune fille se mettant au service d'une dame âgée en lui apportant son plateau repas

    Le baptême, un appel à s’engager

    À l’adolescence, les jeunes nous renvoient assez régulièrement nos contradictions. Il n’est pas rare de les entendre nous dire : « Tu fais quoi pour les migrants qui se noient dans la Méditerranée ? », « Tu les aides comment les pauvres, à part en faisant un don aux Restos du Cœur ? »

  • Dire que Dieu est le Créateur, une vérité de foi

    Pendant le cheminement catéchuménal, les jeunes vont découvrir que le Dieu des chrétiens est un Dieu créateur et sauveur. Deux qualificatifs auxquels il n’est pas évident de réfléchir avec eux et qui pourtant sont au cœur de notre foi.

  • Liberté, Égalité, Fraternité : relire cette devise avec le regard de la foi

    Sur la façade de nombreux établissements publics s’affiche cette devise de la République française : Liberté, Égalité, Fraternité. Il peut être intéressant avec des jeunes catéchumènes de revisiter ces mots bien connus avec le regard de notre foi et d’aller plus loin sur la notion de fraternité.