« Il s’est fait homme », une catéchèse sur l’incarnation et la Nativité

church-window-2217785_1920« Il s’est fait homme : Noël, le Fils de Dieu vient nous sauver », une proposition d’itinéraire de catéchèse pour adultes, en lien avec le guides annuel Points de repère 2014/2015, pour préparer et vivre la fête de Noël.

Cette démarche catéchétique est spécialement conçue pour les parents, mais peut aussi préparer les catéchistes ainsi que les catéchètes occasionnels, à guider l’itinéraire des enfants.

Un itinéraire en 3 étapes

Durée :

1h30

Une 4e étape est prévue pour les catéchistes qui accompagnent les enfants.

Visée catéchétique :

Dieu, par amour pour les hommes, prend la condition humaine pour les sauver de leurs ténèbres et de la mort. A Noël, dans le dénuement de la crèche, son fils Jésus inaugure un nouveau type de relations entre Dieu et les hommes. Il les invite à s’accepter comme enfants du Père, en entrant dans son amour, source de joie et de paix.

Étape n°1 : Noël une fête de contraste – 20 minutes

Objectif :

Découvrir que Noël se fête au cœur d’un monde contrasté.

Déroulement au choix :

  • Proposer aux personnes de raconter leur meilleur souvenir de Noël et (ou) leur pire souvenir de Noël.
  • Ou leur demander ce qu’elles affectionnent dans la fête de Noël et ce qui les révolte.
  • Ou découper dans des journaux des images qui illustrent les contrastes de Noël (voir page 46 itinéraire enfant 1er temps) et inviter les personnes à réagir.

Après les échanges, synthétiser en montrant que Noël est une fête contrastée, que parfois, elle n’est pas si « doucereuse » (voir début du texte de Frédérique de Watrigant p. 30 du Guide annuel de Points de repère 2014/2015).

Inviter les personnes à écrire sur une carte ce qu’elles souhaitent pour le Noël prochain : jeu de carte « Noël dans la vie » à télécharger sur www.pointsderepre.com, onglet « clés en mains », rubrique les itinéraires, dossier Noël, une fête de contrastes ».

Étape n°2 : Noël, Jésus vient libérer du mal – 45 minutes

Objectif :

Découvrir qu’à Noël, Dieu se fait homme pour libérer les hommes de leurs ténèbres.

Déroulement

Regarder la reproduction de la page 41.

Laisser les personnes réagir. Relever les contrastes présents dans l’image.

Puis, poursuivre avec les 5 premières questions de la lecture d’image p 41. (Vous aurez peut-être déjà répondu à la première).

Vous pouvez lire ce que dit le Père Christophe Raimbault à la page 35.

Appropriation personnelle :

Donner une carte Jésus (jeu de carte « Noël dans la vie » à télécharger sur www.pointsderepere.com, onglet « clés en mains », rubrique les itinéraires, dossier Noël, une fête de contrastes ») à chacun et inviter à écrire un mot, une expression qui a marqué.

Transition

Nous avons vu comment la naissance de Jésus manifeste le projet d’amour de Dieu pour l’homme. Écoutons maintenant des chrétiens qui témoignent que Noël les invite à vivre autrement.

Étape n°3 : Noël nous transforme – 25 minutes

Objectif :

Découvrir puis exprimer ce que la naissance de Jésus change pour les personnes, comment les relations avec les personnes et avec Dieu en sont transformées.

Déroulement

Au choix

  • Écouter le témoignage de Sœur Emmanuelle
  • ou lire le Noël d’un évêque page 36 et la phrase extraite du livre « Dieu, la vie, l’amour et la mort » de Geneviève de Taisne : « Ce n’est pas parce qu’il y aura Noël qu’il y aura une magie de paix autour de soi mais c’est peut-être à Noël, si la famille est divisée, que nous allons plus prier et demander des grâces pour résister à cette division ». Que disent les personnes de Noël ? Qu’est-ce que ça change pour eux ? A quoi ça invite ? Comment ça transforme les relations entre les personnes ? Et avec Dieu ?

Appropriation personnelle :

Reprendre les 2 cartes des étapes précédentes. Inviter à les relier. Quelle prière pour vivre le futur Noël, quelle invitation à se laisser transformer ? (On peut éventuellement coller la carte Jésus au dos de la carte souhait pour Noël).

Temps de prière :

Prier avec la prière p. 41. Inviter les parents à garder la carte pour tout le temps de Noël et à dialoguer avec leurs enfants qui eux aussi auront fabriqué des cartes et gardé une carte « Jésus ». Inviter à la célébration de Noël.

Étape n°4 pour les catéchistes qui vont animer l’itinéraire enfant

Réaliser et jouer au jeu des contrastes.

Regarder le diaporama et lire le conte de Noël en repérant les changements dans la vie des personnes.

Cette proposition est en lien avec :

Approfondir votre lecture

  • Statue de la Vierge Marie.

    Dévotion à Marie : « Les fêtes de Marie conduisent au mystère pascal »

    Dans l’encyclique Lumen Gentium, il est dit que « l’Église honore à juste titre d’un culte spécial celle que la grâce de Dieu a faite inférieure à son Fils certes, mais supérieure à tous les anges et à tous les hommes, en raison de son rôle de Mère très Sainte de Dieu et de son association aux mystères du Christ… Tandis que la Mère est honorée, le Fils en qui tout existe (cf. Col 1/15-16) et en qui « il a plu » au Père éternel « de faire résider toute la plénitude » (Col 1/19) est reconnu comme il convient, aimé, glorifié et obéi »

  • Maurice_Denis_Annonciation

    Annonciation et Visitation : « L’accueil du Seigneur dans nos vies est toujours porteur de fruit »

    De l’Annonciation du Seigneur à Marie à la Visitation, les pages fameuses de l’Incarnation chez l’évangéliste Saint Luc (Lc 1, 26-56) mettent au centre comme personnage principal Marie, à la différence de l’évangile de Matthieu qui insiste plutôt sur Joseph.

  • Statue de la Vierge Marie et de Jésus enfant.

    Marie dans la liturgie : une présence au fil du temps

    Durant les premiers siècles, la piété mariale fut plutôt discrète dans son expression mais forte dans son enracinement biblique et théologique. Le Magnificat et la plus ancienne prière adressée à Marie, le Sub tuum (Sous l’abri de ta miséricorde) constituent deux témoignages de cette sobriété primitive, toute orientée par la manifestation de la place de Marie dans le mystère du salut :