Dieu s’invite chez moi : propositions de rencontres d’aumônerie en visioconférence pour l’Avent

volodymyr-hryshchenko-N2swkAjPDJg-unsplashEn ce temps de confinement, Initiales propose un itinéraire original, conçu pour être vécu en visioconférence avec les jeunes des groupes d’aumônerie durant le temps de l’Avent. Une proposition connectée qui reprend le thème développé dans la revue n°247« Dieu se fait homme ».

Faute de pouvoir se retrouver dans nos lieux habituels, laissons Dieu s’inviter chez nous !

Animer une réunion à distance, mode d’emploi

chris-montgomery-smgTvepind4-unsplashEn ces temps de confinements, garder le lien avec les équipes d’adolescents de nos aumôneries est important. Mais comment faire ?

Voici quelques points à garder en mémoire :

  • Annoncer vos réunions à l’avance à chaque jeune et aux parents : préciser la date, l’heure, la durée, l’outil utilisé pour la visio.
  • Encourager les jeunes à laisser micros et webcam allumés, certains ne voudront peut-être pas mettre la webcam, échanger avec eux pour comprendre leurs réticences. Mettre les jeunes en confiance est essentiel.
  • Différents outils peuvent être utilisés : Zoom, Skype, Teams … l’important est de vous être entraîné à l’avance à les utiliser. Il est difficile d’improviser face à l’écran !
  • Les groupes doivent être au maximum de 6 à 7 jeunes. Au-delà, c’est compliqué d’être en interaction et de respecter la parole de tous.
  • La séance ne doit pas durer plus de 40 mn, au-delà l’attention à l’écran diminue.
  • Organiser la séance pour qu’elle soit au maximum interactive, vous devez prendre la parole le moins possible.
  • 3 à 4 minutes avant de démarrer, connectez-vous et mettez de la musique, un chant qu’ils apprécient en attendant que tous les jeunes soient là.
  • Penser à utiliser le « tchat », les jeunes pourront plus facilement prendre la parole.
  • Proposer aux jeunes quand c’est possible de se connecter directement sur le Web si vous souhaitez regarder ensemble une vidéo plutôt que de partager l’écran. La connexion sera alors plus fluide. Utiliser le partage d’écran pour regarder une œuvre d’art par exemple.

Voici quelques sites où trouver des vidéos courtes :

Dieu s’invite chez moi

s-b-vonlanthen-IPubTLY7Ji0-unsplashCet itinéraire est à vivre avec votre groupe d’adolescents en période de confinement avec l’aide d’outils numériques.

Combien de fois n’a-t-on pas entendu « Je veux bien croire à Jésus, l’homme, le prophète, mais de là à dire qu’il est Dieu, Fils de Dieu … » Et pourtant, que fêtons nous à Noël ? La question de l’importance de cette fête devenue si commerciale, doit venir nous interroger, nous percuter. En ces temps de confinement, vivre un cheminement sur Noël peut nous amener à y réfléchir différemment. Noël est l’occasion de nous poser la question de ce Dieu qui choisit de se révéler dans la fragilité de notre humanité, de nous rejoindre afin de nous montrer un chemin d’espérance.

Étape 1 : Noël chez nous

D’habitude, autour de nous, les rues, les vitrines, les boutiques s’illuminent, mais qu’en est-il cette année ?… Les guirlandes lumineuses, les sapins, les cadeaux … nous savons que Noël n’est pas « que » ça mais quand même ça compte ! Prenons le temps de décrypter ce que nous voyons ou pas … et d’apprendre à faire des liens avec le sens profond de ce qu’est cette fête.

Objectif de cette étape :

Permettre aux jeunes d’identifier les différents symboles chrétiens qu’ils ont l’habitude de voir et d’en comprendre le sens.

Choisir une de ces activités :

Les paroles d’ados (25 min)

L’idée est de pouvoir échanger sur Noël à partir des mots ou objets dessinés, imaginés, décodés, trouvés …

  • Avec l’aide du jeu de Pictionnary en ligne (jusqu’à 12 joueurs) permettre aux jeunes d’exprimer ce qu’est Noël pour eux. Rendez-vous sur le site Skribbl.io.
    Cliquez sur « create private room », écrivez vos mots de Noël dans la case « custom words » en les séparant d’une virgule (sapin, crèche, église, père noel, âne, rois mages….), cliquez sur la case en face de « Use custom words exclusively », puis copiez le code dans la case en-dessous et invitez les participants.
    Chacun dessine à tour de rôle et écrit le mot qu’il pense avoir deviné dans la case en bas à droite et clique sur « entrer ».
  • Ou avec l’aide du jeu Code-name en ligne. Rendez-vous sur la page, http://pink-cell.com/codenames/
    Cliquez sur « Créer une partie », puis sur partie en mode « classique », puis avec « des mots que je choisis » et ainsi créer votre partie. Vous pouvez aussi cliquer sur « des mots liés par une de ces thématiques », et aller jusqu’à « société- Noël ».
    Ensuite, communiquez le code qui s’affiche aux autres joueurs qui pourront ainsi rejoindre votre partie.
La chasse au objets (15 min)

L’animateur a préparé au préalable une liste d’objets (exemples : bougie, papier cadeau, moule à gâteau, orange, boule de Noël, santon, carte de vœux, encens, père Noël, chocolat …)
Il annonce un objet, les jeunes doivent partir le chercher chez eux le plus vite possible. Celui qui revient en premier avec l’objet (ou son dessin par exemple) marque un point.
Un échange est proposé pour exprimer en quoi cet objet nous raconte Noël.

Un quizz sur Noël (25 min)

Avec l’aide du logiciel Kahoot et de la fiche mode d’emploi vous pouvez imaginer plein de quizz différents !
Sinon, en voici un tout prêt.

Étape 2 : Dieu s’incarne dans notre histoire

Dieu choisit un peuple, un pays, un moment de l’histoire, une femme, pour rejoindre l’homme dans tout ce qu’il est : sa fragilité, sa vulnérabilité. De sa naissance à sa mort, Jésus, Fils de Dieu sera pleinement homme mais aussi et toujours pleinement Dieu.

Objectif de cette étape :

Découvrir à travers les textes d’évangile comment la naissance de Jésus nous est rapportée et en quoi ce Dieu qui se fait homme nous ouvre un chemin de salut et d’espérance.

Choisir une de ces activités :

Des représentations de la Nativité (30 min)

Proposer aux jeunes en partage d’écran des représentations de la nativité. Chacun en choisit une puis explique au groupe ce choix.

Puis, leur demander de raconter l’évangile de la naissance de Jésus à partir des représentations.

À la fin de l’échange, l’animateur allume une bougie, et proclame l’évangile de Luc 2, 1-20.

Pour finir, tous ensemble, écouter un chant à Marie. (Par exemple : Regarde l’étoile, Couronnée d’étoiles, …)

Des vidéos sur les récits de la Nativité (30 min)

Regarder la vidéo sur les deux récits de la nativité dans les évangiles de Luc (Lc 2, 1-20) et de Matthieu (Mt 2, 1-12), ou celle sur le seul récit de saint Luc et dans ce cas lire l’évangile selon saint Matthieu (Mt 2, 1-12).

Puis chacun choisit un personnage avec qui il se sent en affinité (berger, Marie, mage …) et explique pourquoi.

À la fin de l’échange, l’animateur allume une bougie et prend le temps de lire une prière de Noël.

On peut choisir par exemple celle-ci, une prière des sœurs du Christ Rédempteur :

Marie,
Toi qui faisais corps avec ton peuple dans son attente du Messie,
Toi qui as vécu cette attente dans ton jeune coeur de femme,
Toi qui as répondu « oui » au projet que le Seigneur voulait réaliser par Toi,
C’est de ton corps que naîtra l’enfant saint, le Fils de Dieu.
Me voici pour apprendre de toi à faire « corps » avec le monde d’aujourd’hui.
Que je laisse crier en moi ses souffrances, ses attentes, ses espoirs.
Et, si un appel précis m’est signifié,
donne-moi de dire « oui » comme Toi
pour laisser advenir le Règne de ton Fils Jésus dans ce monde.

Étape 3 : Vivre Noël autrement

Dieu s’est fait homme pour nous inviter à nous accomplir en tant qu’être humain et ainsi devenir pleinement fils et filles de Dieu. C’est à la lumière de la vie du Christ que nous sommes appelés à la conversion du cœur et l’Esprit Saint nous est donné pour cela.

Objectif de cette étape :

Découvrir l’invitation, déjà présente lors de notre baptême, à convertir notre regard et notre relation aux autres.

Choisir une de ces activités :

Une vidéo : Les rebelles de Noël (30 min)

Les jeunes se connectent grâce au lien et regardent la vidéo en ligne.

Quand chacun l’a vue, l’animateur initie un échange autour des questions suivantes :

  • Quels mots ont disparu selon le réalisateur ?
  • Qu’est-ce que Jésus a donné ?
  • Quelles propositions concrètes autour de l’argent sont proposées ?
  • Quelles sont les propositions pour donner de son temps ?

Chacun écrit dans le tchat une proposition concrète.

L’animateur regroupe le tout sur le logiciel de nuage de mots ou peut demander à un jeune de le faire ( https://www.nuagesdemots.fr/ « Fichier », « nouveau nuage de mots » « coller/taper le texte », puis choisir la forme d’une étoile par exemple dans « forme ».)

L’étoile est partagée avec les jeunes, ils pourront l’imprimer s’ils le souhaitent.

Les rebelles de Noël

Créer du lien entre les générations (30min)

En amont l’animateur aura proposé à des personnes âgées de la paroisse de donner leur nom et leur adresse, chaque jeune va écrire une lettre à cette personne qui s’engage à prier pour le jeune. Si les jeunes le souhaitent, ils peuvent lui téléphoner. La même chose peut être faite avec des personnes en EHPAD.

La cuisine de l’animateur (40 min)

L’animateur propose de préparer des gâteaux de Noël en direct avec les jeunes, l’objectif étant qu’ils les partagent autour d’eux.

Il leur propose de se connecter à un site où la recette est filmée (par exemple : Spritz, gâteaux alsaciens de Noël) et chacun cuisine en même temps dans sa cuisine en restant connecté, au moins par le son, pour partager ce qui se passe.

Quand les gâteaux sont cuits, les photos peuvent être partagées.

Précautions à prendre :

Choisir une recette simple, rapide, qui ne demande pas d’ingrédients trop compliqués à trouver.

Envoyer la liste des ingrédients à l’avance aux jeunes pour que tout soit prêt au moment de la connexion.

Si l’animateur le souhaite, il peut se filmer lui-même en direct dans sa cuisine mais pour cela il faut qu’il prévoit un support et un bon cadrage ou que quelqu’un tienne son téléphone portable !

Relecture après le confinement

Proposer aux jeunes de faire un cupsong sur une chanson de joie et d’espérance pour leurs retrouvailles.

La répétition peut avoir lieu par Skype ou un autre outils multimédia à la fin de chaque rencontre du confinement.

A la première rencontre d’aumônerie en présentiel, mettre en scène ce cupsong et le filmer avec un téléphone portable.

Nous serons heureux de les mettre en ligne sur notre site (si vous avez toutes les autorisations de droit à l’image signées par les parents).

Un exemple de cupsong

Célébrons nos talents !

Ini 259_Couverture

Un numéro par trimestre

Ini 258_Couverture

Se procurer un numéro

boutique-publications.cef.fr

Un numéro, un thème

Initiales : une nouvelle maquette depuis 2020.

Christus Vivit : lettre du pape aux jeunes

L'exhortation apostolique post-synodale Il vit, commentée, éd. Lessius, octobre 2019.

Approfondir votre lecture

  • Initiales : une nouvelle maquette depuis 2020.

    Initiales, accompagner dans la foi les ados

    Initiales est une revue trimestrielle qui s’adresse aux animateurs de catéchèse, d’aumônerie de l’Enseignement public, en pastorale scolaire dans l’Enseignement catholique, animateurs de mouvements, ou à tout adulte qui souhaite se nourrir d’une réflexion et cherche des outils d’animation pour annoncer Jésus Christ aux adolescents et les aider à entrer dans l’expérience croyante de l’Eglise.

  • Un père et son enfant au bord de la mer.

    Société

    Quel regard est celui des chrétiens dans le monde où ils vivent ? Voici quelques éléments de réflexion rassemblés sur les questions de bioéthique, politique, famille, écologie, justice, réussite sociale, place des médias … Comment aborder la doctrine sociale de l’Église avec les jeunes … et les moins jeunes ?

  • « Ensemble, aidés par le souffle de l’Esprit, pas toujours d’accord mais toujours dans la joie, nous nous rencontrons avec nos charismes et nos diversités pour nous mettre au service de nos frères, à votre service, pour aider les jeunes à grandir dans cette grande et belle famille qu’est l’Église. »

    Catéchèse et catéchuménat des adolescents

    Comment parler de la foi et annoncer Jésus-Christ aux adolescents ? Regard sur la vie sacramentelle, la liturgie, l’art sacré et les grandes fêtes chrétiennes côté ados. Vous trouverez dans ces pages des articles de réflexion, des documents, des outils pédagogiques pour accompagner les animateurs de catéchèse, d’aumôneries, de mouvements et de groupes de jeunes.

Sur ce thème

  • Fabriquer sa propre couronne de l'Avent au cours d'un temps de catéchèse.

    Couronne de l’Avent : tutos DIY, prières et propositions catéchétiques

    Après les traditionnels et non moins catéchétiques calendriers de l’Avent, voici un ensemble de propositions catéchétiques et de tutos de couronnes de l’Avent pour accompagner le cheminement des petits et des grands vers Noël. Fin novembre, à quelques jours du début de l’Avent, c’est le moment de réaliser en famille, en couple, entre colocataires, votre propre couronne de l’Avent et de la coiffer d’un quatuor de bougies qui symbolisent chacun des quatre dimanches de l’Avent et s’illumineront par étape. Voici les propositions nées dans les diocèses de France :

  • kid-2603857_1920

    « Message pour toi qui vas au caté » : un moment en famille pour préparer dimanche prochain

    Toi qui vas au caté … ou qui justement ne peux plus y aller en ce temps de confinement … Le Service diocésain de catéchèse de Rouen interpelle directement les enfants et les invite à vivre en famille un temps de catéchèse autour des lectures de dimanche prochain. Une belle initiative en catéchèse de l’enfance, à l’aube de l’entrée en Avent.

  • Un enfant en prière.

    Prier, bénir, rendre grâce en famille, « Église domestique »

    Pour nourrir cette vie spirituelle au quotidien, cette vie dans l’Esprit, donnons-nous des temps pour prier en famille : « Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d’eux. » (Mt 18, 20). Prenons rendez-vous pour regarder ensemble ce que nous vivons au quotidien et y reconnaître que le Seigneur est à l’œuvre dans les petites choses de chaque jour, que dans ce quotidien nous voulons qu’il soit toujours plus présent.