La cité de la joie, un film sur l’argent et le bonheur

Une animation proposée dans la revue Initiales 252 – L’argent fait-il le bonheur ?

Une proposition d’animation construite à partir du film La cité de la joie. Synopsis : Max, chirurgien américain, décide, après l’échec d’une opération, de renoncer à la médecine et part en Inde. A Calcutta, il découvre la Cité de la Joie, un dispensaire au milieu des bidonvilles où, malgré la misère et le manque d’argent, les indiens sont heureux.

Ce film est une libre interprétation du livre de Dominique Lapierre, également appelé La Cité de la joie, publié en 1985 et vendu à plusieurs millions d’exemplaires à travers le monde.

Il relate l’histoire d’Hazari Pal et de sa famille, qui vivent à Bihar, petit village d’Inde. Expulsés de leur logement et forcés de s’exiler à Calcutta pour démarrer une nouvelle vie dans l’espoir de revenir un jour, ils trouvent refuge dans le bidonville appelé « la cité de la joie ».

Ils y rencontrent alors un américain, le docteur Max Lowe, avec qui ils se lient d’amitié, ainsi que Joan Bethel une jeune femme occidentale. Leurs univers se confrontent et chacun découvre par l’autre un chemin vers le bonheur.

La bande-annonce du film

Deux propositions d’animations (durée 1h30 ou 3h00, selon le choix)

Matériel :

Objectif :

Découvrir que si l’argent est important concrètement pour les habitants du bidonville de Calcutta, le bonheur se trouve ailleurs : dans le fait de devenir un Homme. Que la réplique la plus importante du film est la dernière que l’on entend : « les dieux n’ont pas voulu que ce soit facile d’être un homme, c’est pour ça qu’on se sent si bien quand on y arrive ».

1ère proposition : Avec 2 extraits du film, les 30 premières minutes du film et les 24 dernières (durée 1h30)

Préalable :

  • L’animateur doit avoir vu le film dans son intégralité pour pouvoir situer chacun des extraits et raconter aux jeunes succinctement ce qu’il se passe entre chacun.
  • Dire qu’il s’agit des 30 premières minutes du film et des 24 dernières.

1er temps : Regarder le 1er extrait

Prendre le temps de l’échange :

  • pour se dire qui sont les personnages principaux (docteur Max/ la famille Pal)
  • pour se dire ce qui fait que les uns et les autres se retrouvent à Calcutta.

Transition :

L’animateur raconte ce qu’il se passe entre les deux extraits : Hazari et son rickshaw, sa quête d’argent pour doter sa fille, Max et son apprentissage du bidonville.

2ème temps : Regarder le second extrait

Prendre le temps de l’échange pour donner un titre à chacun des deux extraits. Et essayer de repérer la phrase la plus importante du film (c’est la dernière réplique.)

3ème temps : Prendre le temps du débat

  • Pour se poser la question : pourquoi un tel titre pour un film qui raconte l’histoire de personnes vivant dans un bidonville ?
  • Pour se poser la question de savoir quelle place doit tenir l’argent dans chacune de nos vies.
  • Pour que chacun puisse dire ce qui personnellement le rendrait pleinement heureux.

2ème proposition : Avec le film entier (si on a 3 heures en continu avec le groupe)

Préalable :

  • L’animateur doit avoir vu le film avant de le diffuser aux jeunes en s’appliquant à lui-même les points d’attention donnés aux jeunes dans le 1er temps de l’animation.

1er temps : Visionner le film

  • Visionner le film en demandant aux jeunes d’être attentifs particulièrement à 4 personnages (sans oublier pour autant les autres, en particulier le méchant) : Docteur Max, Joan, Hazari Pal, Kamla Pal.
  • Pour repérer qu’ils n’ont pas le même rapport à l’argent : pour Max il lui suffit d’un coup de téléphone pour en avoir même si cela prend trois semaines, tandis que pour Hazari cela veut dire travailler pendant la mousson et prendre des risques avec sa santé.
  • Pour essayer de repérer ce qui fait vivre chacun des personnages, ce qui les rend heureux ou ce qu’ils recherchent pour être heureux.
  • Pour repérer que le docteur Max découvre petit à petit ce qui le rend heureux.
  • Pour repérer que finalement les plus malheureux dans le film sont ceux qui ont de l’argent, même si ce n’est pas l’argent qui les rend malheureux.
    • Max est malheureux au début du film parce qu’il ne sait plus qui il est, parce qu’il a l’impression que sa vie n’a plus de sens. Il était médecin pour sauver les gens et un enfant meurt sur sa table d’opération.
    • Le personnage le plus malheureux (on ne le voit quasiment jamais sourire de tout le film) c’est le fils du « parrain » parce que son père ne le considère pas capable de prendre sa succession.
  • Pour essayer de repérer la phrase la plus importante du film (c’est la dernière réplique.)

2ème temps : Prendre la temps du débat

  • Pour mettre en commun les observations.
  • Pour se poser la question : pourquoi un tel titre pour un film qui raconte l’histoire de personnes vivant dans un bidonville ?
  • Pour se poser la question de savoir quelle place doit tenir l’argent dans chacune de nos vies.
  • Pour que chacun puisse dire ce qui personnellement le rendrait pleinement heureux.

Approfondir votre lecture

  • Ini 252 Couverture

    L’argent fait-il le bonheur ? – Initiales n°252

    Rien n’est plus difficile que de parler d’argent, nous l’avons expérimenté en équipe de rédaction pour la préparation de ce numéro. Non seulement nous avons été confrontés à maintes questions : comment faire pour ne pas heurter les jeunes ? Comment l’échange sera-t-il possible entre ceux qui viennent de familles « aisées » et ceux issus de familles « en difficulté » ? Vont-ils s’affronter ?

  • Initiales n°216

    L’argent, une valeur sûre ? – Initiales n°216

    Dieu a donné la vie aux hommes pour construire un monde juste et fraternel. Dans ce monde voulu par Dieu, nous sommes appelés à vivre la solidarité et le partage avec les autres. Ainsi, nous pouvons considérer l’argent comme un moyen au service de la vie.

  • ini 252-e1 trivial-Combien ca coute Plateau de jeu

    Jeu sur l’argent : Trivial – Combien ça coûte ?

    Un jeu, sur le principe d’un Trivial Pursuit, et qui nous parle d’argent. Un jeu pour permettre aux jeunes de s’exprimer sur leur rapport à l’argent, sur leur façon de l’utiliser. Quelle part de son budget chacun consacre-t-il à chaque poste de dépense ?

Approfondir votre lecture

  • Ini 252 Couverture

    L’argent fait-il le bonheur ? – Initiales n°252

    Rien n’est plus difficile que de parler d’argent, nous l’avons expérimenté en équipe de rédaction pour la préparation de ce numéro. Non seulement nous avons été confrontés à maintes questions : comment faire pour ne pas heurter les jeunes ? Comment l’échange sera-t-il possible entre ceux qui viennent de familles « aisées » et ceux issus de familles « en difficulté » ? Vont-ils s’affronter ?

  • ini 252-e1 trivial-Combien ca coute Plateau de jeu

    Jeu sur l’argent : Trivial – Combien ça coûte ?

    Un jeu, sur le principe d’un Trivial Pursuit, et qui nous parle d’argent. Un jeu pour permettre aux jeunes de s’exprimer sur leur rapport à l’argent, sur leur façon de l’utiliser. Quelle part de son budget chacun consacre-t-il à chaque poste de dépense ?

  • Initiales n°216

    L’argent, une valeur sûre ? – Initiales n°216

    Dieu a donné la vie aux hommes pour construire un monde juste et fraternel. Dans ce monde voulu par Dieu, nous sommes appelés à vivre la solidarité et le partage avec les autres. Ainsi, nous pouvons considérer l’argent comme un moyen au service de la vie.