Initiales n°252 : L’argent fait-il le bonheur ?

L’édito de Joëlle Eluard

Rien n’est plus difficile que de parler d’argent, nous l’avons expérimenté en équipe de rédaction pour la préparation de ce numéro. Non seulement nous avons été confrontés à maintes questions : comment faire pour ne pas heurter les jeunes ? Comment l’échange sera-t-il possible entre ceux qui viennent de familles « aisées » et ceux issus de familles « en difficulté » ? Vont-ils s’affronter ? Comment éviter les jugements et les idées toutes faites … ? Mais confrontés aussi à des attitudes ancrées au plus profond de nous qui touchent à des questions existentielles, à des angoisses souvent cachées, à des manières d’être face à ces notions de richesse et de pauvreté.

Dur, dur d’arriver à faire la part des choses entre un discours « bisounours » qui sous-entend que nous n’avons pas besoin d’argent pour vivre heureux : vivre d’amour et d’eau fraîche ? Mais oui c’est possible ! Renoncer au confort, à la société de consommation, retourner à la nature avec un minimum vital, oui mais lequel ?… Et tenir que nous avons besoin d’argent, pas seulement pour vivre mais aussi pour se faire plaisir, car le plaisir pour beaucoup d’entre nous, participe au bonheur : avoir une belle maison, une super voiture, une piscine, un smartphone, partir en voyage… Pour certains de nos jeunes, c’est dans ce qui touche à l’apparence qu’ils vont dépenser : des fringues de marque, des accessoires, des produits de beauté … Entre ces deux positionnements, Il faudra trouver le bon ajustement. Car oui, nous avons besoin d’argent et il n’est pas mauvais en soi, il n’est pas à dénigrer, à rejeter. Ce discours ne serait pas audible par les jeunes et leurs parents que nous rencontrons. Les Écritures ne disent d’ailleurs pas cela. Si elles mettent en garde, c’est parce que notre attitude face à l’argent pose souvent question. En ferons-nous une idole (Exode 32) ou le maître de notre vie (Matthieu 6, 24) ? Saurons-nous l’utiliser à bon escient pour faire le bien (Luc 10, 35) ?

Être chrétien, c’est prendre soin des autres et cette attitude n’est pas optionnelle. L’Église nous invite à y réfléchir depuis longtemps et à agir pour le bien commun. Il y a bien là une solidarité concrète à vivre en reconnaissant le bien-fondé de l’argent. Il est un outil qui va permettre le bonheur de ceux qui nous entourent, de notre prochain, des plus pauvres. « Qu’est-ce qui reste, qu’est-ce qui a de la valeur dans la vie, quelles richesses ne s’évanouissent pas ? Sûrement deux : le Seigneur et le prochain. Ces deux richesses ne s’évanouissent pas. Voilà les plus grands biens à aimer. »* Donner, c’est accepter de renoncer à une part de sa richesse quelle qu’elle soit. Il nous faut laisser de côté nos craintes sur les lendemains, croire que Dieu nous « nourrira », comme il le fait à chaque eucharistie, et chercher sans relâche « d’abord le royaume de Dieu et sa justice, et tout [le reste nous] sera donné par surcroît. » (Matthieu 6, 33).

Enfin, n’oubliez pas, l’humour permet de prendre du recul, alors avant de vous lancer, allez revoir un grand classique du genre : « C’est l’or. Il est l’or. L’or de se réveiller. Mon seignor. Il est huit or ». Vous voyez ce que je veux dire ?

Joëlle Eluard, rédactrice en chef d’Initiales

* Pape François, messe de clôure pour le jubilé des pauvres et des exclus, 13 novembre 2016

En vérité, je vous le dis : cette pauvre veuve a mis plus que tous les autres. Car tous ceux-là, pour faire leur offrande, ont pris sur leur superflu mais elle, elle a pris sur son indigence : elle a mis tout ce qu’elle avait pour vivre.

– Matthieu 21, 3-4

Bonus de ce numéro

De quoi est-on riche ?

De tout temps les chrétiens ont entretenu un rapport ambigu avec l’argent. Dieu nous invite à ne pas en faire une idole. Jésus nous rappelle qu’on ne peut servir deux maîtres et fait de la pauvreté une valeur évangélique. Or nous avons l’impression que sans argent nous ne pouvons être heureux. Mais tout n’est-il pas question de relation ? L’argent en tant que tel ne pose pas nécessairement problème, c’est notre relation à lui qui doit donner à réfléchir. Comment faire percevoir que l’argent est un moyen et non une fin en soi, qui peut ouvrir à une vie bonne parce qu’il s’inscrit dans une logique de partage et de don ?

Étape 1 : À quoi sert l’argent ?

L’argent, nous en avons besoin et nos ados en sont bien conscients. Même s’ils n’ont pas encore de source de revenu fixe, ils ont des manières différentes de se situer face à leurs envies, leur mode de consommation, les notions de richesse et de pauvreté.

Objectif :

Permettre aux jeunes de s’exprimer sur ce qu’est l’argent pour eux, sur leur manière de s’en servir ainsi que sur les notions de richesse et de pauvreté.

Avec les paroles d’ados

Télécharger le pdf des p 6-7

Ou

Avec un test « L’argent et moi » (CCFD – Terre Solidaire)

Imprimer un test par jeune

Télécharger le dossier éducateur « Le partage des richesses financières »

Imprimer en A3 la représentation d’une boussole graduée

Ou

Avec des chansons

Ou

Avec un jeu « Quel consommateur êtes-vous ? » (CCFD – Terre Solidaire)

Télécharger les 8 fiches personnages et le déroulement du jeu

OU

Avec des idées reçues sur la richesse et la pauvreté

Télécharger :

Si besoin, aller consulter les images d’ATD Quart Monde disponibles sur : http://jautre.com/campagne-contre-prejuges-anti-pauvres/

ET

Avec « Savoir organiser son budget »

Télécharger et imprimer :

OU

Avec un jeu « Trivial-Combien ça coûte ? »

Télécharger et imprimer :

OU

Pour la PCS : à quoi sert l’argent ?

Télécharger :

ini 252-e1 trivial-Combien ca coute Plateau de jeu

Jeu sur l’argent : Trivial – Combien ça coûte ?

Un jeu, sur le principe d’un Trivial Pursuit, et qui nous parle d’argent. Un jeu pour permettre aux jeunes de s’exprimer sur leur rapport à l’argent, sur leur façon de l’utiliser. Quelle part de son budget chacun consacre-t-il à chaque poste de dépense ?

Étape 2 : C’est dur de partager

Nous trouvons dans la Bible beaucoup de récits faisant référence à la richesse ou à la pauvreté. Il y est souvent question de partage et de don ainsi que des difficultés que cela entraîne. Ces textes nous aident à réfléchir sur notre posture et sur la relation qu’elle induit envers soi-même et envers les autres.

Objectif :

Découvrir à travers des textes bibliques que l’on a toujours quelque chose à partager, chacun à sa mesure, et que cela exprime un aspect de notre relation aux autres.

Avec un travail sur les textes de la veuve de Sarepta et de l’obole de la veuve

Imprimer pour chaque jeune les textes

Ou

Pour la PCS : l’obole de la veuve (Marc 12, 41-44)

Télécharger la fiche déroulement

OU

Avec un échange sur Proverbes 11, 24-25 et 1Tm 6, 17-19

Imprimer pour chaque jeune les deux textes

ET

Avec une réflexion sur le texte de l’homme riche (Marc 10, 17-22)

Cette animation est une reprise de Initiales n°240 « Super-héros, une vie qui engage »

OU

Avec une lecture approfondie de Luc 16, 1-13

Télécharger la photocopie du texte pour travailler avec les pictogrammes

OU

Avec une lecture d’image de l’appel de Matthieu

Étape 3 : Tout le bonheur du monde

L’Église a toujours tenté d’avoir un positionnement juste face à la question de l’argent et de la possession des biens. S’appuyant sur les Évangiles, elle rappelle que l’amour fraternel sera toujours la priorité pour les chrétiens et que l’argent doit rester un moyen qui permet de vivre cette communion.

Objectif :

Découvrir en quoi les prescriptions de l’Église concernant l’argent peuvent mener au bonheur puis réfléchir sur les différentes formes de dons qui peuvent habiter nos vies.

 

Avec un travail sur la notion de bien commun

Télécharger :
– Les différentes définitions du magistère
– Les exemples

OU

Avec K’todons : le jeu du denier de l’Église

Pour commander le jeu : denier@cathocambrai.com

ET

Avec un extrait du film « L’ami, François d’Assise et ses frères »

Télécharger la fiche du film

Ou

Avec le film « La cité de la joie »

Télécharger la fiche du film

OU

Avec un jeu sur les différents mondes (CCFD – Terre Solidaire)

Télécharger le déroulement du jeu

OU

Avec un débat : la découverte des minimalistes

Visionner la vidéo sur You Tube

OU

Pour la PCS : la cigale et la fourmi

Visionner la vidéo sur Dailymotion

OU

Avec les rebelles de Noël

Visionner la vidéo sur YouTube

Un numéro par trimestre

Initiales_251_sept_2018_Couverture

Un numéro, un thème

Initiales_251_sept_2018_Couverture

Accompagner les adolescents

catéchuménat adolescents

lutter-contre-la-pedophilie
logo jeunes
Enseignement catholique
logo-aep

Approfondir votre lecture

  • ini 252-e1 trivial-Combien ca coute Plateau de jeu

    Jeu sur l’argent : Trivial – Combien ça coûte ?

    Un jeu, sur le principe d’un Trivial Pursuit, et qui nous parle d’argent. Un jeu pour permettre aux jeunes de s’exprimer sur leur rapport à l’argent, sur leur façon de l’utiliser. Quelle part de son budget chacun consacre-t-il à chaque poste de dépense ?

  • Initiales n°216

    L’argent, une valeur sûre ? – Initiales n°216

    Dieu a donné la vie aux hommes pour construire un monde juste et fraternel. Dans ce monde voulu par Dieu, nous sommes appelés à vivre la solidarité et le partage avec les autres. Ainsi, nous pouvons considérer l’argent comme un moyen au service de la vie.

  • Couverture Initiales_250_juin_2018

    Chemins de beauté, étincelles d’espérance – Initiales n°250

    Waow, c’est beau ! Quand ce cri jaillit, c’est souvent un cri du cœur, un cri qui fait du bien. On sent poindre une émotion, quelque chose nous touche, on pourrait presque dire nous fragilise. Car devant ce paysage qui nous émerveille, cette œuvre d’art qui nous interpelle, cette personne dont on ne peut détacher notre regard, c’est une faille, une brèche qui s’ouvre en nous.