Vivre l’Avent : la liturgie est « le lieu privilégié de la catéchèse du peuple de Dieu »

4 octobre 2020 : Un servant de messe portant un masque, lors de la messe dominicale célébrée en l'église Notre-Dame-de-la-Gare à Paris (75), France.

4 octobre 2020 : Un servant de messe portant un masque, lors de la messe dominicale célébrée en l’église Notre-Dame-de-la-Gare à Paris (75), France.

Chers amis,

Depuis le 28 novembre 2020, il est possible d’organiser des cérémonies dans les églises. N’hésitons donc pas à organiser des temps de prière et de célébrations (avec ou sans Eucharistie) en catéchèse avec les plus petits, les enfants, les jeunes, les catéchumènes adultes car la liturgie est « le lieu privilégié de la catéchèse du peuple de Dieu » (CEC 1074) dans le respect des règles sanitaires et du nombre de personnes autorisées selon les édifices.

La liturgie eucharistique est catéchisante et « la catéchèse est intrinsèquement reliée à toute l’action liturgique et sacramentelle, car c’est dans les sacrements, et surtout dans l’Eucharistie, que le Christ Jésus agit en plénitude pour la transformation des hommes. Par conséquent, la liturgie et la catéchèse sont inséparables et se nourrissent mutuellement. » (Directoire pour la Catéchèse 2020 n°96)

Nos séances de catéchèse entrent en écho avec les différentes formes de liturgies (liturgie eucharistique, liturgie de la parole, liturgie des heures) en adoptant une même dynamique, celle du dialogue avec le Seigneur. Lors d’une rencontre de catéchèse, il y a un accueil, une entrée, le don d’une nourriture dans la parole de Dieu (traditio), son appropriation par les questions, le dialogue catéchétique, les commentaires, puis la reddition qui prend des formes sans cesse renouvelées, enfin l’action de grâce et l’envoi pour une incarnation dans la vie de la parole de Dieu reçue.

Dans les églises, s’il n’est pas possible de tenir des séances de catéchèse, on peut cependant célébrer des liturgies de la parole avec des enfants ou pour les adultes catéchumènes. Le RICA prévoit des rites spécifiques (onctions, bénédictions) au cours de liturgies de la parole pour les soutenir dans leur cheminement (cf. n°121-125 et 51). Ils peuvent être réitérés si nécessaire.

Il faudra appliquer rigoureusement les mesures sanitaires, se conformer au nombre de fidèles autorisés , veiller aux flux de circulation pour éviter les brassages et éviter tout attroupement à l’entrée et à la sortie des édifices au risque de voir les lieux de culte fermés sur ordre du préfet.

La catéchèse paroissiale dans les locaux paroissiaux devrait pouvoir reprendre à partir du 15 décembre si les autorités le permettent. Le tableau publié le 4 /11 reste inchangé quant aux lieux de réunion autorisés ou interdits.

• Les propositions de liturgies domestiques relayées par le SNCC pourront facilement être transposées pour une célébration avec enfants dans l’église ;

• Une célébration « en attente de Noël » proposée par le diocèse d’Arras ;

• Pour préparer des liturgies de la parole avec des enfants pour l’Année B, le site de l’AREC (association de recherches et d’études catéchétiques).

Durant ce temps de l’Avent, nous sommes invités à veiller, à nous convertir et à mettre notre confiance dans le Seigneur qui protège la vigne qu’il a plantée.

Bien fraternellement.

Pauline Dawance, SNCC

Comment vivre ce temps de l'Avent comme une attente vivifiante ?

Le père Emmanuel Coquet, Secrétaire général adjoint de la Conférence des évêques de France, donne trois pistes pour vivre l'Avent comme une attente vivifiant notre désir de voir Dieu, puisque telle est notre vocation.

Une démarche pour 2022-2023

Un Avent avec Joseph

Un Avent avec Marie

Couverture de L'Oasis n°18 : Le Seigneur est avec vous, paru en décembre 2020.

Calendrier de l'Avent

Noel-2020-_-vignettes-web-1

Denier de l'Eglise

560X315 vignette site

Fêter Noël

Approfondir votre lecture