Magnificat : le cantique de Marie

Jeune femme attendant ... Le « regard » de L'Oasis n°14 sur la promesse.

Jeune femme attendant … Cette image a été choisie comme « regard » dans L’Oasis n°14 sur la promesse.

La prière, L’Oasis n°14 : La promesse.

Ce cantique d’action de grâces chanté par Marie au moment de la Visitation constitue un parfait condensé de la spiritualité psalmique des « Pauvres de Yahvé », ceux qui, conscients de leurs limites, laissent Dieu opérer des merveilles en eux et avec eux. L’humble servante de Dieu sait aussi qu’elle est la Mère de son Fils.

Magnificat, le cantique de Marie (Lc 1, 47-55)

Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

Il s’est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

Son amour s’étend d’âge en âge
sur ceux qui le craignent ;

Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.

Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.

Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

Il relève Israël, son serviteur,
il se souvient de son amour,

de la promesse faite à nos pères,
en faveur d’Abraham et de sa descendance, à jamais.

Feuilletez L’Oasis en ligne !

Cliquez sur l’image pour ouvrir la revue en plein écran.

Approfondir votre lecture

  • Marie dans la Bible, une présence de qualité

    Que dit la Bible ? Peu de passages bibliques parlent de Marie, et pourtant elle est très présente dans l’Ecriture. Les évangélistes Matthieu et surtout Luc vont nous présenter la naissance de Jésus, dans ce que l’on appelle les évangiles de l’enfance. Chez Jean, la mère de Jésus (qui n’est jamais nommée) encadre la vie de son fils : elle ouvre la vie publique du Christ avec les noces de Cana et se tient au pied de la croix, à la dernière heure.

  • Un Avent à l’école du nouveau Directoire : Pédagogie divine et Incarnation

    « [La] pédagogie divine se rend également visible dans le mystère de l’incarnation » (Directoire pour la Catéchèse n°159). Troisième dimanche de l’Avent qui nous tend dans l’attente de Celui qui vient. Une attente particulière puisque nous ferons mémoire du Verbe de Dieu, déjà venu dans la chair. Nous nous disposons à accueillir, dans le concret de nos vies, la présence de Jésus, à jamais vivant dans la gloire du Père. L’Église fait, à la suite de son Seigneur, œuvre de pédagogie dans la liturgie : pas à pas, les lectures dominicales nous prennent par la main pour nous conduire vers l’Emmanuel qui nous ouvre le salut.

  • Maurice_Denis_Annonciation

    Annonciation et Visitation : « L’accueil du Seigneur dans nos vies est toujours porteur de fruit »

    De l’Annonciation du Seigneur à Marie à la Visitation, les pages fameuses de l’Incarnation chez l’évangéliste Saint Luc (Lc 1, 26-56) mettent au centre comme personnage principal Marie, à la différence de l’évangile de Matthieu qui insiste plutôt sur Joseph.