Jeu sur la Bible : Le pardon dans les Évangiles

INI-243-Etape-2-Plateau-de-jeu
Jeu extrait de la revue Initiales 243 : Combien de fois devrais-je pardonner ?

Des pêcheurs aimés de Dieu

Un jeu de plateau pour découvrir à travers des textes bibliques comment, parce que l’amour de Dieu va au-delà de nos perceptions humaines, un chemin de miséricorde est toujours ouvert.

Déroulement de la partie

L’équipe dans laquelle il y a le joueur le plus jeune joue en 1er. Ensuite chacune joue à tour de rôle dans le sens des aiguilles d’une montre. A chaque tour, on retourne une carte Evangiles et on regarde quel dessin est représenté :

  • Le même dessin que celui de la case sur laquelle se trouve votre pion ?

Génial ! On laisse la carte face visible (de façon à ce que tout le monde puisse la voir) et on avance son pion du nombre de cases correspondant au chiffre inscrit sur la carte Evangiles. (Un, deux ou trois). L’équipe essaie de trouver à quel texte d’évangile correspond la carte, si elle trouve, elle gagne une carte verte. Ensuite, elle retourne une autre carte Evangiles. L’équipe continue de jouer jusqu’à ce que l’image retournée ne corresponde pas à celle sur laquelle se trouve son pion. On remet alors les cartes Évangiles sous le tas et c’est à l’équipe suivante de jouer.

  • Un dessin différent ?

Dommage ! Le pion n’avance pas et le tour est terminé. On remet alors la carte Évangiles sous le tas et c’est à l’équipe suivante de jouer.

  • Une carte « Evangiles » vide ?

On recule d’autant de cases que le nombre inscrit sur la carte et le tour est terminé, on remet la carte évangiles sous le tas et c’est à l’équipe suivante de jouer. Attention : si son pion se trouve encore sur la case départ, il ne se passe rien.

Fin de la partie

La partie est terminée quand un pion est parvenu à faire le tour du plateau en revenant le premier à sa case départ. L’équipe remporte la partie si elle a le maximum de cartes vertes.

Règles particulières

  • Il ne peut jamais y avoir deux pions sur une même case. Si le pion doit terminer son déplacement sur une case déjà occupée, l’équipe ne peut pas jouer et son tour est terminé.
  • A la fin de la partie, l’équipe doit arriver directement sur sa case départ. Si elle n’y arrive pas directement et qu’elle la dépasse, elle ne peut pas jouer et son tour est terminé.

 

Matériel

Approfondir votre lecture

  • Un jeu sur l’écologie pour devenir « Gardien du Jardin de Dieu »

    Le Gardien du Jardin de Dieu a été imaginé par le Service diocésain de pastorale catéchétique de Nantes pour animer un temps fort en catéchèse ou lors d’une fête paroissiale, pour éveiller les enfants à la sauvegarde de la Création. Ce jeu, qu’il est possible de prendre comme fil rouge d’une année en catéchèse, permet d’inviter les enfants à entrer dans une réflexion sur l’écologie et la mission par Dieu à l’Homme, gardien de la Création, à partir du récit de la Genèse et de l’encyclique du pape François Laudato Si’.

  • Qu’est-ce qu’un évêque ? : découvrir sa mission avec le récit biblique du Bon Pasteur

    Qu’est-ce qu’un évêque ? Une proposition d’animation ludique et catéchétique a été imaginée dans le contexte de vacance épiscopale du diocèse de Séez pour sensibiliser les enfants et les jeunes aux conditions d’installation d’un nouvel évêque et mieux comprendre sa mission. Cette proposition d’activité pédagogique et spirituelle s’appuie sur l’évangile du Bon Pasteur ainsi qu’une prière pour l’évêque, elle se décline sous deux déroulements différents adaptés l’un pour des enfants en classe de CP, CE1-CE2, l’autre pour des CM1, CM2 et jeunes collégiens en classe de 6ème.

  • « Du caté dans ton été » : emporter un cahier de catéchèse dans ses valises pour les vacances

    Les services diocésains de catéchèse de Quimper et de Nîmes proposent chacun leur carnet « Mets du caté dans ton été » destiné aux enfants de 8 à 11 ans et aux familles. Des initiatives diocésaines bienvenues à l’approche des vacances qui marquent souvent la fin des activités catéchétiques, plus encore cette année où la crise sanitaire est venue stopper puis raréfier les rassemblements.