Combien de fois devrais-je pardonner ? – Initiales n°243

Le numéro d’Initiales de septembre 2016 « Combien de fois devrais-je pardonner ? » porte sur le thème du pardon, de la « Miséricorde ». En cette année jubilaire de la Miséricorde, ce mot, très peu utilisé par les adolescents et sans doute aussi par leurs accompagnateurs est à redécouvrir.

L’édito de Joëlle Eluard : Combien de fois devrais-je pardonner ?

Pardonner, c’est signe de faiblesse ! Lui pardonner, c’est trop facile, il faut qu’il paye ! Pardonner pour qu’elle recommence, de toute manière je n’ai plus confiance ! Dans notre société qui paraît souvent impitoyable, pardonner n’est pas forcément bien vu. Combien de fois devrais-je pardonner, mais si je commence à compter, est-ce encore un véritable pardon ?

Dur d’abandonner sa colère, son amertume, son idée de vengeance, sans nier la blessure.

Quant à demander pardon, là presque tout le monde s’accorde à dire que c’est quelque chose de difficile : trop de fierté, trop dur de reconnaître ses erreurs, de revenir.

Et puis il y a la peur de se faire éconduire, encore plus quand ce sont des proches, les amis, la famille, l’Église.

Le pardon ne demande pas d’oublier, ni de ne pas crier sa colère, il n’absout pas la responsabilité des actes, il est chemin, il prend du temps, il n’attend pas la repentance de l’autre. Sans ce don gratuit par-delà l’offense, que serait l’amour ? Sans pouvoir se réconcilier avec soi-même, avec les autres, avec Dieu, que serait la vie ?

Le Christ nous y invite, il suffit de l’observer, de l’écouter, de redire les paroles de la prière au Père qu’il nous a confiée. Il est tout entier pardon jusqu’à la croix. Par la grâce des son Esprit, il nous invite à faire de même. L’Église continue par le sacrement de pénitence et de réconciliation, indissociable de notre baptême à proposer un chemin d’amour. Le pardon est signe de résurrection dans nos vies car il est retour à la vie. Alors « Au nom du Christ, laissez-vous réconcilier avec Dieu » (2 Co 5, 20)

Joëlle Eluard, rédactrice en chef d’Initiales

Voyant leur foi, Jésus dit au paralysé : « Mon enfant, tes péchés sont pardonnés. »

– Marc 2, 5

Un peu de lecture dans ce numéro

Église protestante Saint Matthieu, ancien couvent des franciscains de Colmar (Haut-Rhin). Peintures décorant la balustrade et la tribune  :  Guérison d'un paralytique, Jean-Baptiste Wulcken (1708-1709).

« Tes péchés sont pardonnés » : le pardon dans les récits évangéliques

Le thème du pardon domine de nombreux récits évangéliques. Il met notamment en lumière la capacité de Jésus lui-même de remettre les péchés. Mais pardonner les péchés suppose que Jésus possède cette autorité, or seul Dieu peut pardonner, d'où la réaction des scribes et des pharisiens dans le récit de Luc au chapitre 5 versets 15-26.

Bonus de ce numéro

Un peu de lecture

Paroles d’adulte

La communauté Sant’Egidio a son centre actuel dans l’église Sant’Egidio (à Rome) dont elle tire son nom. C’est aujourd’hui un mouvement de laïcs auquel participent plus de 70 000 personnes, investies dans la communication de l’Évangile et dans la charité dans 73 pays des divers continents. Les trois piliers de cette communauté sont : la prière, les pauvres et la paix.

Plus d’infos sur www.santegidio.org

Le pardon un chemin d’amour

Dieu, lent à la colère et plein d’amour, est celui qui pardonne par-delà les infidélités de son peuple. Jésus durant tout son ministère a continué inlassablement à dire cet amour et donner son pardon même sur la croix. Mais aujourd’hui, cette inclination vers la clémence et le pardon, qui n’est autre que la miséricorde, n’est pas classée par nos contemporains comme une qualité morale essentielle dans la vie. Elle serait même plutôt vue comme une faiblesse.
Et pourtant, ce pardon est au cœur de la foi catholique qui invite à le vivre à travers le sacrement de réconciliation. La phrase de saint Paul reste toujours et encore plus d’actualité: « Nous sommes donc les ambassadeurs du Christ, et par nous c’est Dieu lui-même qui lance un appel : nous le demandons au nom du Christ, laissez-vous réconcilier avec Dieu » (2 Co 5,20).

Étape 1 : C’est quoi le pardon ?

Le pardon, souvent difficile à donner et pourtant si important à recevoir. Chacun de nous a une expérience heureuse ou malheureuse. Mais que met-on vraiment derrière ce mot ? Vers quoi le pardon nous entraîne-t-il et finalement pourquoi pardonner ?

Objectif :

Permettre aux jeunes de tenter de définir ce qu’est le pardon donné et reçu, les difficultés à le vivre, ce que cela produit.

AU CHOIX

Avec les Paroles d’ados

Télécharger les pages 6-7 de ce numéro 243

Ou

Avec un jeu d’Unanimo (se munir du matériel nécessaire)

Ou

Avec un échange : Pardonner ou pas ?

Télécharger la liste des situations et les cartes

Ou

Avec une chanson : « Pardon » de Ridsa

Écouter sur You Tube

Télécharger les paroles sur internet

Ou

Avec une animation PCS avec des images

Télécharger l’animation PCS

Ou

Avec une vidéo « Année de la miséricorde – Pardonner »

Visionner sur You Tube

ET

Un débat : Dieu pardonne tout ?

Télécharger le texte de la prière de l’Angélus du dimanche 15 mars 2016, du pape François.

Étape 2 : Des pêcheurs aimés de Dieu

Depuis Adam et Ève, l’homme ne cesse de rompre l’alliance que Dieu lui propose. Et pourtant Dieu ne cesse de l’aimer et de lui proposer de se réconcilier avec lui.

Objectif :

Découvrir à travers les textes bibliques comment, parce que l’amour de Dieu va au-delà de nos perceptions humaines, un chemin de miséricorde est toujours ouvert.

Avec une adaptation de Genèse 3

Télécharger le texte

INI-243-Etape-2-Plateau-de-jeu

Jeu sur la Bible : Le pardon dans les Évangiles

Au moment d’écrire les Actes, Luc entreprend une enquête pour savoir ce qui s’est réellement passé à Joppé et Césaré. Il envoie ses enquêteurs interroger les témoins.

Étape 3 : Le sacrement de réconciliation

Pas facile de trouver sa place dans nos familles, pas facile de trouver sa place en Église ! Et pourtant par notre naissance et par notre baptême nous faisons partie d’une famille.

Objectif :

Découvrir comment le pardon de Dieu se vit en Église à travers la liturgie et le sacrement de réconciliation.

AU CHOIX

Le pardon dans la liturgie

Télécharger l’antisèche de l’animateur : les 7 pardons dans la liturgie

Ou

Avec une vidéo « Année de la miséricorde – Pardonner »

Visionner la vidéo à partir de 2’20

Ou

Avec un débat « pour ou contre » le sacrement de réconciliation

ET

Avec une proposition concrète de célébration du sacrement de réconciliation

Fiche déroulé de la journée et préparation

Relecture : « Dieu pardonne tout et Dieu pardonne toujours »

Pour le chant « Humblement, dans le silence (Paroles : Père Marie-Eugène de l’Enfant Jésus / Musique : Frère Jean-Baptiste de la Sainte Famille)

La prière tous ensemble

Imprimer la prière de la page 20

Dieu et la violence

Ini 255 Couverture

Un numéro par trimestre

Ini 253 Couverture

Un numéro, un thème

620x349 vignette Initiales

Accompagner les adolescents

catéchuménat adolescents

Jeunes & Vocations

jeunes-et-vocations-site

Les adolescents, un enjeu pastoral

Document-Episcopat-300x300

Christus Vivit : lettre du pape aux jeunes

L'exhortation apostolique post-synodale Il vit, commentée, éd. Lessius, octobre 2019.

Logo de l'Enseignement catholique.
logo-aep
lutter-contre-la-pedophilie

Approfondir votre lecture

  • Le prophète Jonas rejeté sur le rivage de Ninive par le poisson, peinture sur manuscrit, Hortus Deliciarum par Herrade de Landsberg (vers 1180).

    Jonas en bagarre avec son Dieu

    Dans cette histoire biblique très courte, Jonas ne veut pas répondre à l’appel du Seigneur. Le récit de Jonas est le récit d’un combat spirituel. Jonas est un croyant, un bon croyant, mais un croyant en colère, qui butte sur le chemin de conversion où Dieu lui propose d’avancer et ne veut pas y aller.

  • Église protestante Saint Matthieu, ancien couvent des franciscains de Colmar (Haut-Rhin). Peintures décorant la balustrade et la tribune  :  Guérison d'un paralytique, Jean-Baptiste Wulcken (1708-1709).

    « Tes péchés sont pardonnés » : le pardon dans les récits évangéliques

    Le thème du pardon domine de nombreux récits évangéliques. Il met notamment en lumière la capacité de Jésus lui-même de remettre les péchés. Mais pardonner les péchés suppose que Jésus possède cette autorité, or seul Dieu peut pardonner, d’où la réaction des scribes et des pharisiens dans le récit de Luc au chapitre 5 versets 15-26.

  • sunset-401541_1280

    Un aide-mémoire pour se préparer à la confession

    Réalisé par le service de communication du diocèse de Nanterre, à l’initiative du père Pascal Seïté, curé des paroisses de Sèvres, cet aide-mémoire à la confession est un support pratique et simple pour se préparer et vivre la démarche de confession. S’appuyant sur le Rituel du sacrement de la pénitence et de la réconciliation, ce très court document inscrit clairement la démarche des fidèles dans la dynamique de conversion sur laquelle se fonde ce sacrement.