Célébrer les sacrements de l’initiation chrétienne dans un contexte épidémique

31 mars 2018 : Catéchumène recevant le baptême, lors de la Vigile pascale. Paroisse Saint Ambroise, Paris (75), France.

31 mars 2018 : Catéchumène recevant le baptême, lors de la Vigile pascale. Paroisse Saint Ambroise, Paris (75), France.

Tant attendus, les baptêmes des adultes qui se préparent depuis de long mois pourront avoir lieu prochainement, dès que les célébrations seront de nouveau autorisées dans votre diocèse. A cet effet, nous proposons deux notes pour adapter l’ultime préparation des catéchumènes au baptême ainsi que des éléments pour la célébration des sacrements de l’initiation chrétienne.

Célébrer les sacrements de l’Initiation Chrétienne des Adultes

Le contexte épidémique et les mesures sanitaires imposent, de nouveau, d’adapter l’ultime étape de la préparation des catéchumènes au baptême ainsi que la célébration des sacrements de l’Initiation chrétienne.

Le Rituel de l’Initiation Chrétienne des Adultes (RICA) prévoit au nn. 61 et 62, la possibilité « pour des circonstances extraordinaires et des nécessités pastorales de célébrer en dehors du Carême l’appel décisif et les rites du temps de la purification et de l’illumination, et, en dehors de la veillée et du jour de Pâques les sacrements eux-mêmes. Dans ces circonstances, les points d’insertion des célébrations dans l’année liturgique se trouvent changés, mais on respectera la structure d’ensemble du rituel, avec les intervalles convenables »

Certains diocèses vivent une célébration diocésaine, d’autres en délèguent la célébration aux paroisses des catéchumènes et, pour certains, ont l’habitude de différer la confirmation au niveau diocésain. La proposition qui suit vise à préciser les adaptations nécessaires afin de permettre la réception des sacrements de l’Initiation chrétienne dans les circonstances actuelles. Chaque diocèse pourra ainsi envisager leur célébration au moment qu’il jugera le plus approprié.

Au préalable, il convient de rappeler que « si cette célébration a lieu en dehors du temps normal (nn. 61-62), on veillera à ce qu’elle revête un caractère pascal (n. 6) ; on emploiera le formulaire de la messe rituelle proposée dans le Missel ; on trouvera dans le Lectionnaire rituel les lectures indiquées au n. 347 » (RICA n. 204).

Scrutins et Traditions

La célébration des trois scrutins permettra aux catéchumènes d’entrer dans les derniers temps de leur préparation au baptême. Elle achèvera ainsi un accompagnement pastoral vécu dans les conditions singulières du confinement. Cependant, s’ils apparaissent difficiles à célébrer, « l’évêque peut, pour des raisons sérieuses, dispenser de l’un d’entre eux, ou même, pour des raisons extraordinaires, de deux d’entre eux. » (RICA n. 55)

Dès lors, il conviendra d’adapter la proposition selon la date choisie pour le baptême, afin de conserver autant que possible la structure du cheminement de la préparation immédiate aux sacrements de l’Initiation chrétienne (RICA n. 61).

En conséquence, plusieurs possibilités se dessinent :

  • Célébrer les scrutins les dimanches qui précèdent la célébration du baptême. Si on souhaite préserver la spécificité des scrutins en célébrant la messe avec le formulaire correspondant (RICA n°153 : messe dite « de la Samaritaine », « de l’aveugle-né » et « de Lazare » Année A), il conviendra que les scrutins soient vécus en semaine, par exemple le samedi afin de permettre une présence d’une communauté élargie. La taille du rassemblement communautaire sera appréciée selon les conditions sanitaires.
  • Célébrer les scrutins dans la semaine préparatoire au baptême : chaque jour, au rythme qui conviendra, les scrutins et les traditions seront célébrés dans la communauté paroissiale selon ce que propose la liturgie (RICA n°154 ss). Le lieu et l’horaire seront adaptés afin de permettre une présence de la communauté et de l’équipe d’accompagnement.

Chacune de ces propositions présente un intérêt. Cependant, l’évolution de la situation sanitaire en France imposera de discerner le meilleur choix.

Les traditions du Symbole de la foi, de l’Oraison dominicale doivent être célébrées dans la suite du 1er et du 3e scrutin. Il est souhaitable qu’ils le soient au cours d’une messe de semaine, à la suite de la liturgie de la Parole. Cependant, ils peuvent l’être également au cours d’une rencontre de l’équipe d’accompagnement.

La tradition de l’Oraison dominicale peut également être réalisée au cours des derniers rites préparatoires.

Sacrement de l’Initiation Chrétienne des Adultes

La veille du baptême, les derniers rites préparatoires seront vécus dans la journée en proposant aux catéchumènes, un temps privilégié de retraite spirituelle ou de prière (RICA nn. 187-201). Il conviendra également de respecter les mesures sanitaires appropriées pour le rite de l’effétah et de l’onction avec l’huile des catéchumènes.

Le jour de la célébration des sacrements de l’Initiation chrétienne, on veillera à ce que la célébration conserve son caractère pascal. On suivra pour cela les indications de la troisième étape du RICA (n. 202 ss).

Durant le chant d’entrée, on pourra proposer une procession solennelle du Cierge pascal, afin de marquer le caractère pascal de la célébration.

Une monition d’accueil pourra souligner la joie de célébrer les sacrements de l’Initiation chrétienne et l’endurance des catéchumènes.

Il conviendra de bénir l’eau baptismale pour l’occasion (RICA n. 21).

o NB : si pour une raison particulière, la célébration de la confirmation est différée de celle du baptême, le célébrant, après l’infusion, procède à l’onction avec le Saint-Chrême de la manière habituelle (RICA n. 225)

Remarques :

  • On veillera à manipuler tous les objets avec les précautions requises (désinfection).
  • Dans le cas où il y a plusieurs baptêmes, on doit disposer deux vasques d’eau, l’une pour puiser l’eau qui sera versée sur la tête de chaque baptisé, l’autre au-dessus de laquelle se pencheront les baptisés pour recevoir l’eau.
  • L’onction de Saint-Chrême sera réalisée avec un coton imbibé d’huile et renouvelé entre chaque personne, avant d’être brûlé après la célébration.
  • Pour la communion, on s’adaptera aux consignes en vigueur au moment de la célébration.
SNCC & SNPLS, Mai 2020

Note complémentaire avec des repères pastoraux

Cette note est complémentaire au document « RICA COVID-19 » précisant les modalités de célébration des sacrements de l’initiation chrétienne.

Quelques repères pratiques

On veillera si possible à l’unité des lieux de réception du sacrement du baptême et de la confirmation, pour manifester l’unité des sacrements. La confirmation est profondément rattachée au baptême, elle est tendue entre le baptême et l’eucharistie. C’est donc à proximité de l’autel et des fonts baptismaux que cette onction doit être réalisée.

En conséquence, il faudrait rapprocher la cuve baptismale de l’autel, selon les possibilités architecturales et faire la confirmation à proximité du baptistère. La présence du Cierge pascal manifestera plus encore que la chrismation est le don de l’Esprit saint, flamme lumineuse qui brille dans les nuits de notre vie, la faisant passer des ténèbres à la lumière.

Pendant l’homélie, on pourra introduire ce qui va être vécu, la troisième et dernière étape de l’initiation chrétienne des catéchumènes, en commentant ce que dit le RICA afin d’exprimer le sens profond des rites :

RICA 202

RR 27

« Les sacrements du baptême, de la confirmation et de l’eucharistie constituent la dernière étape de l’initiation chrétienne. »

Par le baptême, « recevant le pardon de leurs péchés, les catéchumènes sont incorporés au peuple de Dieu, adoptés comme fils de Dieu »

Par la confirmation, ils sont « introduits par l’Esprit Saint dans le temps de l’accomplissement des promesses »

Par l’eucharistie, « ils goûtent déjà au festin du Royaume de Dieu par le sacrifice et le repas eucharistiques. »

Par la réception de ces trois sacrements, les catéchumènes entrent pleinement dans la vie chrétienne ; de chrétiens catéchumènes, ils deviennent chrétiens fidèles.

Considérations pratiques dans le cadre de l’épidémie de COVID-19 :

  • On veillera à manipuler tous les objets avec les précautions requises (désinfection).
  • Dans le cas où il y a plusieurs baptêmes, on doit disposer deux vasques d’eau, l’une pour puiser l’eau qui sera versée sur la tête de chaque baptisé, l’autre au-dessus de laquelle se pencheront les baptisés pour recevoir l’eau.
  • L’onction de Saint-Chrême sera réalisée avec un coton imbibé d’huile et renouvelé entre chaque personne, avant d’être brûlé après la célébration.
  • Pour la communion, on s’adaptera aux consignes en vigueur au moment de la célébration.

Étapes et rites de la célébration

Ouverture de la célébration :

Pour marquer le caractère pascal de la célébration, durant le chant d’entrée, on pourra proposer une procession solennelle du Cierge pascal.

Une monition d’accueil pourra souligner la joie de célébrer les sacrements de l’Initiation chrétienne et l’endurance des catéchumènes.

Baptême et confirmation sont célébrés après l’homélie.

Célébration du baptême

RICA n°214 et suivants

  • Litanie des saints
  • Bénédiction de l’eau
  • Renonciation
  • Profession de foi
  • Rite de l’eau

o Cf. remarques préalables ci-dessus.

o NB : si pour une raison particulière, la célébration de la confirmation est différée de celle du baptême, le célébrant, après l’infusion, procède à l’onction avec le Saint-Chrême de la manière habituelle – RICA n°225

  • Remise du vêtement blanc

o Si certains préfèrent éviter tout contact, ce geste peut être omis car ce n’est qu’un geste complémentaire.

  • Remise de la lumière

o Le parrain ou la marraine prend un cierge éteint, de même que le nouveau baptisé, il va l’allumer au Cierge pascal et il transmet alors la lumière à son filleul.

Entre la célébration du baptême et celle de la confirmation, si cela convient, l’assemblée peut entonner un chant approprié.

Célébration de la confirmation

RICA n° 230 et suivants

o L’onction de Saint-Chrême sera réalisée avec un coton imbibé d’huile et renouvelé entre chaque personne, avant d’être brûlé après la célébration.

Célébration de l’eucharistie

RICA n° 233 et suivants

o Pour la communion, on s’adaptera aux consignes en vigueur au moment de la célébration.

SNCC & SNPLS, Mai 2020

Extrait du Rituel de l’Initiation Chrétienne des Adultes

Sur le site Liturgie & Sacrements

31 mars 2018 : Catéchumène recevant le baptême, lors de la Vigile pascale. Paroisse Saint Ambroise, Paris (75), France.

COVID-19 : Note et repères pastoraux pour la célébration des sacrements de l’Initiation Chrétienne des Adultes

Cette année, les baptêmes des adultes n’ont pas pu avoir lieu à la Vigile pascale alors qu’ils s’y préparaient depuis de long mois. La perspective de la reprise des célébrations va permettre aux diocèses d’envisager une nouvelle date. Pour aider à cette réflexion, le SNCC et le SNPLS proposent deux notes pour adapter l’ultime préparation des catéchumènes au baptême ainsi que des éléments pour la célébration des sacrements de l’initiation chrétienne.

Approfondir votre lecture

  • wonderlane-_rmULTYorYQ-unsplash

    Un chemin, un bouleversement : témoignage de Raphaël, 24 ans, qui se prépare au baptême

    Pâques est le passage des ténèbres à la lumière, victoire du Christ sur la mort. C’est un moment privilégié pour les personnes qui désirent entrer dans l’Église par le sacrement du baptême. Zoom sur le parcours de Raphaël Kerdat, 24 ans, qui est actuellement en 6ème année de médecine à Angers. La lecture de la Bible et la fréquentation de la paroisse Cathédrale-Saint-Maurice-Notre-Dame l’ont fait cheminer vers le sacrement de baptême, qu’il recevra prochainement.

  • ThéoDom, série 13 : Créées à l'image de Dieu.

    Série ThéoDom : Créés à l’image de Dieu !

    Tout comprendre sur la foi, le mariage, la Bible, l’Apocalypse, l’Esprit Saint grâce aux web-séries de théologie réalisées par des dominicains ! « Dieu créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa, il les créa homme et femme. » dit le livre de la Genèse (Gn 1, 27). Qui sommes-nous vraiment ? C’est la question abordée dans la 13ème série de ThéoDom, diffusée au mois de janvier 2021.

  • jan-baborak-O4nTgxWr5Sc-unsplash

    De la peur à la confiance : propos pour les catéchumènes et accompagnateurs

    Cette semaine : Face à la mort : n’aie pas peur ! « N’aie pas peur … » Quelles sont les peurs qui nous animent en ce temps de confinement, de crise sanitaire, au moment où nous cheminons vers Noël ? Face aux éléments, face aux puissants, face à la mort … comment regagner la confiance, l’espérance ? Dans ces courtes vidéos réalisées à l’initiative du service du catéchuménat de Troyes, le Père Laurent Thibord invite les catéchumènes, mais aussi les accompagnateurs du catéchuménat, à déposer leurs peurs entre les mains de Dieu, à vivre dans la confiance avec le Christ. Il explore cette même expérience de la peur vécue par l’humanité dans les récits bibliques.