Un calendrier d’Avent de belles histoires pour la province de Reims

hqdefault« Le chemin vers Noël » : cette année encore, 24 histoires et autant de personnages sont réunis dans le calendrier de l’Avent de la Province de Reims. Cette proposition des 7 diocèses d’Amiens, Beauvais, Châlons, Langres, Reims, Soissons et Troyes pour l’Avent 2018 a été pensée pour accompagner les enfants et les familles vers Noël. Le premier récit sera disponible le 2 décembre à minuit.

Ce calendrier de l’Avent original et numérique est à découvrir sur www.lecheminversnoel.fr

Vivre l’Avent avec les enfants

Pour partager l’esprit de Noël et dans l’attente du calendrier de l’Avent numérique qui débutera le dimanche 3 décembre, nous vous proposons un guidede 4 rencontres à faire vivre aux enfants, dans vos groupes de catéchisme. Elles débuteront avant le 1er dimanche de l’Avent et se poursuivront les semaines suivantes.

Des crèches pop-up seront remises gratuitement à chaque enfant en paroisse et en école catholique pour accompagner cette démarche (une crèche par famille).

La province ecclésiastique de Reims lance un calendrier de l’Avent particulier, composé de 24 petites histoires inédites à lire quotidiennement en famille, d’une crèche en papier et d’une collection de petits personnages à installer chez soi.

Cette opération baptisée « Le chemin vers Noël » est menée par la province ecclésiastique de Reims et ses 7 diocèses (Amiens, Beauvais, Châlons, Langres, Soissons, Troyes et Reims), s’est fixé pour objectif non seulement de rappeler au grand public le sens de Noël, mais aussi de susciter dans les familles un beau moment de partage et de lecture d’une belle histoire.

Le chemin vers Noël, pas à pas

Tout commence par une connexion sur le site internet www.lecheminversnoel.fr où chaque famille pourra se créer un compte et accéder au calendrier de l’Avent

La première histoire, à lire ou à faire lire aux enfants aux 8-12 ans, sera en ligne au matin du 2 décembre, 1er dimanche de l’Avent. Chacune de ces histoires permettra de découvrir quelque chose du mystère de Noël.

La province de Reims offre aux enfants, par le biais des écoles catholiques, des églises ou des groupes de catéchèse, une crèche en carton avec tous les personnages rencontrés au fil des histoires et qui vont cheminer vers Bethléem avec l’enfant pendant l’Avent.

Dans les diocèses

Les sites des diocèses de Reims, Amiens, Beauvais, Châlons, Langres, Soissons et Troyes évoquent cette initiatives et proposent des animations en complément du calendrier.

Pour partager l’esprit de Noël et dans l’attente du calendrier de l’Avent numérique qui débutera le dimanche 3 décembre, le diocèse vous propose un guide de 4 rencontres à faire vivre aux enfants, dans vos groupes de catéchisme. Elles débuteront avant le 1er dimanche de l’Avent et se poursuivront les semaines suivantes. Lire la suite

Le teaser de ce calendrier

Le Chemin vers Noël 2018

NewLogo-webtv_bleu

Approfondir votre lecture

  • Statue de la Vierge Marie.

    Dévotion à Marie : « Les fêtes de Marie conduisent au mystère pascal »

    Dans l’encyclique Lumen Gentium, il est dit que « l’Église honore à juste titre d’un culte spécial celle que la grâce de Dieu a faite inférieure à son Fils certes, mais supérieure à tous les anges et à tous les hommes, en raison de son rôle de Mère très Sainte de Dieu et de son association aux mystères du Christ… Tandis que la Mère est honorée, le Fils en qui tout existe (cf. Col 1/15-16) et en qui « il a plu » au Père éternel « de faire résider toute la plénitude » (Col 1/19) est reconnu comme il convient, aimé, glorifié et obéi »

  • Maurice_Denis_Annonciation

    Annonciation et Visitation : « L’accueil du Seigneur dans nos vies est toujours porteur de fruit »

    De l’Annonciation du Seigneur à Marie à la Visitation, les pages fameuses de l’Incarnation chez l’évangéliste Saint Luc (Lc 1, 26-56) mettent au centre comme personnage principal Marie, à la différence de l’évangile de Matthieu qui insiste plutôt sur Joseph.

  • Statue de la Vierge Marie et de Jésus enfant.

    Marie dans la liturgie : une présence au fil du temps

    Durant les premiers siècles, la piété mariale fut plutôt discrète dans son expression mais forte dans son enracinement biblique et théologique. Le Magnificat et la plus ancienne prière adressée à Marie, le Sub tuum (Sous l’abri de ta miséricorde) constituent deux témoignages de cette sobriété primitive, toute orientée par la manifestation de la place de Marie dans le mystère du salut :